Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Groumbahk

Le blog de Groumbahk

Le blog d'un passionné du Neuvième Âge (ex-Warhammer) ! Histoires, règles, photos, tutoriels de peinture, rapports de bataille. Bienvenue !

Publié le par _Gg
Publié dans : #Batailles !

Salut les amis !

Il neige chez vous ? Non ? Bah pourtant, on a fait une partie de Warhammer avec Jackot !

Bon trêve de plaisanterie, revenons sur les évènements !

Les sortilèges :

Je fus surpris de constater que Jackot avait sélectionné un boucher de niveau 2 et un désosseur de niveau 4. Il me fit un peu peur quand il piocha dans le domaine de la mort avec son seigneur, surtout qu'il eut : "Buveur d'esprit", "Dévoreur d'âme", "Rire de Bjuna" et "Soleil violet de Xereus" ! Quant à son boucher, il eut "Broyeur d'os" et "La Gueule". De la magie offensive en perspective...

De mon côté mon chaman orque prit "Poings de Gork", "Main de Gork", "Du Nerf !" et "Pied de Gork". Mes chamans gobelins choisirent "Poignards Perfid'" tous les et celui de niveau eut "Gork y s'en charge" en sus.

Le déploiement :

Comme toujours, commençons par celui de mon adversaire :

 14 gnoblars, 17 ogres avec la grande bannière, 14 gnoblars, 4 crache-plomb avec un boucher, 6 mangeurs d'hommes, un désosseur, un géant et 10 yétis.

14 gnoblars, 17 ogres avec la grande bannière, 14 gnoblars, 4 crache-plomb avec un boucher, 6 mangeurs d'hommes, un désosseur, un géant et 10 yétis.

Puis voici mon déploiement :

7 gobelins des forêts sur araigée (dans la... forêt !), un chariot à pompe, des squigs broyeurs, la horde de 50 gobelins de la nuit avec seigneur et les chamans, une catapulte à plongeur de la mort, 40 gobelins de la nuit avec le général, l'autre catapulte à plongeurs de la mort, l'autre chariot à pompe, 14 kostos sauvages sur sangliers avec la grande bannière et le chaman orque sauvage niveau 4 et les autres squigs broyeurs.

7 gobelins des forêts sur araigée (dans la... forêt !), un chariot à pompe, des squigs broyeurs, la horde de 50 gobelins de la nuit avec seigneur et les chamans, une catapulte à plongeur de la mort, 40 gobelins de la nuit avec le général, l'autre catapulte à plongeurs de la mort, l'autre chariot à pompe, 14 kostos sauvages sur sangliers avec la grande bannière et le chaman orque sauvage niveau 4 et les autres squigs broyeurs.

Et enfin la vue générale du champ de bataille :

2 armées pas très finaudes... et pourtant ...

2 armées pas très finaudes... et pourtant ...

La partie :

Après avoir fait les mouvements d'avant-garde, nous tirâmes au sort pour savoir qui allait commencer. Nous fîmes tous les deux 2 mais comme Jackot avait terminé son déploiement en premier, il allait pouvoir commencer...

Tour 1 des ogres :

Phase de mouvement : Jackot fit avancer ses gnoblars, ses crache-plombs, son désosseur et son géant. Ses mangeurs d'hommes firent une marche forcée pour rejoindre le bâtiment en ruine (règle maison des bâtiments en ruine...). Les yétis ne bougèrent pas pour le moment et les ogres firent un mini mouvement.

Phase de magie : Jackot obtint 6 dés contre 5 pour moi. Il lança tout d'abord un "Buveur d'esprit" que je dissipai aussitôt. Il put faire passer "Broyeur d'os" sur les orques sauvages qui eurent un mort.

Phase de tirs : Jackot ne put tirer pour le moment vu qu'il avait fait des marches forcées... N'ayant point de corps-à-corps, nous passâmes à mon tour même si je cernais clairement le plan de Jackot : exterminer mes personnages à coup de "Buveur d'esprit" et des tirs précis des mangeurs d'hommes... Gloups !

Les ogres prennent leurs positions...

Les ogres prennent leurs positions...

Tour 1 des orques & gobelins :

Phase de mouvement : Les araignées foirèrent leur test d'animosité mais les autres troupes se continrent. Durant les mouvements obligatoires, je fis "pomper dur" les snotling du chariot à pompe à ma gauche mais j'obtins un double 1 sur mes 4D6. Du coup le mouvement était aléatoire mais je fis à nouveau un double 1 sur ce mouvement aléatoire, si bien que le chariot fut tout simplement détruit... Pas cool ! L'autre chariot à pompe, fit un beau mouvement et s'arrêta à quelques ps des gnoblars de Jackot. Mes squigs broyeurs se déplacèrent puis mes autres troupes avancèrent...

Phase de magie : Pour cette phase j'eus 9 dés contre 7. Je parvins à lancer "Gork y s'en charge" sur les mangeurs d'hommes afin de leur faire relancer leurs 6 pour blesser et toucher mais Jackot dissipa ma "Main de Gork" qui m'aurait permis de déplacer mon squig broyeur.

Phase de tir : Mes deux catapultes firent mouche sur les mangeurs d'hommes et enlevèrent 8 points de vie à l'unité de Jackot (qui parvint à réussir son test de panique). Vu qu'il n'y avait toujours pas de corps à corps, nous passâmes au tour 2 de Jackot !

Un chariot à pompe court vers l'aventure au galooooooop !

Un chariot à pompe court vers l'aventure au galooooooop !

Tour 1 des ogres :

Phase de mouvement : Jackot fit charger ses gnoblars sur mon chariot à pompe. Durant les autres mouvements, son autre unité de gnoblar entra dans la forêt qui s'avéra être en fait un repère d'animaux venimeux. Jackot foira 5 tests de terrain dangereux et les gnobs prirent la fuite, paniqués qu'ils étaient ! Ses autres mouvements furent d'envoyer le géant entre les gnoblar au corps à corps et les crache-plombs, de déplacer les yétis en direction du squig broyeur (et advienne que pourra) et de faire avancer sa horde d'ogre. Il fit aussi sortir le boucher de son unité.

Phase de magie : Le vil Jackot allait bénéficier de 11 dés contre 7 pour ce tour. Il commença tout d'abord par lancer "Buveur d'esprit" sur mon chaman niveau 4. Il fit un pouvoir irrésistible, si bien que je ne pus dissiper le vilain sortilège. Nous lançâmes tous les deux notre dé, je fis 2 et jackot 6 ! Je parvins, avec chance, à sauvegarder 2 blessures sur les 4 mais mon chaman se retrouvai avec un seul et unique petit point de vie ! Coup du sort, Jackot mangea cascade dimensionnelle qui tua son désosseur sur le coup, à mon grand soulagement et à son grand désarroi... Il utilisa alors ses 6 dés restant avec son boucher pour lancer "La Gueule" en version améliorée sur mon régiment de chevaucheurs orques sauvages et il obtint à nouveau un fiasco. Bon ok, il s'en doutait, mais il ne se doutait pas qu'il allait faire un incident de tir sur le dé de dispersion du gabarit !! Je pus donc centrer le gros gabarit sur son régiment de buffles ! Heureusement pour lui, une dispersion de 10 ps lui évita le pire même s'il était fin dégouté d'avoir perdu si tôt son général sorcier niveau 4 qui avait une place de premier choix dans sa tactique de fourbe... Le deuxième fiasco ne fut pas catastrophique et ne fit perdre qu'un petit point de vie au boucher...

Phase de tir : Les crache-plombs me firent perdre 4 orques sauvages mais ce qui me fit le plus mal, ce fut les mangeurs d'hommes qui purent enlever le dernier point de vie à mon sorcier niveau 4 (malgré les malus dus à mon sort)... Nous n'avions plus du tout de magicien de niveau 4, même si Jackot persistait à dire que le sien n'aurait pas dû mourir... C'est clair que sans ce coup de pas bol (une bonne aubaine pour moi) la suite de la partie n'aurait pas été la même ! Avoir un mage de niveau 4 comme adversaire et seulement des chamans niveau 2 pour dissiper, c'est pas glop !

Phase corps-à-corps : Le chariot à pompe tua un de ses adversaire mais les gnoblars ne parvinrent pas à le blesser. Du coup je perdis le combat de 1 (Jackot avait la charge et un rang), ainsi qu'un point de vie à cause de la règle instable...

Mais y sont oùùù ? Mais y sont oùùù ? Mais y sont oùùù les niveaux 4 lalalaaaa la laaaa laaaaaa lalalaaaa la laaaa...

Mais y sont oùùù ? Mais y sont oùùù ? Mais y sont oùùù les niveaux 4 lalalaaaa la laaaa laaaaaa lalalaaaa la laaaa...

Tour 2 des orques & gobelins :

Phase de mouvement : Tout d'abord j'envoyais mes squigs broyeurs à l'assaut : les premiers passèrent la forêt "repaire d'animaux venimeux" et les seconds foncèrent dans les yétis en leur infligeant 7 blessures, niark ! Mes gobelins du centre avancèrent pour lancer leurs fanatiques dans la mêlée. Le premier fut "super fanatique" ! Il traversa les gnoblars et devait s'arrêter à 1 ps derrière, hors derrière il y avait le géant donc poum le géant. Il devait être posé à 1 ps derrière le géant et derrière le géant il y avait le boucher. Sauf que le socle du gobelin ne pouvait pas être placé à 1 ps des deux donc il poursuivit sa route en passant par le boucher ! Enfin pour les mêmes raisons, il percuta les buffles ! Bilan : quelques gnoblars, 4 PV sur le géant, 2 PV sur le boucher et 4 PV sur les ogres. Miam ! Bon le deuxième fanatique ne suivi pas le chemin de son confrère et s'arrêta à 5 ou 6 pas de mon unité... Enfin mes araignées reculèrent hors du bois pour ne pas se faire charger par les yétis...

Phase de magie : J'eus 9 dés contre 6. Je ne pus passer le moindre sort étant donné que Jackot utilisa son parchemin de dissipation...

Phase de tir : Une des mes catapultes à plongeurs de la mort fit un incident de tir qui envoya de gobelin dans les airs. L'autre visa à nouveau les mangeurs d'hommes qui perdirent à nouveau 2 points de vie...

Phase de corps-à-corps : Ce coup-ci je parvins à tuer un gnoblar tandis que Jackot ne put faire le moindre dégât à mon chariot à pompe. Du coup je remportai le combat d'un point, les gnobs prirent la fuite, mon char poursuivit, les rattrapa et tomba sur le géant !

Supeeeer fanaaaatiiiiiiique !

Supeeeer fanaaaatiiiiiiique !

Tour 3 des ogres :

Phase de mouvement : Niveau charge, les yétis foncèrent sur mes gobelins de la nuit qui balancèrent 3 fanatiques en réaction de façon fourbe et sournoise. Le premier fut bien envoyé dans l'axe, comme tout le monde fait. Je fis 7 sur mon lancer de dés si bien que le gob s'arrêta juste devant les yétis. Le deuxième fanatique fut lancer à partir de l'extrémité gauche de mon unité en direction de l'extrémité droite et de façon peu inclinée pour qu'il se retrouve à l'endroit où les yétis finiront leur charge. Ainsi au lieu de prendre 1D6 touches, ils allaient prendre 2D6 touche et, au passage, tuer mon fanatique... Mais je m'en fichais, si j'arrivais à faire ça sur mes 2 fanatiques restants, Jackot aurait mangé 5D6 touches de force 5, niak, niak, niak ! Un vrai plan machiavélique de gobelin ça... Bon ma tactique ne marcha que pour le premier des deux, l'autre partit trop loin mais ça n'était pas grave vu que Jackot se prit tout de même 3D6 touches de F5 ! Il perdit 10 points de vie dans l'affaire ! Durant les autres mouvements, les gnoblars continuèrent à fuir et le boucher rejoignit les ogres.

Phase de magie : Jackot eut 8 dés pour la phase contre 6 pour moi. Il lança un "Broyeur d'os" sur mes orques sauvages qui ne perdirent pas le moindre PV (seulement 3 touches) mais le sort permit au boucher de regagner un point de vie... Il voulu lancer à nouveau "La Gueule" mais n'y parvins pas (je ne sais plus si il foira son jet de lancement ou si je réussis ma dissipation, mais bon... pas de "La Gueule" ce tour-ci ^^).

Phase de tir : Jackot continua le carnage en tuant 2 orques sauvages à coup de craches-plombs mais ce coup-ci les mangeurs d'hommes ne firent rien.

Phase de corps à corps : Malgré les nombreuses blessures infligées aux gobelins, les yétis perdirent le combat d'un point. Il faut dire qu'ils se prirent tout de même 40 attaques de gobelins ainsi que celles du seigneur ! Ils cédèrent à la panique, s'enfuirent et furent rattrapés par mes gobelins qui foncèrent aussi à l'assaut du bâtiment des mangeurs d'hommes... L'autres corps-à-corps vit la chute du géant (au sens propre comme au figuré) qui ne résista pas longtemps aux 2D6 touches d'impact du chariot à pompe. Malheureusement pour moi, il tomba en plein du mon chariot qui perdit ses 2 points de vie restants...

Tour 3 des orques & gobelins :

Phase de mouvement : Je tentais une charge avec mes orques sauvages mais je fis un magnifique jet de charge à 4 (malgré la règle rapide, je fis 3, 1 et 1), si bien que je fus trop court pour charger et m'exposai à une grosse charge des buffles ! Je décidai donc de venir couper la voix avec le squig broyeur ! Mes autres unités firent leurs mouvements obligatoires et mes gobelins de la nuit restèrent en place.

Phase de magie : Mes gobelins ne firent pas grand chose durant la phase de magie...

Phase de tir : Je ne pouvais plus prendre les mangeurs d'hommes pour cible, si bien que mes catapultes visèrent les crache-plombs qui perdirent 3 points de vie.

Phase de corps-à-corps : Même si je perdis une dizaine de gobs sous les coups des ventres-durs, je parvins aussi à en tuer un. Je perdis donc le combat et l'assaut fut repoussé...

La fin du tour 3...

La fin du tour 3...

Tour 4 des ogres :

Phase de mouvement : Il y eut une double charge sur mes orques sauvages : les buffles et les crache-plombs. Cependant, vu la place que prenaient les squigs broyeurs, les régiments de Jackot ne purent parfaitement s'aligner, si bien qu'il n'allait pas bénéficier de toutes ses attaques, ouf !

Phase de magie : Il n'y eut pas de phase de magie vu que Jackot était au corps-à-corps.

Phase de tir : Les mangeurs d'hommes, libérés du corps-à-corps, purent tirer sur mon chaman de niveau 2 qui rendit l'âme...

Phase de corps-à-corps : Comme je l'attendais, je perdis de nombreux orques sauvages (6, il me semble) et je perdis le combat. Cependant la couronne de Commandement et la grande bannière me permirent de ne pas fuir !

Tour 4 des orques & gobelins :

Phase de mouvement : Tout d'abord il y eu la charge des mes 2 unités de gobelins de la nuit. D'ailleurs je pris une photo pour bien montrer le corps-à-corps multiple qui se déroulait sur le champ de bataille :

Bastooooooooon !

Bastooooooooon !

Durant les autres mouvements, je fis bouger mes squigs broyeurs à travers le régiment d'ogres qui perdirent quelques points de vie au passage...

Phase de magie : Je bénéficiais de 11 dés contre 6 sauf que je n'avais plus qu'un seul chaman de niveau 1... Je n'allais pas risquer le fiasco juste pour lancer "Poignards Perfid'".... Donc je ne fis rien. Idem pour la

Phase de tir : où je ne pris pas le rique de faire un incident de tir pour shooter quelques gnoblars...

Phase de corps-à-corps : Je perdis quelques gobelins et les derniers orques sauvages mais je fis aussi quelques blessures chez les ogres. En bilan, je remportai le combat de peu (genre 1 ou 2) et Jackot resta en place avec ses crache-plombs. Les buffles étant désengagés du corps-à-corps, ils purent se reformer afin de préparer une charge dévastatrice au tour suivant... De l'autre côté, les gobs firent des miracles et remportèrent le combat contre les mangeurs d'hommes ! Le dernier survivant prit la fuite et le gobs entrèrent dans le bâtiment. Vu que l'effectif initial de l'unité de Jackot était de 6, il ne pourrait jamais rallier le dernier survivant...

Le champ de bataille se vide petit à petit...

Le champ de bataille se vide petit à petit...

Tour 5 des ogres :

Phase de mouvement : La horde d'ogre se lança à l'assaut de mon héros porteur de grande bannière et le mangeur d'homme fit son mouvement de fuite. Vu que Jackot ne pouvait pas faire de magie (un sort de dommage direct et un projectile magique) et vu qu'il n'avait plus de tirs, nous passâmes à la baston !

Phase corps-à-corps : Encore une astuce de fourbe : afin de ne pas prendre trop d'attaque, mon héros sur sanglier lança un défi, mais Jackot senti la feinte et le refusa. Du coup, j'empêchai sa grande bannière de taper. Heureusement pour moi, Jackot ne parvins pas à blesser mon héros (E4 et svg à 1+, que j'ai relancé une fois avec la pierre de chance). En outre, mes gobelins (et surtout le général) firent 4 blessures aux crache-plombs qui ne tuèrent qu'un seul gobelin en retour ! En bilan je gagnai le combat de 4 et Jackot n'était pas indomptable ! Il parvint à faire un double 1 avec ses crache-plombs mais sa horde d'ogre prit la fuite, perdant ainsi la grande bannière et le porte-étendard du régiment...

Ca sent le roussi chez les ogres (surtout que les porte-étendards ne sont plus dans les unités).

Ca sent le roussi chez les ogres (surtout que les porte-étendards ne sont plus dans les unités).

Tour 5 des orques & gobelins :

Phase de mouvement & de magie : Rien de spécial !

Phase de tirs : Mes catapultes à plongeurs de la mort prirent le mangeur d'homme en fuite pour cible (pour avoir les points de l'unité) et réussirent à l'achever.

Phase corps-à-corps : Je vins à bout du dernier crache-plomb et reformai mes unités.

Tour 6 des ogres :

Il ne se passa pas grand chose vu que Jackot ne parvint pas à rallier ses troupes... Vu l'heure tardive et étant donné que Jackot travaillait le lendemain, nous décidâmes d'arrêter la partie ici vu que tout était joué...

Victoire des peaux-vertes !

Finalement, seuls les gnoblars ne sont pas en fuite, un comble !

Finalement, seuls les gnoblars ne sont pas en fuite, un comble !

Conclusion :

Quand on repense à cette partie, on ne peut s'empêcher de penser à "Et si ?"...

Et si le désosseur n'était pas mort au tour 2 ?? Avec un poil de moule en plus, le désosseur faisait un fiasco sans grande conséquence (genre perdre juste un point de vie sur les 5 qu'il possède) et mon chaman rendait l'âme... Jackot aurait eu la mainmise sur les phases de magie qui auraient suivies et j'aurais très certainement dégusté... J'aurais aussi certainement envoyé mes plongeurs de la mort sur l'horrible sorcier qui serait peut-être mort à mon tour 2 et la partie aurait été sensiblement la même... ou pas ! On ne sait pas ce qui aurait pu arriver... Certes Jackot l'a eu mauvaise sur le coup (j'aurais eu exactement la même réaction si ça m'était arrivé) mais nous avons passé un agréable moment tout de même ! J'applaudis l'originalité de sa liste et même si nous n'avons pas pu constater l'efficacité des yétis aujourd'hui, il faut avouer que la combo mage de la mort + mangeurs d'hommes avec paire d'arquebuses et tir précis permet de venir à bout de tous les personnages adverses avant même que le moindre coup soit donné. Bravo à Jackot pour cette idée originale !

Voir les commentaires

Publié le par _Gg
Publié dans : #Orques & Gobelins, #Batailles !

Bien le bonjour, fidèle lecteur (ou pas) !

Alors cette liste, ça donne quoi ?

Et bien nous voici parti pour 4000 points finalement (nous sommes passés par 3000 - 3200 - 3500 - 3600 et maintenant 4000). Du coup c'est cool on peut mettre tout plein de trucs à la con dans une armée de peaux-vertes à ce format, on va se marrer ! Explications :

Seigneurs (895 points)

Krabuum L'Barjo : Chef de guerre orque sauvage avec lames d'escrimeurs et armure resplendissante = 210 points. Le général (pour une fois, Groumbahk l'terrib' laisse sa place, vous verrez pourquoi juste après). Un bon gros orque qui frappe fort puisqu'il a 6A CC10 F6 au premier round de corps à corps puis 5 ensuite. En outre, en défense, l'adversaire aura -1 pour le toucher (du 5+ au mieux) puis il devra le blesser avec son endurance de 5 et son invulnérable à 5+ (du moins tant que le chaman de son unité est en vie, voir ci-dessous !).

Groumbahk L'Terrib' : Chef de guerre orque noir avec bouclier arcanique, talisman de préservation, l'autre badine du trompeur et vouivre = 400 points. Il n'est pas le général car son but est de contourner rapidement Stéphen pour aller chercher les chars éventreurs ou les canons apocalypse qu'il jouera sûrement. Il peut aussi foncer seul sur des petits régiments ou en soutien sur des gros pavés. Suivant les adversaires qu'il affrontera il se battra avec arme lourde (+2F mais frappe en dernier) ou arme de base et bouclier (sauvegarde à 3+). Contre du gros truc, l'orque possède tout de même 4A CC7 F8 (premier round puis 7) et il oblige à relancer les sauvegardes invulnérables réussies ! En défense, il possède E5 avec une sauvegarde à 4+ et une invulnérable à 4+. On ajoute à ça 3A empoisonnées de la vouivre à CC5 F6 ainsi que le piétinement, ça peut vraiment faire un électron libre balèze à déssouder !

W'Korbuum Ub' Katuum : Grand chaman orque sauvage de niveau 4 avec amulette d'obsidienne et tête réduite de la chance = 285 points. Le gros magicien de la partie, mon classique de chez classique ! J'aime beaucoup certains sorts de la grande waaagh et faire passer des sauvegardes invulnérables d'orques sauvages à 5+ !

 

Héros (523 points)

Grimgor Bit'en fer : Grand chef orque noir avec grande bannière, bouclier, heaume du dragon et couronne de commandement = 162 points. Un gros orque qui bâche et qui se battra soit avec 4A CC6 F5 (au premier round de combat) soit avec 3A CC6 F7 (au premier round de combat), ça dépendra de ses adversaires. Il porte aussi la couronne de commandement qui, combiné à la grande bannière, donnera au régiment la ténacité avec un Cd de 9 relançable en cas de perte de corps à corps ! Oui, 9 en Cd car il rejoindra les orques noirs qui ont l'étendard de discipline.

Gorbad Kraz'têt' : Grand chef orque noir avec sanglier, bouclier enchanté et pierre de l'aube = 136 points. Lui il verra contre quel adversaire il tombe pour envoyer soit 3A CC6 F7 (au premier round) avec une sauvegarde à 3+ relançable, soit 3A CC6 F5 (au premier round) avec une sauvegarde à 1+ relançable... Au choix ! Il rejoindra les orques sauvages sur sanglier et pourra calmer l'animosité en cas de besoin !

Garcimork : Chaman gobelin de la nuit de niveau 2 avec parchemin de dissipation = 110 points.

Dumblegork : Chaman gobelin de la nuit de niveau 1 avec bâton catalyseur = 65 points.

Voldemork, celui dont on ne doit pas prononcer le nom : Chaman gobelin de la nuit de niveau 1 = 50 points. 3 chamans gobs pour canaliser plus facilement et balancer le sort primaire avec peu de dés et le dé champignon ! Si Stéphen le laisse passer, je pourrais lui piquer un de ses dés de dissip' sur 5+ pour l'ajouter à mes dés de pouvoir ! Plein de magie pour le chamans niveau 4 mouah ah ah ah aaaaaah !

 

Unités de base (1009 points)

Lé kapuchonnés : 20 gobelins de la nuit avec arcs, 3 fanatiques, musicien et porte-étendard = 155 points. Ils seront déployés en 2 rangs de 10 devant mes lignes. Leur but est de foncer sur l'ennemi, balancer du fanatique, fuir quand on les charge, repasser derrières mes orques en fuyant (qui seront immunisé à leur panique) puis les rallier à mon tour... Machiavélique !

Lé kapuchonnés : 21 gobelins de la nuit avec arcs, 3 fanatiques, musicien et porte-étendard = 158 points. Idem ! 

Lé Bourrins de Braazg : 47 Kostos orques sauvages avec armes additionnelles, état-major complet et Gro' Kitrou' = 572 points. Une première unité rouleau compresseur vu que chaque orque possède 3A CC4 F5 au premier round de combat ! Ils seront rejoints par le général et le chaman orques. Avec leur endurance de 4 et leur invulnérable à 5+, ils sont parfaits pour affronter n'importe quel régiment adverse !

Lé p'tit gars dé forêts : 8 gobelins des forêts sur araignée avec musicien et porte-étendard = 124 points. Un petit pavé de cavalerie légère, ça peut toujours être utile ! Et puis ça fait toujours une bannière en plus pour ce scénario !

 

Unités spéciales (1058 points)

Lé zin-mourables de Grimgor Bit'en Fer : 39 orques noirs avec état-major complet et étendard de discipline = 518 points. Mon élite ! Tenaces, Cd 10, immu psy, pas d'animosité, déployés en horde pour délivrer un max d'attaques, ils peuvent balancer soit 2A CC4 F5 par pitou (contre du guerrier peu protégé ou du maraudeur) soit 1A CC4 F7 par pitou (contre du chevalier ou du massacreur). Avec des attaques sur 3 rangs et un p"tit héros dedans (la GB), ils doivent pouvoir tenir !

Lé monteurs de gorets d'Krabuum : 15 orques sauvages sur sanglier avec lance, bouclier, état-major complet et bannière de guerre = 400 points. Dur, dur de trouver une troisième unité d'élité ! C'est vraiment handicapant cette règle des kostos pour une grosse partie... En charge, ils ne seront pas ridicules vu qu'ils ont 2A CC3 F5 ainsi qu'une attaque de CC3 et F5 pour le sanglier. Leur faiblesse sera leur init' de 2... Et puis il y a tout de même un héros dedans...

Lé gro'zark : 4 balistes = 140 points. Un petit test ! C'est pas cher et ça peut dézinguer du massacreur, du chevalier ou des rangs de guerriers ! Dommage qu'elles fassent des incidents de tir maintenant, déjà que ça touchait pas souvent...

 

Unités rares (515 points)

Lé lanss'barjo : 4 catapultes à plongeurs de la mort = 320 points. Parce que ces unités, c'est le maaaaaaaaaaaal !!

Lé kass'toi loin d'moi pauv'naz : 3 squigs broyeurs = 195 points. Parce que ça aussi c'est rigolo, c'est puissant et c'est pas cher ^^

 

Total : 4000 points pile poil ! Waaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaagh !!

Bataille du 29 octobre : Liste d'armée

Voir les commentaires

Publié le par _Gg
Publié dans : #Batailles !, #Orques & Gobelins
Bataille du 28 octobre : Liste d'armée !

Salut à tous !

Et bien voici une partie qui s'annonce originale. Déjà parce que je joue contre Jackot (le pauvre n'a plus trop de temps à consacrer au hobby et doit faire maxi 2 parties par an) et en plus contre des ogres (je n'ai jamais joué contre eux depuis la réédition du livre d'armée... Et même auparavant je n'ai pas dû beaucoup les affronter).

En outre, je voulais une armée différente de ce que j'ai pu proposer jusqu'à présent en V8 donc exit les orques noirs et les orques sauvages à pieds ! Le changement c'est maintenant... ou presque ^^

Alors qu'ai-je sélectionné pour affronter les ogres joués par Jackot ?

Seigneurs (623 points)

Groumbahk L'Terrib' : Chef de guerre orque noir avec bouclier, talisman de préservation, heaume du dragon et icône de fer maudit = 223 points. Le général. Suivant les adversaires qu'il affrontera il se battra avec 2 armes de base (+1A), arme lourde (+2F mais frappe en dernier) ou arme de base et bouclier (+1 svg). De base l'orque possède tout de même 4A CC7 F5 E5 I5 avec une sauvegarde à 4+ et une invulnérable à 4+. Sachant qu'il monte déjà à force 6 au premier round de combat, il avisera suivant les adversaires mais son rôle est de massacrer le plus d'ogres possible...

Grisnik le Sournois : Chef de guerre gobelin avec arme loudre et armure du destin = 121 points. Le but de ce personnage est d'envoyer 4A CC5 F6. Il sera dans un régiment de gobelin et apportera sa force de frappe à des troupes qui en ont besoin...

W'Korbuum Ub' Katuum : Grand chaman orque sauvage de niveau 4 avec sanglier et tête réduite de la chance = 279 points. Le gros magicien de la partie. J'aime beaucoup certains sorts de la grande waaagh et faire passer des sauvegardes invulnérables d'orques sauvages à 5+, je trouve ça juste ultime ! Bon, il faut avouer que c'est le seul objet intéressant du LA aussi ! J'aurais bien mis quelques objets en plus sur ces 2 seigneursmais je suis déjà au taquet niveau points (623 points sur 625 maximum).

 

Héros (366 points).

Krabuum L'Barjo : Grand chef orque noir avec grande bannière, sanglier, bouclier enchanté, pierre de chance et couronne de commandement = 176 points. Un gros orque qui bâche et qui calme l'animosité ! Il se battra soit avec 3A CC6 F5 (au premier round de combat) et une sauvegarde à 1+, soit avec 3A CC6 F7 (au premier round de combat) et une sauvegarde à 3+, ça dépendra de ses adversaires. Il porte aussi la couronne de commandement qui, combiné à la grande bannière, donnera au régiment la ténacité avec un Cd de 8 relançable en cas de perte de corps à corps !

Garcimork : Chaman gobelin de la nuit de niveau 2 avec anneau rubis de ruine et gemme de dracocide = 115 points. Un second chaman pour avoir accès à la petite waaagh et aux champignons magiques. J'ai aussi investi dans l'anneau rubis de ruine pour balancer de la boule de feu sur des trucs chiants (crache-plombs, crocs de sabre...). La gemme de dracocide n'est pas ultime (quoique, contre un ventre-feu...) mais il me restait 5 points en rab' !

Voldemork, celui dont on ne doit pas prononcer le nom : Chaman gobelin de la nuit de niveau 1 avec parchemin de dissipation = 75 points. Un dernier chaman pour canaliser plus facilement et balancer le sort primaire avec peu de dés et le dé champignon !

 

Unités de base (637 points)

Lé kapuchonnés de Podzob : 47 gobelins de la nuit avec lances et bouclier, 3 fanatiques, état-major complet et rétiaires = 291 points. Ils seront déployés en horde afin de balancer un maximum d'attaques ! La technique est d'envoyer une quarantaine d'attaques qui touchent sur du 4+ et blessent sur du 5+ avec la règle "perforant" données par le sort primaire des chamans gobelins. Ils seront rejoints par le seigneur gobelin qui ajoutera sa force de frappe et les 2 chamans.

Lé tunik noires de Pihnduitr' : 40 gobelins de la nuit avec lances et bouclier, 2 fanatiques, état-major complet et rétiaires = 245 points. Ils seront déployés en 8 rangs de 5 avec le général au premier rang. Le but est d'avoir une unité tenace avec le Cd 9 du général qui envoie ses mandales !

Lé p'tit gars dé forêts : 7 gobelins des forêts sur araignée avec musicien = 101 points. Un petit pavé de cavalerie légère, ça peut toujours être utile !

 

Unité spéciale (414 points)

Lé monteurs de goret d'Krabuum : 14 kostos orques sauvages sur sanglier avec lance, bouclier, état-major complet et bannière de rapidité = 414 points. L'unité d'élite ! Chaque orque balance 2A CC4 F6 en charge (puis F4 après) et sa monture envoie 1A CC3 F5 en charge (puis F3 après). Ils seront rejoints par la grande bannière (qui bâche et qui donne la ténacité avec Cd 8) et le chaman orque de niveau 4 (qui file au régiment une invulnérable à 5+ qui s'ajoute à leur sauvegarde de 4+). Je leur ai aussi payé la bannière de rapidité parce que je ne veux pas rater des charges à 1 ps près (même si j'ai longuement hésité avec l'étendard de discipline)...

 

Unités rares (460 points)

Lé lanss'barjo : 2 catapultes à plongeurs de la mort = 160 points. Parce que ces unités, c'est le maaaaaaaaaaaal !!

Lé kass'toi loin d'moi pauv'naz : 2 squigs broyeurs = 130 points. Parce que ça aussi c'est rigolo ^^

Lé zinutil' : 2 chariots à pompe snotling avec rouleau à pointes, grand voil' et spores explosives = 170 points. Parce que ça m'a lair potentiellement puissant avec un peu de moule ! Si j'arrive à charger du férox avec ça, j'aurai 2D6 touches de F5 sans sauvegarde d'armure, mouah ah ah ah aaaaaah ! Bon il va falloir gérer les mouvements aléatoires mais on devrait rigoler 5 minutes avec toutes ces troupes à la noix (chariots à pompe + squigs broyeurs + fanatiques)...

 

Total : 2500 points pile poil ! Verdict, ce soir !

Voir les commentaires

Publié le par _Gg
Publié dans : #Batailles !
Bataille du 28 octobre : Orqgre et gnoblins !

Salut les djeun's !

Il va neiger. Si, si, j'vous assure !

Mon pote Jackot est venu manger avant-hier soir à la maison et vu qu'il est tout seul cette semaine (délaissé par femme et enfants partis en vacances dans la famille), il m'a proposé une petite partie lundi soir !

Alors, évidemment, c'est une offre que je ne peux pas refuser !

Nous partons donc sur une base de 2500 points. Jackot jouera les ogres (il m'a emprunté mon LA) et je jouerai mes Orques & gobelins. On va rire !

A bientôt, donc, pour de nouvelles aventures !

Voir les commentaires

Publié le par _Gg
Publié dans : #News, #Rénovation grenier

Pfiou, comment enchaîner après ce qui est très certainement le jeu de mot de l'année ??

Salut les bricolos !

Aujourd'hui un article un peu spécial car je reviens sur la rénovation de mon grenier Warhammer ! Autant dire que ça sera le seul article qui traitera de ce sujet sur mon blog ^^

Bon, pour se rendre compte de l'étendue des travaux, je dois déjà vous présenter la pièce où je range mes figurines :

Grenier, voici Lecteur.                  Lecteur, voici Grenier !

Grenier, voici Lecteur. Lecteur, voici Grenier !

Maintenant que les présentations sont faites, je dois vous avouer que cette photo date un peu. En effet, avant d'attaquer les travaux mon grenier c'était ça :

Figouuuuuuuuuuuuuuuuuuzes !!
Figouuuuuuuuuuuuuuuuuuzes !!Figouuuuuuuuuuuuuuuuuuzes !!

Figouuuuuuuuuuuuuuuuuuzes !!

Impressionnant non ? Ouais là il était particulièrement en bordel mais je vous assure que normalement on peut y mettre un pied devant l'autre... enfin, en faisant gaffe tout de même.

Mais les années passaient et j'avais de moins en moins de place pour ranger mes figurines de plus en plus nombreuses (c'est que ça se reproduit ces bêtes là, au grand désespoir de mon banquier).

Cet été nous avons donc entrepris : La rénovation du grenier Warhammer ! Wouhouuuu !

Avec l'aide de ma moumoune et de quelques potes (tous joueurs, tiens donc...) nous avons donc joué à Valérie Damidot...

La première chose à faire fut de vider le grenier ! Quelle galère ! Avec ma femme nous avons sorti les étagères que nous avons stockées dans un autre grenier en attendant (mais combien de grenier y a-t-il dans cette maison ?) puis j'ai déménagé mes boîtes conservées avec amour !

Mais non je ne suis pas fou !
Mais non je ne suis pas fou !

Mais non je ne suis pas fou !

Putain c'est encore plus impressionant dans un tout petit grenier !
Putain c'est encore plus impressionant dans un tout petit grenier !Putain c'est encore plus impressionant dans un tout petit grenier !

Putain c'est encore plus impressionant dans un tout petit grenier !

Une fois la pièce vidée, nous pouvions attaquer. Les hostilités furent lancées par Stéphane qui s'occupa de notre tuyau de hotte car celui-ci n'avait pas été correctement raccordé au toit par l'ancien propriétaire de notre baraque : l'air de la hotte allait directement dans ce grenier. Nous avions posé quelque chose de provisoire qui permettait à l'air de s'échapper sur le toit mais jamais nous n'avions pris le temps de le raccorder proprement. Mais ça c'était avant !

J'ai un bon tuyau !
J'ai un bon tuyau !

J'ai un bon tuyau !

Puis nous avons poncé les poutres :

Je ponce donc je suie !

Je ponce donc je suie !

Nous en avons profité aussi pour refermer l'abominable trou du plafond !

Alors, tu planches ?

Alors, tu planches ?

Puis avec une bande de potes (Seb, Julien, Stéphen et Renaud) nous avons posé les rails pour le placo.

Les aventuriers du rail !Les aventuriers du rail !
Les aventuriers du rail !
Les aventuriers du rail !Les aventuriers du rail !Les aventuriers du rail !

Les aventuriers du rail !

Avant de poser le placo, nous avons entrepris quelques travaux d'électricité : pose d'un néon et décalage d'une prise.

Et la lumière fut... de bière !Et la lumière fut... de bière !

Et la lumière fut... de bière !

Et ce fut ensuite le moment de poser la laine de verre et le placo !

Plaqui placo patapo... Placo plaqui patapi !Plaqui placo patapo... Placo plaqui patapi !
Plaqui placo patapo... Placo plaqui patapi !
Plaqui placo patapo... Placo plaqui patapi !Plaqui placo patapo... Placo plaqui patapi !Plaqui placo patapo... Placo plaqui patapi !

Plaqui placo patapo... Placo plaqui patapi !

Bien sûr nous avons utilisé du carton pour pouvoir faire nos découpes autour des poutres...

Ca, c'est pour faire passer ma grosse poutre !

Ca, c'est pour faire passer ma grosse poutre !

Avant d'aller plus loin, il est temps de parler des blagounettes que j'aime bien faire quand j'entreprends des travaux. Non seulement quelques peintures rupestres paillardes furent faites sur les murs, mais en plus je décidai de cacher quelques trésors !

La première figurine rangée dans le grenier... définitivement ! Et puis aussi une vieille pièce de 10F ! Et la spéciale dédicace !
La première figurine rangée dans le grenier... définitivement ! Et puis aussi une vieille pièce de 10F ! Et la spéciale dédicace !La première figurine rangée dans le grenier... définitivement ! Et puis aussi une vieille pièce de 10F ! Et la spéciale dédicace !

La première figurine rangée dans le grenier... définitivement ! Et puis aussi une vieille pièce de 10F ! Et la spéciale dédicace !

Emmuré à vie : Red is dead... Adieu Youri !
Emmuré à vie : Red is dead... Adieu Youri !

Emmuré à vie : Red is dead... Adieu Youri !

Et voilà une bonne partie de terminée, ça commence à prendre forme !

Plac ! Placo plaqué !

Plac ! Placo plaqué !

Concernant le dernier mur, nous avons décidé de coller le placo directement sur la brique. Pourquoi ? Et bien pour que la plaque ne dépasse pas trop du mur afin de pouvoir ouvrir la porte et puis aussi parce que le mur donne sur l'intérieur de la maison et qu'il n'y a donc pas besoin de laine de verre...

Collé, serré !
Collé, serré !

Collé, serré !

Une fois le placo posé, il a fallu s'occuper des bandes. On en a aussi profité pour peindre nos poutres. Enfin, nous avons dû poncer les bandes (et ça c'est vraiment pénible) pour pouvoir refaire une seconde couche d'enduit.

Dis donc, tu viens plus aux soirées là, hmmmm ? On a fait une soirée placo... ouuuuuuuuuh... Y'avait de la bande, hein ! Et puis ils ont mis de l'enduit partout dans la fente ! Ouh là, ça dégoulinait de partout !
Dis donc, tu viens plus aux soirées là, hmmmm ? On a fait une soirée placo... ouuuuuuuuuh... Y'avait de la bande, hein ! Et puis ils ont mis de l'enduit partout dans la fente ! Ouh là, ça dégoulinait de partout !Dis donc, tu viens plus aux soirées là, hmmmm ? On a fait une soirée placo... ouuuuuuuuuh... Y'avait de la bande, hein ! Et puis ils ont mis de l'enduit partout dans la fente ! Ouh là, ça dégoulinait de partout !Dis donc, tu viens plus aux soirées là, hmmmm ? On a fait une soirée placo... ouuuuuuuuuh... Y'avait de la bande, hein ! Et puis ils ont mis de l'enduit partout dans la fente ! Ouh là, ça dégoulinait de partout !

Dis donc, tu viens plus aux soirées là, hmmmm ? On a fait une soirée placo... ouuuuuuuuuh... Y'avait de la bande, hein ! Et puis ils ont mis de l'enduit partout dans la fente ! Ouh là, ça dégoulinait de partout !

Vint ensuite l'étape du ragréage du sol afin d'éliminer les défaut de la dalle pour pouvoir y poser du lino...

Ragréage de pierre !
Ragréage de pierre !Ragréage de pierre !

Ragréage de pierre !

Après avoir re-poncé les bandes, nous avons pu attaquer la peinture des murs et du plafond, yihaaa !

Première couche :

J'en tiens une sacré couche !J'en tiens une sacré couche !
J'en tiens une sacré couche !J'en tiens une sacré couche !

J'en tiens une sacré couche !

Seconde couche, le soir tard, tout seul (alone in the dark) !! J'ai terminé la peinture avec du DevilDriver d'où les photos ! Pour les ignorants, j'écoutais ça :

Voulez-vous coucher avec moi, ce soir ?
Voulez-vous coucher avec moi, ce soir ?Voulez-vous coucher avec moi, ce soir ?
Voulez-vous coucher avec moi, ce soir ?

Voulez-vous coucher avec moi, ce soir ?

Petite anecdote ! Tandis que je peignais tranquillos une sale mouche vint m'embêter dans le grenier, j'entrepris alors de la chasser à coup de rouleau à peinture ! J'ai réussi à la shooter, elle a fait un rebond contre le mur et a fini à terre... avant de se faire achever !

Gégé et son rouleau : 1 - Mouche : 0

Gégé et son rouleau : 1 - Mouche : 0

Et enfin vint le tour de la troisième et dernière couche !

Tiens-toi au pinceau, je retire l'échelle !

Tiens-toi au pinceau, je retire l'échelle !

White is whiiiiiite !White is whiiiiiite !

White is whiiiiiite !

L'étape suivante fut de poser le lino au sol. Nous avons déjà apporté la bête dans le grenier afin de l'y laisser quelques jours pour qu'elle s'habitue au climat de la pièce...

Lino est arrivé-é-ééééé !
Lino est arrivé-é-ééééé !

Lino est arrivé-é-ééééé !

Puis, évidemment, il y eu les découpes. Et on en a profité aussi pour coller notre cornière.

Attention chérie, ça va couper !

Attention chérie, ça va couper !

Va te faire encoller !

Va te faire encoller !

Beau lino, beau lino !Beau lino, beau lino !

Beau lino, beau lino !

C'est qu'on arrive presque à la fin dites-donc ! Nous avons ensuite posé nos 66 équerres (avec 198 vis à placo)

White et d'équerre
White et d'équerre

White et d'équerre

Puis nous y avons fixé nos plaques d'aggloméré (avec de nouveau 198 vis). Nous en avons profité pour peindre la porte, tant que nous y étions...

Etagères et ça gère !
Etagères et ça gère !
Etagères et ça gère !

Etagères et ça gère !

La dernière étape, et nous la moindre, fut de ranger toutes mes figurines et tous mes accessoires dans ce grenier ! Après plusieurs nombreuses heures de travail voici le résultat (Je vous fais un petit avant / après pour bien profiter) :

Tindiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin !!Tindiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin !!

Tindiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin !!

Vous voulez de la figurine peinte ?

Vous voulez de la figurine peinte ?

Mes vieilles boîtes sont mises en valeur !

Mes vieilles boîtes sont mises en valeur !

Des décors à peindre, des documents précieux (toutes mes listes d'armée jouées depuis plus de 15 ans)...

Des décors à peindre, des documents précieux (toutes mes listes d'armée jouées depuis plus de 15 ans)...

Le figouzor, mes rabiots et quelques vieilles boîtes. Je n'ai pas remis toutes mes boîtes par manque de place, seulement les "grosses"...

Le figouzor, mes rabiots et quelques vieilles boîtes. Je n'ai pas remis toutes mes boîtes par manque de place, seulement les "grosses"...

Des figurines à coller >< !!

Des figurines à coller >< !!

Vous voulez de la figurine à peindre ?

Vous voulez de la figurine à peindre ?

Et enfin les décors, prêts à être sortis !

Et enfin les décors, prêts à être sortis !

Et voilà ! Globalement tout est - enfin - rangé même si je me tâte encore sur certains points (Dois-je mettre des posters ? Une table ?).

Bref, un travail titanesque vient d'être abattu mais c'est pour le bien de mes poupounets d'amouuuuuuuuuuuur !

Voir les commentaires

Publié le par _Gg
Publié dans : #Batailles !

Après une branloutte magistrale en mutli-joueur, je repris mes travaux de peinture de mes petits peaux-vertes. Et comme mon pote Stéphen est en vacances la semaine prochaine, nous avons décidé de nous taper dessus joyeusement !

La date est fixée à mardi 29 octobre et je vais jouer chez mon adversaire... ce qui ne m'est pas arrivé depuis euuuuuuuuuuuuuuuuh.... le 24 juillet 2008 (où je suis allé jouer au games de Dijon) !!

Pour la partie, nous sommes sur des armées de 4000 points et nous sortons le scénario "Sang et gloire"... Tout un programme !

Direction le nord !!

Direction le nord !!

Et la dernière fois que j'ai joué des orques & gobs ailleurs que chez moi.... et bien c'était dans le sous-sol de Yann à une époque où les appareils numériques balbutiaient (au début des années 2000...)

Voir les commentaires

Publié le par _Gg
Publié dans : #Batailles !

Alors quid de cette méga partie à 6 joueurs ??

Après un petit café, nous installâmes les décors qui avaient été générés aléatoirement avant la partie. Pour gagner du temps j'avais demandé à chaque protagoniste (via Facebook) de lancer 2D6 chez lui pour générer les éléments qu'on allait mettre sur la table.

Vu que nous jouions à domicile, je pus donc descendre les décors avant que mes convives n'arrivent. Nous plaçâmes les décors un petit peu au pifomètre avant de couper la table en deux avec des gros cartons pour faire un déploiement caché (qui doit être plus rapide qu'un déploiement unités par unités)...

Dans notre stratégie, nous voulions faire un flanc cavalerie et un centre fort avec nos régiments de piétons. Le seul hic fut que nous nous trouvâmes un peu plus éparpillés que prévu à cause de certains décors dans notre zone de déploiement...

Une fois déployés nous retirâmes les cartons et nous constatâmes avec horreur que nos vils adversaires avaient fait un flanc refusé et que notre grosse cavalerie lourde se trouvait bien expatriée ! Pire, tous les bretos de Yohan se trouvaient sur le flanc où mon Mastauroc et ma grosse unité de ventre durs s'étaient déployés... Dès le départ ça sentait très mauvais car je savais que mes ogres ne tiendraient pas longtemps contre de telles unités et que mes férox n'allaient quasiment servir à rien... Voici une photo de dessus pour bien comprendre notre embarras dès le départ :

Et bé, ça craint du boudin !!
Et bé, ça craint du boudin !!
Et bé, ça craint du boudin !!

Et bé, ça craint du boudin !!

Au niveau des sorts, voici ce qu'eurent les sorciers présents...

- Renaud jouait un maître du savoir de Hoeth et un Archimage du domaine de la vie qui eut "Racine de la vigne", "Chair de pierre", "Bouclier de ronces", "Vigueur du printemps"

- Julien n'avait point de sorcier. Juste des prêtre guerriers.

- Yohan avait une Damoiselle du Graal du domaine de la bête qui eut "Incarnation de Wyssan" et "Malédiction d'Anraheir".

- Manu n'avait point de sorcier.

- Stéphen avait un seigneur sorcier du chaos de Nurgle qui eut "Flot de corruption", "Miasmes de pestilence", "Imprécation du lépreux", "Hôtes putrides" et "Bienfait des boursouflures".

- Quant à moi, mon désosseur eut : "Broyeur d'os", "Festin de Buffle", "Casse-dents" et "Tripes de Troll".

Autre point que nous avions zappé c'est la possibilité de mélanger des héros d'une race dans des unités d'une autre race en cas de même alignement... Là nos adversaires ont bien joué puisque Renaud planqua son sorcier de niveau 4 dans un pavé de chevalier du royaume et Julien prit toute une flopée de prêtres guerriers pour filer la haine à tous ses petits copains... J'avoue que si nous avions pensé à cette règle, j'aurais peut-être choisi une armée du mal plutôt qu'une neutre pour pouvoir mixer aussi et compenser les faiblesses d'une race par les forces d'une autre... Des héros du chaos dans des pavés d'orques sauvages vous imaginez le truc ??

Ah oui et puis aussi il y eut un petit différent en début de partie qui ne me plut gère... De notre côté nous étions partis sur des phase de magie normales à 2D6, d'où le peu de sorciers dans nos listes. De leurs côté ils pensaient appliquer les règles "habituelles" de jeu en équipe... sauf que ces "règles maisons", ça aurait pu être bien pour nous de les connaître AVANT le jour J... J'explique leurs règles pour que vous compreniez : On lance 2D6 + 1 par joueur supplémentaire dans le camp pour la phase de magie. En l'occurrence ici on aurait lancé 4D6. Les joueurs du tour avaient 4D6 dés de pouvoir et ceux d'en face prenaient un total de dés de dissipation égal aux deux meilleurs + le plus faible. J'avoue que cette règle changeait carrément la donne et que nous aurions sélectionné davantage de sorciers pour pouvoir connaître plus de sorts. Afin d'équilibrer les 2 versions nous fîmes un compromis : des phases à 3D6 où les défenseurs prenaient le meilleur et le moins bon dé... J'avoue que ça m'a légèrement agacé. Déjà que la magie a le don de renverser une partie mais là avec autant de dés, des mages hauts-elfes, le livre de Hoeth et un paquet de héros pouvant canaliser... Je suis peut-être un peu mauvais joueur ou de mauvaise fois dans le fond, mais ce genre de petits détails a le don de m'agacer. On ne se refait pas, c'est ma nature. Peut-être que c'est parce que j'aime bien tout calculer et essayer de maîtriser les règles ou tout simplement mon côté égocentrique fils unique, mais je n'ai pas du tout aimé ce compromis. Je ne jette la pierre à personne c'est juste que dans le fin fond de ma personnalité il y a cette part de moi que je n'aime pas mais qui est comme ça !

Bon nous étions là pour nous amuser mais j'avoue que ça sentait bien le roussi dès le début entre :

- Les phases de magie qui ne se passaient pas comme prévu...

- L'oubli de la règle du mélange des persos : des bretonniens avec la haine d'un prêtre guerrier (mais bien sûr ils ont bien besoin de ça ^^)... Mais bon ça c'est notre faute on aurait dû mettre des holàs dès le départ ou réfléchir à des combos aussi viles dans notre camp !

- Le déploiement tout pourrave (mais ça c'est le coup de pas d'bol)...

- Le LA sorti de nulle part. J'm'explique : pour le livre d'armée des Bretonniens, Yohan joue avec une version qui vient de je ne sais où. Le LA actuel étant considéré comme "obsolète", des fans se sont penchés sur la question et ont modifié des trucs chez les bretonniens. Ils ont aussi ajouté des nouvelles unités. Soi-disant que cette version est équilibrée et acceptée dans certains tournois mais là aussi on aurait bien voulu avoir accès à ces données avant le jour J... On ne sait même pas où il peut se trouver ce livre... Mais là encore ça doit être mon côté calculateur qui aime bien tout contrôler qui parle ^^

Breeeeeeeeeeeef, après avoir énuméré les petits désagréments qui ont contrarié votre narrateur en début de partie, je vais vous présenter les armées des joueurs (en espérant ne rien oublier) ! Commençons par nos adversaires :

Un phénix de givre, 15 archers, une baliste, 30 gardes maritimes, une baliste, un feu d'enfer avec ingénieur, 15 archers, 4 chevaliers demi-griffons, un grand aigle, 2 fois 20 arquebusiers, 30 gardes phénix (avec prêtre guerrier), un autel de guerre, 2 canons, une baliste...

Un phénix de givre, 15 archers, une baliste, 30 gardes maritimes, une baliste, un feu d'enfer avec ingénieur, 15 archers, 4 chevaliers demi-griffons, un grand aigle, 2 fois 20 arquebusiers, 30 gardes phénix (avec prêtre guerrier), un autel de guerre, 2 canons, une baliste...

... 14 chevaliers du cercle intérieur, 2 tanks à vapeur, des chevaliers à pied avec une prétresse (une "nouvelle" unité) et des héros, 15 chevaliers du royaume (avec un prêtre guerrier, une grande bannière et des héros), un grand aigle, un seigneur à cheval, 12 chevaliers du graal, 12 chevaliers du royaume, un autel de la dame du lac ("nouvelle" unité) et un seigneur sur pégase.

... 14 chevaliers du cercle intérieur, 2 tanks à vapeur, des chevaliers à pied avec une prétresse (une "nouvelle" unité) et des héros, 15 chevaliers du royaume (avec un prêtre guerrier, une grande bannière et des héros), un grand aigle, un seigneur à cheval, 12 chevaliers du graal, 12 chevaliers du royaume, un autel de la dame du lac ("nouvelle" unité) et un seigneur sur pégase.

Et voici notre déploiement :

Le Mastauroc (Enroll), 5 rabatteurs de Slaanesh, mon gros pavé de 14 ventres-durs + désosseur + grande bannière, une hydre, un boute-fer, 2 crocs de sabre, 25 guerriers du chaos de Khorne, 30 guerriers du chaos de Tzeentch avec grande bannière, 2 balistes, 41 lanciers elfes noirs (avec héros), 5 cavaliers noirs...

Le Mastauroc (Enroll), 5 rabatteurs de Slaanesh, mon gros pavé de 14 ventres-durs + désosseur + grande bannière, une hydre, un boute-fer, 2 crocs de sabre, 25 guerriers du chaos de Khorne, 30 guerriers du chaos de Tzeentch avec grande bannière, 2 balistes, 41 lanciers elfes noirs (avec héros), 5 cavaliers noirs...

... Une trentaine de furies (dont l'autel de Khaine), 5 cavaliers noirs, un boute-fer, 10 chevaliers sur sang-froid avec général, 15 chevaliers du chaos de Nurgle + sorcier et mes 8 férox.

... Une trentaine de furies (dont l'autel de Khaine), 5 cavaliers noirs, un boute-fer, 10 chevaliers sur sang-froid avec général, 15 chevaliers du chaos de Nurgle + sorcier et mes 8 férox.

Et maintenaaaaaaaaaaaant, Ze partie :

Il y eut tout d'abord quelques mouvements d'avant-garde : Les rabatteurs de Slaanesh et le seigneur bretonnien sur pégase. Puis nous lançâmes les dés et pûmes commencer la partie. Afin de gérer la prière bretonnienne, nous avons lancé 3D6 et le camp d'en face seulement 2D6 pour savoir qui allait débuter le carnage...

Tour 1 de l'alliance du mal :

Phase de mouvement : Et bien tout simplement nos troupes avancèrent en direction des troupes adverses. Ah si, il y eu une exception, le mastauroc chargea le seigneur sur pégase qui avait avancé droit devant lui... Je me doutais que c'était un piège mais de toute façon c'était charger ou être chargé...

Phase de magie : Nous eûmes 14 dés contre 8. Nous partageâmes les dés avec Stéphen et prîmes 7 dés chacun. De son côté, il foira son premier sort. Quant à moi je pris 3 dés pour filer la régénération à mon mastauroc (via "Trippes de Troll) et fit un pouvoir irrésistible. Mon sort fut lancé mais en contrepartie je me pris une détonation dans la tronche qui me fit perdre un ventre-dur. Il n'y eu rien d'autre durant la phase...

Phase de tir : Les boute-fer firent feu : le premier parvint à retirer 3 PV à un tank à vapeur et l'autre fit un incident de tir qui le désorienta... Comme nous jouions plusieurs phases en même temps afin de ne pas trop perdre de temps, j'enchaînais sur le corps à corps contre Yohan tandis que Manu finissait ses tirs. Du coup je ne sais pas ce qu'il parvint à détruire !

Phase de corps-à-corps : Le mastauroc parvint à faire 6 blessures sur les seigneur bretonnien, sauf que celui-ci portait le médaillon de Sirienne. Ce dernier permet au porteur de ne pas perdre plus d'un PV par phase (sauf en cas d'attaques magiques). Du coup il ne perdit qu'un seul PV... Petite précision, cet objet (qui n'est qu'à 35 points dans le LA "des fans" contre 55 dans le LA "officiel") est une excellente combo sur un seigneur sur pégase maintenant qu'on ne peut plus viser directement le pégase ! En retour de frappe, le héros ne parvint pas à blesser le mastauroc. Là encore Yohan avait une excellente combo : Son seigneur avait 6 en initiative et il lui avait payé l'épée de vive mort (frappe en premier) donc il relançait les jets pour toucher ratés. En outre dans la version "des fans", le seigneur bretonnien a la règle coup fatal héroïque ! Pour je ne sais quelle raison, le bougre avait 6A (sur mon LA il y a marqué 4, je ne sais plus comment Yohan fait pour arriver à 6... Nouvelle vertu ?), donc en général il fait passer au mininmum 5A et s'il fait un 6 pour blesser, il tue son adversaire ! Là il ne parvint pas à faire de 6 mais Yohan nous narra ses exploits passés (il déchira, entre autre, du tank à vapeur, du nécrosphinx, de l'hydre et j'en passe...). Bonne combo mais uniquement possible avec cette version du LA. En résultat de combat, mon mastauroc ne prit aucune blessure et remporta la manche mais le seigneur tint bon sur ses positions...

Tour 1 de l'alliance du bien :

Phase de mouvement : Déjà les tanks à vapeur générèrent leurs points de chaudière : Juju voulait en prendre 5 pour chacun des deux mais il obtint un incident de tir pour le premier qui partit en fumée dans une explosion mortelle. Les chevaliers du royaume les plus "au centre" chargèrent les rabatteurs qui prirent la fuite. Les chevaliers du graal chargèrent le mastauroc. Au niveau des autres mouvements, seuls les bretonniens se déplacèrent ainsi que les aigles et le phénix...

Phase de magie : Ce fut une phase à 10 dés contre 7. De mémoire seule "Chair de pierre" fut lancée sur les chevaliers du graal qui eurent donc 6 en endurance (oui 6 car dans le LA "des fans" les graaleux ont endu 4 de base).

Phase de tir : Un des canons de Juju obtint un incident de tir et l'autre canon me fit perdre un ventre-dur. Quelques cavaliers noirs périrent sous les tirs impériaux et le feu d'enfer fit des prodiges : 18 tirs sur les chevaliers sur sang-froid qui périrent tous, laissant leur général tout seul dans la pampa !

Phase de corps-à-corps : Le mastauroc ne perdit pas le moindre PV (toujours pas de coup fatal pour Yohan) mais Enroll ne parvint pas à blesser non plus les graaleux à cause de leur endurance de 6 et leur invulnérable à 4+. Ah oui car je n'ai pas précisé que l'autel de la dame du lac donnait aux bretonniens aux alentours un bonus de +1 sur leur invulnérable conférée par leur prière. C'est vraiment le truc que j'ai trouvé abusé dans ce LA "des fans"... Déjà je trouvais qu'une sauvegarde d'armure à 2+ suivie d'une invulnérable à 5+ contre les attaques de F5 ou plus c'était très fort, limite abusé, mais l'améliorer encore d'un point... beeeeeeeeeen comment dire... Ils deviennent immortels les chevaliers, non ? Surtout que ça fonctionne sans lancer de dé, un peu comme les pouvoirs des autels de guerre de l'empire... Mais bon il paraît que le LA "des fans" est équilibré... Mais franchement, comment peut-on tuer des chevaliers à endurance 4, sauvegarde à 2+ puis invulnérable à 5+ contre petite force et 4+ contre grosse force ?? La réponse n'est pas "à la magie" car avec une petite résistance à la magie de 2 tu te payes une invulnérable à 3+ (voire 2+) contre les projectiles... Non désolé je demande à voir comment ces unités sont gérables ! Bref, pour conclure la phase, mon mastauroc prit la fuite (il perdit le combat de 5) et fut rattrapé par le seigneur sur pégase.

La vue de dessus à la fin du tour 2...
La vue de dessus à la fin du tour 2...

La vue de dessus à la fin du tour 2...

Tour 2 de l'alliance du mal :

Phase de mouvement : Niveau charge, il n'y eut que mon croc de sabre qui se lança sur l'aigle accompagné par l'hydre de Manu. Stéphen rata son jet de Cd avec ses guerriers de Khorne (pourtant relançable) et fut contraint de charger le tank à vapeur... Durant les autres mouvements, nos troupes continuèrent leur avancée en direction de nos adversaires et mon boute-fer fit demi-tour pour tenter un tir de mitraille F10 sur le phénix. Mes ventres-durs se réorientèrent en prévision de la charge bretonnienne à venir...

Phase de magie : Nous eûmes 10 dés contre 7. Stéphen foira encore ses sortilèges et les miens furent donc dissipés.

Phase de tir : Je fis 8 tirs de mitraille mais vu que je venais de bouger, je devais sortir des 6 pour toucher le phénix. Je n'en fis pas un seul... Heureusement Manu eut plus de chance et ses ombres vinrent à bout du canon feu d'enfer (mais un peu trop tard, le mal était fait).

Phase de corps-à-corps : Mon croc de sabre ne parvint pas à blesser l'aigle mais lui, il parvint à me faire perdre un point de vie. Pire, l'hydre ne parvint pas à tuer l'aigle ! Elle ne lui retira qu'un seul PV ! L'aigle prit tout de même la fuite, je choisis de poursuivre mais ratai mon jet. Manu voulu réfréner sa poursuite mais rata aussi son jet. Il fut donc condamné à poursuivre le volatile, sans pouvoir le rattraper !! Il exposait même son flanc aux chevaliers bretonniens... Enfin les guerriers de Khorne ne firent pas grand chose contre le tank à vapeur...

Tour 2 de l'alliance du bien :

Phase de mouvement : Il y eut un paquet de charges ! Le phénix sur mon boute-fer, les chevaliers à pied sur les guerriers de Khorne, les chevaliers du royaume sur l'hydre et tout plein d'autres trucs bretonniens sur mes ventres-durs comme l'atteste la photo ci-dessous :

Chaaaaaaaaaaaaargeeeeeeeeeeeeeeez !

Chaaaaaaaaaaaaargeeeeeeeeeeeeeeez !

Une des unités de Renaud (les gardes maritimes je pense) chargèrent les ombres qui prirent la fuite. Durant les autres mouvements, Renaud rallia son grand aigle.

Phase de magie : Ce fut une phase à 9 dés contre 5. Je ne me souviens plus trop ce qui passa comme sort, mais une des unités de chevaliers du royaume fut boostée et la grande bannière de Stéphen périt à cause du sort primaire de la mort...

Phase de tir : Là encore, afin de gagner du temps, je fus accaparé par Yohan pour faire le gros corps à corps. Du coup je ne sais pas trop ce qu'il se passa si ce n'est que le général de Manu tomba sous les flèches des elfes.

Phase de corps-à-corps : L'hydre vola en éclat, quelques guerriers de Khorne tombèrent mais ne fuirent pas. Mes ogres prirent cher sans vraiment blesser le bretonnien à le double sauvegarde (5+ suivie de 4+). Heureusement, le pouvoir de la couronne de Commandement me permis de tenir bon même si l'issue du combat semblait inéluctable... Evidemment, mon boute-fer rendit l'âme face au phénix de glace...

Et bien, on se fait vraiment pourir la tronche ^^
Et bien, on se fait vraiment pourir la tronche ^^
Et bien, on se fait vraiment pourir la tronche ^^

Et bien, on se fait vraiment pourir la tronche ^^

Tour 3 de l'alliance du mal :

Phase de mouvement : Les guerriers du chaos de Tzeentch chargèrent l'aigle qui décida de fuir à nouveau. Les guerriers redirigèrent donc leur charge sur les chevaliers impériaux juste derrière. Mon croc de sabre chargea aussi les arquebusiers impériaux. Durant les autres mouvements, les troupes de notre flanc gauche continuèrent à avancer tandis que mon autre croc de sabre se faufila entre les régiments de chevaliers pour foncer vers l'autel de la dame du lac...

Phase de magie : Nous eûmes 9 dés contre 8. De mémoire, il ne se passa rien de particulier !

Phase de tir : Mon deuxième boute-fer explosa, emportant avec lui les rabatteurs de Slaanesh... Là encore, je n'ai aucune idée de ce qu'on donné les tirs des elfes noirs...

Phase de corps-à-corps : Mon croc de sabre ne parvint pas à blesser le moindre arquebusier et prit la fuite. Les chevaliers du cercle intérieur de Juju eurent quelques pertes mais la présence d'un capitaine avec couronne de commandement les empêcha de fuir au résultat de combat (vu qu'ils lançaient 3D6 et gardaient les 2 plus bas). Les guerriers de Khorne eurent quelques pertes supplémentaires et finirent par fuir. Il furent rattrapés par les chevaliers à pied. Mes ogres tinrent bon aussi, contre toute attente, et il ne restait plus que le champion, mon désosseur et ma grande bannière.

La fin de notre tour 3...
La fin de notre tour 3...

La fin de notre tour 3...

Tour 3 de l'alliance du bien :

Phase de mouvement : Principalement des reformations... Ah si il y eu aussi la charge du tank à vapeur sur le flanc des guerriers de Tzeentch... Et Renaud rallia son aigle ^^

Phase de magie : 17 dés contre 9 ! Autant dire que nous avons un peu morflé (même si j'ai utilisé mon parchemin de dissipation). J'ai commencé à me payer un mal de crâne carabiné et je n'ai pas pris de notes... Donc oui, il y a eu une phase de magie sympa pour nos adversaire mais dans le détail je ne me souviens pas de ce qui a été lancé mis à part un petit miasme mystificateur de Melkoth sur mes férox...

Phase de tir : Là encore je n'étais pas directement concerné donc mes souvenirs sont flous. Je crois bien que ce fut principalement les furies qui morflèrent (la matriarche périt d'un boulet de canon).

Phase de corps-à-corps : Ma grande bannière finit par périr ainsi que le dernier ventre-dur mais mon désosseur ne voulait pas mourir ! Il réussit toutes ses invulnérables et ne prit pas la fuite ! Les guerriers de Tzeentch prirent cher avec le tank à vapeur mais restaient eux aussi bien en place...

Tour 4 de l'alliance du mal :

Phase de mouvement : Nous lançâmes quelques charges : les férox sur les gardes maritimes et les lanciers elfes noirs sur les gardes phénix (en sachant que le combat allait être rude... mais bon vu comme nous étions partis !). Les chevaliers du chaos se lancèrent aussi sur les archers. Mon croc de sabre chargea l'autel de la dame et les furies foncèrent sur l'autre unité

Phase de magie : Nous eûmes 9 dés contre 7. De mémoire, il ne se passa rien de particulier ! Ah si, nous avons baissé l'endurance des gardes phénix avec la magie de Nurgle !

Phase de tir : Ben euuuuuh rien à signaler...

Phase de corps-à-corps : Mon général continua à survivre, ce qui commença à bien énerver Yohan...

Vous ne passereeeeeez... paaaaaaas !

Vous ne passereeeeeez... paaaaaaas !

Comme prévu les chevaliers massacrèrent leurs adversaires mais les gardes maritimes, indomptables, ne fuirent point. Les lanciers se prirent une rouste face aux gardes phénix et les furies massacrèrent les archers. Mon croc de sabre ne parvint pas à blesser l'autel qui ne fit aucune blessure non plus à mon gros tigre.

Bataille du 19 octobre : Ze debriefing...
Bataille du 19 octobre : Ze debriefing...

Tour 4 de l'alliance du bien :

Phase de mouvement : Les chevaliers du royaume se lancèrent sur le flanc des lanciers elfes noirs et Yohan me chargea à nouveau mon désosseur avec ses 2 seigneurs. L'aigle de Renaud se lança à l'assaut de mon croc de sabre...

Phase de magie : Une phase à 15 dés contre 9... Franchement on a morflé !

Phase de tir : Je ne sais plus...

Phase de corps-à-corps : Mon général continua à survivre, mais il prit enfin la fuite... Ce fut la fin ! L'autre combat opposant les férox aux gardes maritimes fut rude pour Renaud qui perdit son unité. Mes férox se lancèrent dans une poursuite et rencontrèrent l'ingénieurs qui était resté planté dans le coin depuis la mise hors service de son feu d'enfer. On imaginait bien le pauvre ingénieur, écartant les bras, arrêter les 6 férox qui fonçaient sur lui (peut-être avait-il un panneau "Halte férox" sur lui...). Ensuite mon croc de sabre rendit l'âme face à l'aigle et enfin les lanciers elfes noirs perdirent le combat et fuirent mais ne furent pas rattrapés par Yohan...

Tour 5 de l'alliance du mal :

D'un commun accord, à la vue de l'heure et de l'issue de la partie, nous décidâmes que ce fut le dernier tour.

Phase de mouvement : RAS. Les lanciers se rallièrent.

Phase de magie : Nous eûmes 11 dés contre 8 mais bon la partie était torchée.. Stéphen parvint tout de même à me filer +2 en endurance sur mes férox !

Phase de corps-à-corps : Les férox écrasèrent l'ingénieur et firent une charge irrésistible. Ils furent malheureusement trop courts pour foncer jusqu'au demi-poulet, surtout que je n'ai lancé que 2D6 alors qu'en fait je devais en lancer 3 et garder les 2 plus haut, dommage. Oh, ça n'aurait rien changé à l'issue de la bataille mais balancer 3D3 touches d'impact sur la charge aurait pu faire très mal aux troupes impériales. Tant pis pour moi !

Tour 5 de l'alliance du bien :

Phase de mouvement : Le seigneur bretonnien chargea le dos des guerriers de Tzeentch, toujours au combat depuis le temps, et les chevaliers du royaume foncèrent sur les lanciers elfes noirs. Enfin les chevaliers sur demi-griffon foncèrent sur les férox avec l'autel de guerre...

Phase de magie : 14 contre 9, vous voulez le détail ?

Phase de tir & combat : En fait une bonne vieille blague tournait autour de la table depuis un petit moment : l'armée du bien n'allait perdre que des elfes (quasiment) et du coup un petit délire s'installa sur le sacrifice des elfes pour sauver les hommes et les deux généraux humains, vicieux, qui faisaient exprès d'envoyer les elfes se faire massacrer pour sauver leurs culs. Du coup, Julien tira dans le dos des elfes de Renaud, Renaud fit tirer sa baliste sur les arquebusiers de Juju et Yohan, désespéré de n'avoir tué aucune grosse bêbête avec son coup fatal héroïque envoya ses attaque sur le tank à vapeur... sans succès ! Evidemment, au niveau des combats, les lanciers elfes périrent pour les attaques bretonniennes et mes férox furent défoncés par les troupes impériales...

Pan, pan, pan j'lui mettrais bien une cartouche !

Pan, pan, pan j'lui mettrais bien une cartouche !

Ze end... Il manque tout plein de bretonniens (en bas à droite) sur la photo et il y a toujours les lanciers de Manu mais sinon c'est bien la photo de la fin !

Ze end... Il manque tout plein de bretonniens (en bas à droite) sur la photo et il y a toujours les lanciers de Manu mais sinon c'est bien la photo de la fin !

Bilan de cette partie massacre :

Bon alors que peut-on commenter de plus ?? Il y a deux choses qui nous foutent dedans dès le départ :

1. Le déploiement bien désavantageux au final

2. Le manque de symbiose de nos liste par rapport à l'osmose de celles de nos adversaires...

Après ce ne fut que l'enchaînement logique d'une partie presque perdue d'avance ! Je me suis remis de mes petites contrariétés et la partie fut plaisante, je note en point positif la volonté de mon général à refuser de mourir !

Ah si, je suis surpris de la puissance du livre bretonnien qu'utilisait Yohan. Dans mon souvenir les bretonniens étaient déjà assez forts (mais je jouais contre eux en V7) et là ils sont carrément puissants. Peut-être que la rouste endurée fausse mon jugement mais je voudrais bien jeter un œil de plus près à ce livre, conservé par Yohan comme le graal ^^. Nan mais franchement je ne pense pas que Games sorte quelque chose d'aussi puissant, surtout le coup de l'invulnérable à 4+ sur des troupes déjà bien armurées... Bref, qui vivra verra comme dirait l'autre...

Voir les commentaires

Publié le par _Gg
Publié dans : #Figouzor !, #News

Mais c'est quoi qu'est-ce donc ?

Durant ces dernières grandes vacances, il y a eu quelques changements niveau organisation de mon petit monde de Warhammer.

Tout d'abord il y eut le passage la version 2.0 du blog et sa grosse mise à jour d'articles. Parallèlement à ça, j'ai investi dans un établi de modélisme qui m'a poussé à réorganiser mon coin peinture en quelque chose de bien moins bordélique !

Mais le gros chantier fut l'aménagement du grenier à figurine (un article va bientôt revenir sur ce travail titanesque - oui titanesque pour un bricolou du dimanche... et encore quand il pleut les années bissextiles...).

Et Enfin, j'ai eu envie de me fabriquer mon figouzor !

Qu'est-ce qui se cache derrière ce nom barbare ? 2 minutes, ça vient !

Jusqu'à présent je me débrouillais pour prendre des photos de mes créations sur mon bureau de peinture mais la manipulation était un peu chiante car il fallait à chaque fois que je vire mes pots de peinture, que je dérègle mon halogène et que j'installe des feuilles blanches (qui commençaient d'ailleurs à être abîmées par l'usure du temps).

J'ai donc eu envie de me bricoler une sorte de boite pour faire mes photos ! Et oui, voici ce qui se cache derrière ce nom barbare ! Le figouzor sera ma boîte prévue pour prendre des photos !

Tout ça pour ça ??

Oui.

Alors pour ceux que ça intéresse, voici comment j'ai procédé :

Tout d'abord il m'a fallu quelques ingrédients :

3 carrés d'aggloméré de 40 cm de côté (3,75€), un spot à pince (7,9€), des restes de peinture blanche (sous-couche + peinture), quelques vis, un pinceau et une visseuse

3 carrés d'aggloméré de 40 cm de côté (3,75€), un spot à pince (7,9€), des restes de peinture blanche (sous-couche + peinture), quelques vis, un pinceau et une visseuse

Puis je me suis mis au boulot : tout d'abord j'ai passé une sous-couche blanche sur mes 3 plaques d'aggloméré. Ensuite j'ai vissé les 3 planches entre elles avant de leur passer 2 couches de peinture blanche.

Le figouzor, après une couche de peinture...

Le figouzor, après une couche de peinture...

Et enfin, j'ai installé le figouzor dans le grenier Warhammer, avec sa lampe.

Ma qué, tou es beau mon figouzor !

Ma qué, tou es beau mon figouzor !

Mode d'emploi du figouzor :

1. Munissez-vous du figouzor.

2. Mettre la (ou les) figurine(s) à photographier à l'intérieur du dedans.

3. Munissez-vous d'un appareil photo en mode macro.

4. Allumez la lampe.

5. Cadrez votre photo en réglant votre zoom, la position de la lampe et l'angle de votre figurine.

6. Prenez votre photo !

Mes premiers essais de photos furent celles pour l'article du mastauroc de vendredi soir, voici l'installation :

Je vous rassure, le résultat final est bien moins "jaune" !

Je vous rassure, le résultat final est bien moins "jaune" !

Voir les commentaires

Publié le par _Gg
Publié dans : #Khans Ogres, #Listes d'armée

Et bien nous y voici à cette grosse partie à 6 joueurs ! Finalement nous avons laissé de côté le scénario "Sang et gloire" pour une bonne vieille bataille rangée...

 

Voici donc la liste à 2500 points que j’ai retenue pour venir en aide à mes 2 compères (oui, en un seul mot).

 

Seigneur (400 points)

Chahar Kutier le hâcheur : Désosseur de niveau 4 avec arme lourde, talisman de préservation, parchemin de dissipation et couronne de commandement = 400 points. Mon général ! Un gros sorcier de niveau 4 qui peut quand même taper fort avec ses 4A CC4 F6 ! Il peut aussi subir quelques attaques vu qu’il se paye une endurance de 5, une invulnérable à 4+ et 5 PV…

 

Héros (180 points)

Golgzog le Boulimique : Cogneur avec grande bannière, arme lourde, armure lourde, talisman d’endurance et icône du fer maudit = 180 points. La grande bannière, protégée par une endurance de 5, 4 PV et une invulnérable à 5+. En attaque le bougre envoie 4A CC5 F7 ce qui devrait faire quelques trous dans les régiments adverses…

 

Unités de base (647 points)

Les tap’dur de Krabuum Kogn’for : 14 ventres-durs avec état-major complet et étendard de discipline = 647 points. Déployés avec le désosseur et la grande bannière, ils formeront l’ossature de mon armée. Un bon gros marteau pour fracasser les unités ennemies qui seront enlisées par les guerriers du chaos de Stéphen ou les elfes de Manu. Au pire des cas, avec la couronne de Cd, l’étendard de discipline et la grande bannière, l’unité peut tenir face à une charge adverse (tenace avec Cd 9 relançable, ça doit le faire). Evidemment en attaque, chaque ogre envoie 3A CC3 F6. Certes, je mets tous les œufs dans le même panier (1227 points le régiment et ses héros, ça fait mal si je le perds) mais ça vaut la peine d’essayer !

 

Unités spéciales (682 points)

Rex : croc de sabre = 21 points.

Médor : croc de sabre = 21 points. Deux crocs de sabre en solitaire, c’est toujours utile (redirection de charges, chasse aux machines de guerre…).

Les gros minous de Saan-Hi : 8 Cavaliers férox avec état-major complet, armures lourdes, poings de fer et bannière en peau de dragon = 640 points. Unité rouleau compresseur ! J’ai trop hâte de tester les férox par 8 ! En outre, on va faire un flanc cavalerie avec les chevaliers du chaos de Stéphen et les chevaliers sur sang-froid de Manu ! Yabon ! Chaque pitou va donc balancer 3A CC3 F4 pour le cavalier (avec autant d’attaques de soutien) et 4A CC3 F5 pour la monture. Ajoutons à cela la relance des 1 pour toucher, blesser et en sauvegarde d’armure (de 2+) quand ils réussissent un charge avec la bannière magique et on obtient une unité capable de rouler sur pas mal de trucs en face !

 

Unités rares (590 points)

Le crachat de la gueule : boute-fer = 170 points.

Le souffle violent : bouter-fer = 170 points. 2 Canons force 10, y’a que ça de vrai ! En plus ce n’est pas juste de la pauvre machine de guerre, c’est du char à F5, E6 et 5 PV ça madame !

Enroll : Mastauroc = 250 points. Parce que j’aime bien cette grosse bêbête ! Résistant aux machines de guerre (on divise par 2 le nombre de blessures subies), balèze en charge (impact de 3D3 touches de F6), porteur d’une mini baliste (seulement de F6 mais ça le fait quand même).

 

Total : 2499 points (et oui, je n’ai pas réussi le 2500 tout pile). Vivement la baston !

 

 

 

Euuuuh mais dites donc, je n'ai que 29 figouzes sur la table moi ! Et bé ça va être rapide à ranger, ça...

Bataille du 19 octobre : Liste d'armée

Voir les commentaires

Publié le par _Gg
Publié dans : #Peinture, #Khans Ogres

Bien le bonjour à tous !

 

En prévisions de mes futures parties, je me suis remis à peindre mes ogres. Voici donc un tutoriel de peinture pour le Mastauroc, une imposante et magnifique figurine de l'armée !

 

I) Le socle de la bête !

Classiquement, j'ai commencé par coller 2-3 trucs sur l'énorme socle avant de le recouvrir de Stirland Mud, ma peinture Citadel Texture préférée !

Bon, il faut que ça sèche maintenant !

Bon, il faut que ça sèche maintenant !

Après, je me suis attelé à le brosser à sec avec du Bubonic Brown. Les pierres ont reçu une couche de Chaos Black puis un brossage à sec en Codex Grey pour le résultat suivant :

 

Rien que ça et ça prend déjà forme...

Rien que ça et ça prend déjà forme...

Ensuite, l'ensemble du socle a reçu un bon brossage à sec en Skull White !

Et hop, les 3/4 de fait !

Et hop, les 3/4 de fait !

Ensuite, je me suis occupé des détails : Les ossements en Skull White ou Bleached Bone, l'arc en Bestial Brown avec des dorures en Shining Gold, le bouclier en Necron Abyss, l'araignée en Chaos Black et brossée en Khorne Red. Le motif de bouclier a été peint en Skull Withe avant d'avoir un Glaze Guilliman Blue :

Bientôt fini !

Bientôt fini !

Enfin, un lavis Badab Black vient terminer les détails. Quand au bord du socle, il a été peint en Calthan Brown.

J'ai le socle, yahou !

J'ai le socle, yahou !

Bien sûr, un gros socle comme ça se doit de recevoir quelques gnoblars ! J'ai donc commencé par peindre la peau de ces derniers en Codex Grey brossé à sec en Space Wolf Grey :

2 gnoblars pour le socle !

2 gnoblars pour le socle !

Ensuite la peau a reçu un lavis Coelia Greenshade. Les habits du gnoblar de droite ont éte peint/éclaircis en : Dryad Bark/Doombull Brown, Zandri Dust/Rotting Flesh, Marron Maison (un mélange Bestial Brown et Chaos Black)/Dryad Bark. Les bandelettes aux pieds ont été peinte en Rotting Flesh et la ceinture en Doombull Brown. Les dents ont reçu une couche de Skull White et les Yeux du Khorne Red. Le tout a été badigeonné de lavis Badab Black (sauf la peau). Puis le gnoblar a été collé sur le socle :

Yiiiiihaaaaaaaa à l'assaut !

Yiiiiihaaaaaaaa à l'assaut !

Mais puisque j'vous dis qu'c'est par là !!

Mais puisque j'vous dis qu'c'est par là !!

Le deuxièùme gnoblar a reçu le même traitement que son camarade si ce n'est que le bois a été peint en Bestial Brown, le sac en Karak Stone, éclarci en Rotting Flesh, le métal en Chainmail et les sangles en Snakebite Leather. L'espèce d'oreiller ventral a été peint en Zandri Dust et éclairci en Skull White.

Moi, j'suis prévoyant dans la vie...

Moi, j'suis prévoyant dans la vie...

Une fois que le bon vieux lavis Badab black eu été fait, j'ai collé la bestiole sur le socle :

Yataaaaa !

Yataaaaa !

Moi, j'ramasse tout c'qui traîne !

Moi, j'ramasse tout c'qui traîne !

II) Le cavalier (qui surgit hors de la nuiiiiiit)

J'ai commencé par peindre la peau de l'ogre. J'ai fait une base de Dwarf Flesh suivie d'un brossage en Bleached Bone.

... court vers l'aventure au galooop !

... court vers l'aventure au galooop !

Ensuite j'ai passé un bon vieux lavis Ogryn Flesh !

Yeah, ça prend forme !

Yeah, ça prend forme !

J'ai ensuite attaqué quelques détails : La barbe de l'ogre a été peinte en Codex Grey, ses dents et son oeil en Skull White, son pantalon en Naggaroth Night et ses pompes en Chaos Black.

Quoi, tu veux ma photo ?

Quoi, tu veux ma photo ?

La barbe et la bouche ont reçu un lavis Badab Black tandis que le pantalon a été un peu éclairci avec du Xereus Purple

Grompf !

Grompf !

Pour finir, la barbe a été éclaircie avec du Skull White et le pantalon a reçu une couche de lavis Leviathan Purple.

Oh, la barbe...

Oh, la barbe...

Ensuite, je me suis attaqué au bois de l'arbalète en faisant une couche de Bestial Brown suivie d'un brossage en Graveyard Earth. Les coutures du pantalon ont été peintes en Karak Stone. Les bottes ont reçu un brossage à sec de Codex Grey. La ceinture et les sangles (y compris celles qui seront collées par la suite et qui feront le lien entre le cavalier et sa monture) ont eu une couche de base de Dryad Bark puis un brossage en Doombull Brown. La fourure des botte a été peinte aussi en Dryad Bark mais je lui ai fait un brossage en Zandri Dust. La pupille de l'oeil valide a été peinte en Undercoat Black. L'autre oeil, la cicatrice et les bords de la peau entourant l'os qui dépasse de sa tête ont reçu une légère couche de Glaze Bloodletter pour rougir légèrement la zone.

Plus que le métal et 2-3 trucs !

Plus que le métal et 2-3 trucs !

Les sangles du harnais de la bête...

Les sangles du harnais de la bête...

Le métal a été peint en Boltgun Metal puis éclairci en Chainmail. Les "cordages" ont été peints en Rotting Flesh. La corde de l'arbalète a reçu une couche de Karak Stone. La ficelle de la flèche a été peinte en Snakebite Leather et la plume en Moot Green. L'os du crâne a été peint en Bleached Bone. Le motif de La Gueule sur la plaque du bras gauche a été peint en Dwarf Bronze.

Ah aaaah, ça sent la fin !

Ah aaaah, ça sent la fin !

Enfin ce fut l'étape lavis : La plume en Coelia Greenshade, la ceinture en Devlan Mud et tout le reste (sauf la peau et le pantalon) en Badab Black :

Alors elle est où ma monture ?

Alors elle est où ma monture ?

Y'a plus qu"à tatouer !

Y'a plus qu"à tatouer !

Quelques tatouages en Red Gore sont venus terminer l'ogre.

Charal !

Charal !

III) Les accessoires !

Il y a quelques accessoire à ajouter à la bête :

Tout ceci est ragoutant !

Tout ceci est ragoutant !

Le poulet a été peint en Karak Stone, brossé en Rotting Flesh puis a reçu un lavis Gryphon Sepia. La main a reçu le même traitement que la peau de l'ogre. La partie tranchée a été peinte en Khorne Red, les os en Skull White puis j'ai passé un lavis Carroburg Crimson (ainsi qu'à quelques endroits de la main). La peau de la pièce de viande et les tripes du chaudron ont été peinte en Dwarf Flesh éclairci en Bleachd Bone. La partie découpée de la pièce de viande et la coulure de sang sur le chaudron ont été peintes en Khorne Red puis brossée en Bleached Bone. Les 2 accessoires ont reçu un lavis Baal Red ET Carroburg Crimson. Les os de la pièce de viande ont été peints en Bleached Bone puis ont reçu un lavis Badab Black. Le marmiton a été peint en Métal Noir (mélange de Mithril Silver et Chaos Black) avant d'avoir un lavis Badab Black. Les crochets ont tous été peints en Boltgun Metal + lavis Badab Black. Le carquois a été peint en Bestial Brown, les parties métalliques en Chainmail. L'effet rouille a été fait avec du Screaming Bell. Les cordes ont été peintes en Snakebite Leather et le tout a reçu un lavis Badab Black. Enfin les couteaux ont été peints en Boltgun Metal éclairci en Chainmail. Les fourreaux ont été peints comme les habits des gnoblars. La boucle de la ceinture a été peinte en Or Maison (mélange Shining Gold + Mithril Silver). Le tout a reçu, évidemment, un lavis Badab Black...

 

IV) Le Mastauroc Enroll !

Mon premier travail a été de s'occuper de la peau du Mastauroc (et il ne faut pas vendre la peau du Mastauroc avant de l'avoir tué). Une couche de Dryad Bark sur la peau et la fourrure et une couche de Chaos Black sur le "squelette de pierre" apparant, ça donne ceci :

Greuuuuuuu !!

Greuuuuuuu !!

Ensuite, toute la figurine a reçu un brossage à sec en Vermin Brown. L'extrémité de la fourrure a continué à être brossée / éclaircie avec un mix Vermin Brown + Rotting Flesh pour le résultat suivant :

Hey, ça ferait un joli manteau, ça !

Hey, ça ferait un joli manteau, ça !

Le même, de l'autre côté !

Le même, de l'autre côté !

Enfin, rien de tel qu'un bon vieux lavis Devlan Mud !

Et voilà, ça c'est fait !

Et voilà, ça c'est fait !

Les parties osseuses de la bête ont été brossées en Codex Grey. Cette couleur a aussi servi de base pour "l'épaulière" en pierre. Un brossage à sec en Skull White est venue éclaircir tout ça. Les sabots ont reçu une couche de Marron Maison avant de recevoir un brossage en Karak Stone. Les crânes et ossements qui pendouillent ont été peints en Skull White et Bleached Bone. Les sangles ont été peintes en Catachan Green, éclaircies en Camo Green et ont reçu un lavis Athonian Camoshade. La langue a eu une base de Hormagaunt Purple suivie d'un brossage en Lucius Lilac.

Y'a encore du blanc, mais de moins en moins !

Y'a encore du blanc, mais de moins en moins !

Après un bon vieux lavis Leviathan Purple sur la langue et Badab black sur tout le reste (sauf la fourrure), la bête fut de nouveau prise en photo :

Grompf !

Grompf !

Les yeux et protubérances des cornes ont été peintes en Mordian Blue, puis éclaircies en Enchanted Blue de plus en plus éclarici en Skull White !

He's alive, aliiiiiiive !!

He's alive, aliiiiiiive !!

Il ne reste que quelques finitions maintenant. Les cordes sur le dos de la bête ont été peintes en Graveyard Earth et ont été éclaircies en Zandri Dust.

Les écailles de l'épaulière gauche ont été peintes de 3 couleurs différentes mais avec les 3 mêmes technique : Couche de base / Brossage / Lavis. Les 3 combinaisons étaient : Khorne Red + Kindleflame + Carrogurg Crimson / Naggaroth Night + Lucius Lilac + Druchii Violet / Kabalite Green + Skink Blue + Coelia Greenshade.

La fourrure sur cette épaulière a été peinte en Zandri Dust puis a été éclaircie en Bleached Bone avant de recevoir un lavis Seraphin Sepia. Les griffes ont été peintes en Bleached Bone.

L'épaulière droite a reçu une couche de Kabalite Green puis un lavis Coelia Greenshade

Le métal a été peint en Boltgum Métal puis éclairci en Chainmail.

Le bois de la selle a été peint en Bestial Brown.

Les ossements de la selle ont déjà reçu une couche de Dryad Bark puis ils ont été éclaircis plusieurs fois en Bleached Bone et en Skull White.

Les différentes sangles et autres cordages de la selle ont reçu 3 couleurs différentes suivant la même technique : Une couche de base + un éclaircissement. Les 3 teintes sont : Dryad Bark + Doombull Brown, Doombull Brown + Snakebite Leather et Snakebite Leather + Bubonic Brown.

Les crânes ont été peints en Skull White et en Bleached Bone.

La selle a reçu une couche de Undercoat Black

 

A ce stade, il ne reste plus que le lavis Nuln Oil sur toutes les zones décrites précedemment !

Pfiou, je peux ranger les pinceaux !

Pfiou, je peux ranger les pinceaux !

La dernière étape consiste donc à coller toutes les pièces de la bestiole ensemble ! Après une bonne couche de vernis, on colle quelques touffes d'herbes et voici les photos finales du Mastauroc Enroll !

Alors ??
Alors ??
Alors ??
Alors ??
Alors ??
Alors ??
Alors ??
Alors ??
Alors ??
Alors ??
Alors ??

Alors ??

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog