Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Groumbahk

Le blog de Groumbahk

Le blog d'un passionné du Neuvième Âge (ex-Warhammer) ! Histoires, règles, photos, tutoriels de peinture, rapports de bataille. Bienvenue !

Publié le par _Gg
Publié dans : #Batailles !

Guerre civiiiiile !

 

Bon alors ça donne quoi tout ça ? Et bien tout d'abord j'eu l'honneur de tirer le scénar que nous allions jouer et je fis 3. Nous partîmes donc pour la bataille du col, une bataille qui se joue sur la longueur de la table plutôt que sur sa largeur. Renaud lança ensuite un jet dans le tableau des guerres civiles et obtint 7 ! Il eut donc l'occasion de faire lancers supplémentaires : 6 et 4. Du coup nos troupes avaient une fureur débordante qui conférait la règle charge dévastatrice à tout le monde. Qui plus est nos hommes pensaient que "Notre Peuple Vaincra !" et étaient donc tenace ! Tout un programme...

Histoire de continuer dans la finesse je jetai les dés dans le tableau des règles des guerres civiles impériales et je fis 6 qui occasionna une dispute frontalière. Nous traçames une ligne imaginaire scindant le champ de bataille en deux sur sa diagonale. Il y avait un côté "Chez moi" et l'autre côté était "Chez les bouseux d'en face" si bien que si on était dans la partie adverse, on était frénétique et si l'adversaire se pointait chez nous, on avait la haine ! Bastoooooon !

 

Bref, après avoir eu toutes ces règles qui allaient rendre les combats bien sanglants, nous avons tiré nos sorts. Renaud avait 2 sorciers. Un des cieux qui eut "Souffle de minuit" et "Foudre d'Uranon" et un de l'ombre qui eut "Miasme mystificateur de Melkoth" et "Flétrissement". De mon côté j'obtins, avec satisfaction, "Regard embrasé de Shem", "Protection de Pha", "Vitesse de la lumière" et "Distorsion de Birona".

 

Enfin, nous nous déployâmes ! Ayant eu le choix du bord de table, je laissai à Renaud le coin tout pourri en ruine et marécageux (et avec une idole orque, qui plus est !). C'est qu'on est pas des bouseux chez nous ! Et pis on n'aime pas trop les étrangers par ici, étranger...

 

Le déploiement de Renaud :

10 archers, 3 chevaliers demigriffons, 10 arquebusiers avec le sorcier lumineux, 2 canons et un feu d'enfer avec ingenieur...

10 archers, 3 chevaliers demigriffons, 10 arquebusiers avec le sorcier lumineux, 2 canons et un feu d'enfer avec ingenieur...

... 30 joueurs d'épée avec prêtre guerrier et grande bannière, 40 lanciers avec le sorcier de l'ombre, un hurricanum céleste et 10 chevaliers avec archidiacre.

... 30 joueurs d'épée avec prêtre guerrier et grande bannière, 40 lanciers avec le sorcier de l'ombre, un hurricanum céleste et 10 chevaliers avec archidiacre.

Mon déploiement :

Outre les chasseurs halfings qu'on pouvait voir sur les deux photos précédente, mon armée fut déployée ainsi :

Un tank à vapeur, 30 flagellants, mon canon, mes 40 hallebardiers, mon deuxième tank à vapeur...

Un tank à vapeur, 30 flagellants, mon canon, mes 40 hallebardiers, mon deuxième tank à vapeur...

... Mes escorteurs et mes chevaliers !

... Mes escorteurs et mes chevaliers !

Enfin, la vue générale :

Ca va fighter sec !

Ca va fighter sec !

La partie :

Après avoir fait mon mouvement d'avant-garde des escorteurs, nous lançâmes les dés pour déterminer qui allait commencer et nous fîmes tous les deux 2. Ayant terminé mon déploiement avant Renaud, je pus ajouter +1 à mon jet ce qui me laissa le choix. Je pris évidemment le tour 1 afin de balayer quelques machines de guerre avant qu'elles ne fassent feu avec mes propres canons ! Faites parler la poudre !

 

Tour 1 de l'empire de Gégé : Mes halflings au nez rouge, friands de bières, ratèrent leur test de frénésie si bien qu'ils durent déclarer une charge sur l'héliobolis (ils croyaient peut-être que c'était une baraque à frites)! Ils ratèrent leur jet et n'avancèrent que de 5 ps en direction de la machine impériale. Mes tanks à vapeur purent générer sans souci leurs 4 points de chaudière si bien qu'ils utilisèrent 3 dés pour avancer. Mes autres troupes avancèrent aussi puis nous passâmes à la phase de magie. Nous avions généré un portail magique dans nos décors si bien que les flagellans (étant l'unité la plus proche) furent victimes d'une "Incarnation de Wyssan". Pour la phase en cours, j'eus 10 dés de pouvoir contre 7 pour Renaud. Je me voyais bien lancer une petite protection de Pha sur tous les petits copains aux alentours ou bien une distorsion de Birona pour doubler le mouvement d'un tank à vapeur... Je commençai donc par un petit "Regard embrasé de Shem" sur les arquebusiers de Renaud pour le forcer à dissiper. Je pris 2 dés, il suffisait de faire 3 pour lancer mon sort, mais je fis un joli double 1 qui contrecarra mes plans ! Mon sorcier perdit sa concentration si bien que je ne pouvais plus lancer de sorts de la lumière... Pas grompf ! Pour le fun (et comme ça ne risquait rien) mon prêtre lança un bouclier de la foi sur son unité avec 6 dés, na ! Heureusement pour moi, la phase de tir fut plus chanceuse ! Mon canon visa le canon feu d'enfer et fit mouche si bien que la machine adverse explosa dans un bruit sourd. Mes 2 tanks à vapeurs visèrent un des canons, ils firent mouche aussi mais ils ne retirèrent qu'un point de vie à chaque fois si bien que le canon resta en jeu... Les escorteurs délivrèrent 18 tirs sur les arquebusiers dont 5 périrent. L'unité réussit néanmoins son test de panique.

 

Tour 1 de l'empire de Renaud : Renaud avança timidement ses troupes sauf les archers qui firent demi-tour pour aller shooter mes chasseurs. L'ingénieur, orphelin, se rapprocha du canon... Lors de la phase de magie il fit 6 et 4 mais il parvint à canaliser un dé supplémentaire si bien qu'il eut 12 dés (grâce à l'héliobolis) contre seulement 6 pour moi, gloups ! Je commençai par craquer mon parchemin de dissipation sur un flétrissement qu'il lança à 4 dés sur mon tank à vapeur. Il lança tout de même un souffle de minuit et un miasme mystificateur sur mon tank et je parvins à dissiper le reste. Lors de la phase de tirs, il fit tirer ses 2 canons sur mon tank qui lui retirèrent 7 points de vie !

Les tirs des canons sont particulièrement meurtriers...

Les tirs des canons sont particulièrement meurtriers...

Tour 2 de l'empire de Gégé : Les halflings avides de combat, la bave aux lèvres, chargèrent le canon qui avait tous es points de vie ! Mes tanks à vapeurs générèrent leurs points de chaudière : 3 pour celui qui était blessé et 4 pour l'autre qui chargea les lanciers grâce à un joli mouvement aléatoire de 16 (mes dés firent 6, 5 et 5) ! L'autre tank utilisa 2 points de chaudière pour avancer et, après plusieurs reformations, mes troupes avancèrent. Lors de la phase de magie, j'eus 9 dés et Renaud 8 (il parvint à canaliser 2 fois) si bien que je ne fis pas grand chose. Lors de la phase de tir, je fis mon premier incident de la partie qui fit exploser mon canon. Le tank à vapeur qui n'était pas au corps à corps balança un boulet qui acheva le canon de Renaud laissant de nouveau l'ingénieur orphelin... Les escorteurs firent feu mais seuls 5 d'entre eux voyaient les arquebusiers (qui avaient reculé d'un poil juste avant) et tuèrent les 5 derniers ! Le sorcier paniqua et prit la fuite... Le tank à vapeur broya les lanciers et fit 10 morts avec ses touches d'impact. De plus il utilisa son souffle qui lui donnait 2D6 touche de F2 à ajouter au lourd bilan. En retour les lanciers ne blessèrent point la machine infernale si bien que Renaud perdit le combat. Vu qu'ils étaient tenaces, ils tirent bon. Mes chasseurs halflings bénéficiant de la règle "frénésie" et "charge dévastatrice" (merci la guerre civile) firent de la bouillie de canon ! Devant tant de violence, les archers de Renaud prirent la fuite et périrent en essayant d'escalader les falaises (n'oublions pas que nous jouons le scénario 3 !)...

 

Tour 2 de l'empire de Renaud : Niveau charges, Renaud envoya ses chevaliers aider ses lanciers sur le tank à vapeur. Il avança ses autres troupes (en reformant les joueurs d'épée en horde) y compris l'hurricanum céleste pour qu'il donne son bonus de +1 pour toucher aux chevaliers. Il rallia aussi son sorcier, qui pourrait donc lancer ses sorts... En magie, il eut 9 dés tandis que je devais me contenter de 4 dés de dissipation... Il lança bouclier de la foi sur ses joueurs d'épée avec 2 dés. Il fit 5, je dissipai donc avec 1 seul dé (vu que j'ajoutais 4 avec mon sorcier). Il lança ensuite le pouvoir de l'hurricanum et fit un double 6 qui cassa l'objet magique. Renaud plaça le petit gabarit au beau milieu de mes hallebardiers et se réjouit quand il vit son lancé de dés "1 sur le D6 et "hit" sur le dé de dispersion". Il fut dégoûté de voir que le D6 générait aussi l'effet du sort et qu'il venait de balancer une averse (totalement inutile) sur mes hallebardiers... Il lança ensuite une foudre d'Uranon sur mon tank à 3 PV (en gardant précieusement des dés pour lancer un flétrissement en fin de phase sur l'autre tank) mais il fit de nouveau un double 6 ! Mon tank perdit un point de vie à cause du sort et son sorcier subit une cascade dimensionnelle ! Il ne prit aucune blessure (étant seul, sans unité autour) mais Renaud perdit tous ses dés de pouvoir restants, ce qui l'empêcha de lancer son flétrissement ! Niveau baston, ses chevaliers (avec charge dévastatrice et frénésie) eurent 18 attaques sur mon tank ! 18 attaques, 18 touches, 7 blessures mais je parvins à réussir 5 sauvegardes à 4+ et mon tank ne perdit que 2 PV.

 

Tour 3 de l'empire de Gégé : Mes flagellants, frénétiques, chargèrent le flanc des chevaliers. Mes tanks purent générer 3 points de chaudières (pour celui au corps à corps) et 2 points de chaudière (pour celui à 2 PV... Oui j'ai fait 2 sur mon jet de dé d'artillerie) et ils les utilisèrent pour avancer... Bon, ok, celui au corps à corps s'en servit pour broyer quelques chevaliers... Le général donna l'ordre aux escorteurs de venir se placer en joue des troupes ennemies, ce qui n'était qu'une excuse pour qu'ils présentent leur dos aux chevaliers demigriffons... Et oui, il envoya ses propres hommes au massacre. C'est qu'on fait la guerre ici, madame, et qu'on ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs... Mes halflings réussirent leur test de frénésie et se tournèrent pour tirer sur le sorcier. Mes autres troupes se mirent en place pour faire une charge dévastatrice qu prochain tour puis nous passâmes à la phase de magie où j'eus 9 dés contre 6 pour Renaud. Le portail magique envoya une boule de feu sur mes flagellants dont l'un d'eux fut consumé sur place. Renaud parvint à dissiper ma vitesse de la lumière mais mon sorcier balança une protection de Pha ainsi qu'une distorsion de Birona sur mes hallebardiers, afin de dissuader Renaud de me charger au prochain tour... La phase de tirs fut rapide puisqu'il n'y eu que mes chasseurs qui tirèrent sur le sorcier, lui retirant un point de vie au passage. Niveau baston, mes flagellants achevèrent encore une poignée de chevaliers si bien qu'il ne restait que le champion et l'archidiacre dans l'unité...

Toujours pas de grosse mêlée centrale au tour 3... Il n'y a que le corps à corps du tank qui dure...

Toujours pas de grosse mêlée centrale au tour 3... Il n'y a que le corps à corps du tank qui dure...

Tour 3 de l'empire de Renaud : Commençons par les charges : L'hurricanum rejoignit le corps à corps avec le tank, Renaud espérant bien réussir à retirer quelques points de vie avec les touches d'impact. Les demigriffons chargèrent le dos des escorteurs, comme prévu. Les joueurs d'épée avancèrent un peu mais ne voulurent pas charger... Niveau magie Renaud eut 7 dés et moi 5. Le portail magique donna l'incarnation de Wyssan à mes flagellants, ce qui m'arrangeait ! Durant la phase, Renaud parvint à foudroyer le tank à vapeur à qui il ne restait que 2 points de vie ! Pour ce qui est du corps à corps, les demigriffons firent de la charpie des escorteurs. Ils ne firent pas de charge irrésistible (qui aurait présenté le flanc de l'unité aux chevaliers) mais ils se reformèrent pour faire face à mon général et ses troupes. L'autre baston se termina en statu quo étant donné qu'aucun camp ne parvint à blesser l'autre (grâce à de bons jets de sauvegardes des deux côtés). Renaud ayant plus de rang que moi gagna le combat, je perdis ma frénésie mais mes troupes restèrent au combat vu qu'elles étaient indémoralisables...

 

Tour 4 de l'empire de Gégé : Ca y est ! Les grosses charges furent déclarées ! Mes chevaliers sur les demigriffons et mes hallebardiers sur les joueurs d'épées. Mes halfilng se lancèrent sur le sorcier qui s'enfuit assez loin pour échapper aux pulsions sanguinaires des semi-hommes. La phase de magie allait faire bien mal aussi puisque j'eus 12 dés de pouvoir !! Avec de la chance (et de la malchance dans les dissip' de Renaud ^^) j'ai pus lancer une "Protection de Pha" et une "Vitesse de la lumière" sur toutes les troupes à 12 ps (donc chevaliers + hallebardiers) et une "Distorsion de Birona".sur les hallebardiers. Qui plus est, le portail magique lança une nouvelle fois une "Incarnation de Wyssan" sur les flagellants, Sigmar avait choisi son camp ! Bastoooooon ! Le tank à vapeur fit un écrasement sur l'hurricanum et le broya. Avec la horde, la distorsion de Birona, la frénésie et la charge dévastatrice les hallebardiers (sans compter les héros) délivrèrent 53 attaques de CC10 et F4 à init' 10 avec frappe en premier (donc avec la haine) !! Je pris une grosse poignée de 53 dés que je lançai puis je relançais les 1 et 2...

Hé bé, c'est pas tous les jours qu'on lance 53 dés !

Hé bé, c'est pas tous les jours qu'on lance 53 dés !

Je fis ensuite 35 blessures et Renaud perdit 24 joueurs d'épées ! Puis ce fut au tour de la grande bannière de frapper, il fit 3 morts de plus... Il ne restait à Renaud que son prêtre guerrier, sa grand banniière et le champion des joueurs d'épée (ils ne fuirent point grâce à la ténacité des troupes)... Quel massacre ! Sur le même principe, les chevaliers demigriffons se firent rouler dessus par les chevaliers... Le dernier chevalier de Renaud rendit l'âme aussi, mort sous les coups des flagellants...

A la fin de mon tour 4, la bataille est quasi pliée...

A la fin de mon tour 4, la bataille est quasi pliée...

Tour 4 de l'empire de Renaud : Au tour 4 de Renaud, il subit plus qu'il ne joua malgré une phase de magie à 11 dés contre 7. Mes hallebardiers, toujours boostés, vinrent à bout de la grande bannière et du champion des joueurs d'épée. Le prêtre guerrier, blessé, prit la fuite mais je ne parvins pas à le rattraper. A la place, je me retrouvais sur le flanc des lanciers avec mon unité... 

 

Tour 5 de l'empire de Gégé : Mes chevaliers se rapprochèrent de l'ingénieur qui tentait une sortie discrète. Mes halfling relancèrent leur assaut sur le sorcier qui ne put courir assez loin pour échapper au massacre... C'est qu'ils ne font pas beaucoup de sport dans les collèges de magie, les sorciers s'essoufflent donc vite... Lors de la phase de magie j'eus 3 dés contre 2 pour Renaud si bien que je me contentai d'une vitesse de la lumière sur mes hallebardiers qui firent de la charpie de lanciers. Les survivants s'enfuirent devant tant de fureur. L'archidiacre de Renaud rendit l'âme sous l'écrasement du tank à vapeur...

Que reste-t-il à Renaud ? Un prêtre guerrier en fuite et un ingénieur qui tente de rester en vie !

Que reste-t-il à Renaud ? Un prêtre guerrier en fuite et un ingénieur qui tente de rester en vie !

Tour 5 de l'empire de Renaud : Renaud rallia son prêtre qui fit face aux halflings. Ses lanciers, réduits à moins de 25% de leur effectif initial, continuèrent à fuir et périrent en essayant d'escalader la falaise qui bordait le champ de bataille... L'ingénieur courra hors de vue de mes chevaliers car il avait vu une grotte dans la falaise et il espérait bien arriver à se planquer du massacre !

 

Tour 6 de l'empire de Gégé : Quelques réorientations eurent lieu. Je tentai de générer 3 points de chaudière avec le tank et je fis 4 sur mon dé d'artillerie, ce qui correspondait pile poil au nombre de points de vie qu'il lui restait... Le sorcier se plaça juste derrière le prêtre guerrier qui était tenu en joue par le halfilng. Le prêtre était à genoux, les bras ensanglantés levés au ciel, demandant à Sigmar pourquoi il l'avait abandonné... Il ne vit pas le sorcier qui arrivait dans son dos en pointant son bâton dans sa direction. Un éclair lumineux jaillit du bâton et transperça le corps du prêtre qui tomba à terre...

Tué par un regard embrasé de Shem dans le dos, c'est moche mais c'est aussi ça la guerre...

Tué par un regard embrasé de Shem dans le dos, c'est moche mais c'est aussi ça la guerre...

Le tank à vapeur fit un quart de tour. Le commandant était sorti de la tourelle un cigarillo dans la bouche. Il orienta son canon en direction de l'ingénieur qui tentait de se sauver en direction des falaises. Le comandant observa un instant le fuyard d'un air amusé. Il tira une taffe de son cigarillo puis il pointa l'extrémité enflammée en direction de la mèche du canon. Celle-ci se consuma un instant puis le canon envoya un boulet dans un bruit sourd en direction du dernier ennemi encore en vie. Un nuage épais de fumée l'empêcha de voir immédiatement le résultat de son tir. La fumée se dissipa et il fut satisfait de voir le cadavre de l'ingénieur éparpillé en plusieurs morceaux...

Tué par un boulet de canon dans le dos, c'est moche mais c'est aussi ça la guerre...

Tué par un boulet de canon dans le dos, c'est moche mais c'est aussi ça la guerre...

Bilan : Finalement, qu'est-ce qui m'a apporté la victoire ? Et bien déjà la chance aux moments propices ! Je n'ai pas foiré de jets importants. Et puis dès le départ Renaud sembla bloqué par son bord de table. Il ne savait pas trop comment se déployer et il a fait 2-3 erreurs. Les demigriffons bloqués par les archers, les 3 machines de guerre groupées devenant une proie assez facile pour mes chasseurs (auxquels il n'avait pas pensé). Le fait d'avoir le tour 1 et de pouvoir exploser le feu d'enfer d'entrée de jeu fut un bon atout aussi. Et puis j'ai fait très peu de "misfire", un seul sur l'ensemble de la partie ! Mais je crois que le coup le plus fort fut la phase de magie à 12 dés au moment de mes charges décisives, ce qui me permit de booster méchamment mes troupes ! Dernier point, les conditions de jeu de la guerre civile m'ont plutôt rendu service et contrecarrèrent les plans de mon adversaire... Ce fut néanmoins une partie fun (pour Renaud aussi j'espère). Pour Sigmar !

Voir les commentaires

Publié le par _Gg
Publié dans : #News

J'aime bien quand ma factrice m'apporte tout ça un samedi matin ^^

Bon, ou ai-je mis ma pince, mon scalpel, ma colle et ma boite à rabiots ??

Bon, ou ai-je mis ma pince, mon scalpel, ma colle et ma boite à rabiots ??

Voir les commentaires

Publié le par _Gg
Publié dans : #L'empire, #Batailles !

Alors nous voici partis pour une guerre civile ! Il faut donc que je sélectionne 2000 points de troupes et après je peux dépenser 500 points bonus... Hmmmm... Je vais être sympa je vais éviter de sortir 4 tank à vapeur à Renaud même si ça aurait pu être rigolo (2 dans la liste d'armée "classique" puis 2 dans les "bonus"... Pile deux fois 500 points).

 

Comme pour mes dernières parties, je sors une armée peinte donc pas encore les chevaliers demigriffons ! Voici donc ma liste :

 

Alors voici ma liste finale :

Seigneurs (498 pts) :

Général de l'empire + croc runique + bouclier ensorcelé + potion d'impétuosité + pierre de chance + armure de plates complète + destrier caparaçonné = 228 points. Le général. Il frappe moins fort qu'un grand maître mais plus fort qu'un archidiacre... Un bon compromis entre les 2 !

Seigneur sorcier de niveau 4 de la lumière + talisman de préservation + parchemin de dissipation = 270 points. Même combo que lors de ma partie précédente !

 

Héros (282 pts) :

Capitaine + grande bannière + talisman d'endurance + heaume du dragon + armure de plates complète + arme lourde + icône du fer maudit + bouclier = 144 points. Ne pas sortir sans grande bannière avec l'empire ! Et puis il donne la "flegme" à son régiment ! Lui aussi est une combo qui ressort de ma partie précédente ! Je lui ai ajouté un bouclier pour que la liste tombe pile à 2000 pts !

Prêtre guerrier + armure lourde + arme lourde + destrier caparaçonné + couronne de commandement + amulette d'opale = 138 points. Il ira avec le général dans les chevaliers qui seront tenaces avec la "flegme" ! Et puis ils auront la haine, bastoooooon !

 

Unités de base (504 pts) :

7 chevaliers du cercle intérieur + état-major complet + étendard d'acier = 240 points. Ils seront rejoints par le général et le prêtre guerrier pour fondre sur leurs ennemis ! Chargeeeeez !

39 hallebardiers + état-major complet = 264 points. Ce régiment sera rejoint par le sorcier de niveau 4 et la grande bannière. Le gros pavé central !

 

Unités spéciales (716 pts) :

10 Chasseurs = 80 points. Histoire d'aller charger les machines de guerre d'en face !   

6 escorteurs + musicien + champion = 146 points. Parce que j'adore cette unité !

Grand canon = 120 points. Pour les éventuels demigriffons, griffons, pégases, tank à vapeur, héliobolis et autres chiures impériales ^^.

30 flagellants + champion = 370 points. Parce que j'aime les flagellants ! Indémoralisables, frénétiques, armés de fléaux... J'ai encore hésité à en mettre plus de 30...

 

Total : 2000 points pile poil ! Et les rares me dites-vous ? Ah aaaaaah je les ai prises avec mes 500 points bonux !

 

Bonus : Unités rares (500 pts) :

2 Tank à vapeur = 500 points. Parce que la doublette de tank, c'est le maaaaaaaaal, mouah ah ah ah aaaaaaaah [rire sadico-démonique]

 

Total : 500 points pile poil aussi !

Voir les commentaires

Publié le par _Gg
Publié dans : #L'empire, #Peinture

Salut à toi fidèle lecteur (ou pas) !

 

Faisons un peu le point sur le projet 1664 quelques jours après l'avoir débuté ! Je me suis occupé d'une poignée d'hallebardiers et d'un escorteur. Cependant la véritable nouveauté vient de troupes que je n'avais pas encore peintes...

 

I) Les chasseurs... halflings !

Je me suis attaqué à la peinture de ces vieilleries et 2 modèles sont terminés !

Bien évidemment j'ai conservé les couleurs de mes autres régiments !

Bien évidemment j'ai conservé les couleurs de mes autres régiments !

Halfling + chasseur = amateur de bière ! D'où les nez rougeâtres !

Halfling + chasseur = amateur de bière ! D'où les nez rougeâtres !

Voilà où j'en suis pour le moment, j'ai un troisième halfling sur le feu actuellement (miam !)...

 

II) Les chevaliers...

J'ai déjà commencé par peindre un chevalier de base comme celui-ci :

Là encore je voulais garder le thème de mon armée tout en conservant le côté armure de plates complètes...

Là encore je voulais garder le thème de mon armée tout en conservant le côté armure de plates complètes...

Chargeeeeez !

Chargeeeeez !

Ensuite, chaud bouillant, je me suis attaqué au porte-étendard :

J'avoue que j'en suis assez fier de celui-ci !

J'avoue que j'en suis assez fier de celui-ci !

Les motifs peints à la main : La croix de bourgogne et une bannière "mundator" qui signife "purificateur" en latin...

Les motifs peints à la main : La croix de bourgogne et une bannière "mundator" qui signife "purificateur" en latin...

Sur la bannière du bouclier : "ira" qui signifie "fureur, violence, colère, courroux" en latin...

Sur la bannière du bouclier : "ira" qui signifie "fureur, violence, colère, courroux" en latin...

Le prochain sera le champion !

 

III) Les demigriffons...

Bien décidé à conserver mon schéma de couleur, je me suis attaqué au musicen des chevaliers demigriffons :

V'là la bête !

V'là la bête !

Et ouais, j'aime bien les hallebardes moi !

Et ouais, j'aime bien les hallebardes moi !

On retrouve "ira" sur le chevalier mais le caparaçon a "potentia" qui signifie "autorité, influence, pouvoir, puissance, vertu" en latin !

On retrouve "ira" sur le chevalier mais le caparaçon a "potentia" qui signifie "autorité, influence, pouvoir, puissance, vertu" en latin !

Et voilà donc les renforts de mon armée de 1664 points ! J'aime bien quand ça avance comme ça ! Pour terminer voici l'intégralité de mon armée peinte à ce jour :

Y'a même des trucs qui ne sont pas sélectionnés dans mon projet 1664 !

Y'a même des trucs qui ne sont pas sélectionnés dans mon projet 1664 !

Voir les commentaires

Publié le par _Gg
Publié dans : #Batailles !

Hey !

 

Pour continuer à tester cette noouvelle mouture de l'empire, je vais encore me battre contre un impérial ! Mais ce coup-ci, je joue contre Renaud et on utilise les règles de guerre civile du Dwarf (White, of course). Le concept est de mettre en place une armée de 2000 points puis nous pouvons dépenser 500 points de rab' dans n'importe quel type de troupes (sans tenir compte des restrictions) pour un total de 2500 points sur la table !

 

Ensuite nous allons tirer un scénar' dans le livre de règles (les 6 premiers, les classiques même si je n'ai pas encore essayé certains d'entre eux). Puis nous allons lancer 2D6 dans le tableau des guerres civiles (WD 213) puis 2D6 dans le tableau de l'empire (WD 216) ce qui va générer des effets à la noix qui vont pimenter la partie !

 

Dernier point, les persos spéciaux ne sont pas autorisés...

 

Hein ? Ah oui et on joue vendredi 27 avril après-midi !

Bataille du 27 avril : Guerre civile !

Voir les commentaires

Publié le par _Gg
Publié dans : #L'empire, #Peinture

Quand je joue l'empire j'ai souvent une armée peinte mais il faut savoir que très peu de ces figurines sont les miennes !

 

Il s'agit en fait de celles d'un pote qui a déménagé sur Pau et qui m'a laissé gentiment ses figouzes parce qu'il n'avait pas la place pour les emmener dans son nouvel appart' (ni le temps pour faire la moindre partie là-bas). Mais bon, il faut se rendre à l'évidence, un jour notre bon Jean-Phi va vouloir récupérer ses pitits bonshommes impériaux qui engrangent les victoires comme jamais ^^.

 

Ainsi il faut que je me bouge pour peindre mes troupes ! A part ma vingtaine de flagellants, mes 2 tanks à vapeur et quelques héros, je n'ai pas grand chose de peint... Mais par où commencer ? J'ai tellement de figurines de l'empire à peindre...

 

Je me suis donc fixé une petite liste de 1664 points (hum...) assez équilibrée que j'aimerai bien tester un jour (quand elle sera peinte ^^). Voici donc où en est le projet en ce début de vacances :

 

Seigneur :

Archidiacre de Sigmar sur destrier caparaçonné à 228 points. La figouze est peinte. J'utiliserai ma figurine de Luthor Huss :

Un beau général, prêt à exploser le crâne de son adversaire à coup de marteau...

Un beau général, prêt à exploser le crâne de son adversaire à coup de marteau...

Héros :

- Capitaine porteur de grande bannière à 144 points. Une figurine peinte tout récemment !

Le grand étendard aux couleurs de mon héraldique...

Le grand étendard aux couleurs de mon héraldique...

- Sorcier de niveau 2 du domaine de la bête à 140 points. Un héros qui n'est pas encore peint. Je compte utiliser le nouveau sorcier en résine que j'ai acheté tout récemment (il y a quelques heures pour être précis).

Unités de base :

- 30 Hallebardiers avec état-major complet à 210 points. Pour le moment j'en ai très peu de peint... Un seul l'était avant les vacances mais depuis quelques jours je me suis attaqué à ce régiment. Du coup j'en ai 6 de plus de peint à l'heure où j'écris ces lignes...

- 6 chevaliers du cercle intérieur avec état-major complet à 215 points. Là par contre je n'en ai pas un seul de peint... Je suis actuellement en train de tester mon schéma de couleur sur l'un d'entre eux...

Unités spéciales :

- 10 chasseurs avec musicien à 90 points. 0 de peint au début des vacances mais j'ai réussi à en peindre 2 depuis. J'utilise de très vieux archers halflings. Sauf que j'en ai que 7. J'attends de recevoir les coqs de combat de Lupin Croupe ! De plus j'ai une dizaine d'archers humains que j'ai fait avec des grappes de franches compagnies.

- 5 escorteurs avec musicien et champion à 125 points. Actuellement j'en ai 2 de peints. Le zicos est en travaux, il faut donc que je peigne le champion et un autre soldat...

Grosse mitraille en vue...

Grosse mitraille en vue...

- 4 chevaliers demigriffons avec état-major complet à 262 points. Aucun de peint. Ils ne sont même pas sous-couchés ! Pire, je n'en ai que 3 pour le moment ^^.

Unité rare :

Tank à vapeur à 250 points. Lui, il est peint !

Le modèle Dies Irae...

Le modèle Dies Irae...

Et voilà ma liste qui arrive pile poil à 1664 points ! J'ai pas mal de boulot mais je sais par où commencer pour monter cette armée !

Voir les commentaires

Publié le par _Gg
Publié dans : #Comtes vampires, #Peinture

Voici un petit article présentant le tutoriel de peinture de mes émissaires d'outre-tombe. Je compte bien réutiliser ce schéma pour mes futures troupes éthérées (qui a dit machine mortis ?).

 

Nous pouvons découper cette peinture en 4 étapes

 

1. La base : Très simple, j'applique des teintes bleutée sur les tissus : du Jade Green, du Hawk Turquoise mais aussi du Mordian Blue, de l'Enchented Blue ou encore du Ultramarines Blue (peintures qui ont changé de nom récemment, mais j'ai la flemme d'aller chercher dans mon Dwarf la concordance ^^). Les robes des spectres sont en Necron Abyss, les ossements des chevaux sont en Codex Grey, ceux des spectres en Space Wolves Grey, les manches des faux en Bestial Brown, les lames (et le métal en général) en Boltgun Metal et les flammes sont en Iyanden Darksun.

Yiiiiihaaaaa !

Yiiiiihaaaaa !

2. Le brossage à sec : Etape très compliquée qui consiste en un bon gros brossage à sec en Space Wolves Grey !

Ma qué, y sont tout gris !

Ma qué, y sont tout gris !

3. Le lavis : Là aussi c'est très technique : on fait un méga gros lavis Thrakka Green !

Ok ce sont 2 figouzes différentes mais c'est la même technique, hein !

Ok ce sont 2 figouzes différentes mais c'est la même technique, hein !

4. Les finitions : Outre le socle qui a été peint en Marron Maison, brossé en Bubonic Brown puis en Skull White et dont les rebords ont eu une couche de Calthan Brown, j'ai fait du bon gros brossage avec des Dry : Du Hellion Green puis du Praxeti White. Les flammes ont juste eu un petit Glaze Lamenters Yellow. Voici les photos finales du régiment !

Allons semer la mort et la destruction... ou pas !Allons semer la mort et la destruction... ou pas !
Allons semer la mort et la destruction... ou pas !
Allons semer la mort et la destruction... ou pas !Allons semer la mort et la destruction... ou pas !Allons semer la mort et la destruction... ou pas !

Allons semer la mort et la destruction... ou pas !

Et voilou !

Voir les commentaires

Publié le par _Gg
Publié dans : #Batailles !

Alors, cette guerre civile impériale, ça donne quoi ?

 

Tout d'abord nous avons tiré nos sorts. Julien n'avait qu'un sorcier de niveau 4. Il hésita entre l'ombre et la vie mais il choisit finalement un magicien de Jade qui eu les sorts "Sang de la terre", "Chair de pierre", "Les êtres du dessous" et "Vigueur du printemps". Son sorcier portait aussi l'anneau de Volans qui contint "Incarnation de Wyssan".

 

De mon côté mon sorcier de niveau 4 de la lumière prit "Vitesse de la lumière", "Regard embrasé de Shem", "Protection de Pha", et "Distorsion de Birona" tandis que mon sorcier de niveau 2 eut "Bête sauvage de Horros" et "Incarnation de Wyssan".

 

Ensuite nous nous déployâmes ainsi :

 

Mon adversaire :

5 escorteurs, 10 chevaliers du loup blanc (cercle intérieur + arme lourde) et une grande bannière, 10 chevaliers de la Reiksguard + grand maître et prêtre guerrier, un grand canon...

5 escorteurs, 10 chevaliers du loup blanc (cercle intérieur + arme lourde) et une grande bannière, 10 chevaliers de la Reiksguard + grand maître et prêtre guerrier, un grand canon...

...Un détachement de 10 arquebusiers et le sorcier, 30 hallebardiers + répurgateur, un tank à vapeur...

...Un détachement de 10 arquebusiers et le sorcier, 30 hallebardiers + répurgateur, un tank à vapeur...

...3 chevaliers demigriffons (invisibles, y'a que les socles !) et 10 chasseurs.

...3 chevaliers demigriffons (invisibles, y'a que les socles !) et 10 chasseurs.

Le mien :

7 escorteurs, un grand canon, mes flagellants, un feu d'enfer...

7 escorteurs, un grand canon, mes flagellants, un feu d'enfer...

... l'autre feu d'enfer, mes hallebardiers avec sorcier, prêtre et grande bannière (fraîchement peinte ^^) et mes chevaliers avec grand maître et sorcier.

... l'autre feu d'enfer, mes hallebardiers avec sorcier, prêtre et grande bannière (fraîchement peinte ^^) et mes chevaliers avec grand maître et sorcier.

La vue d'ensemble :

Yes, j'ai une armée peinte (en trichant pas mal avec les figouzes de Jean-Phi) !

Yes, j'ai une armée peinte (en trichant pas mal avec les figouzes de Jean-Phi) !

La partie : Julien désigna la cible de son répurgateur (mon seigneur sorcier) puis il fit son mouvement d'avant-garde (il fit une marche en crabe pour libérer le passage pour ses chevaliers). Les archers de Julien m'empêchèrent de faire mon mouvement d'avant-garde vu qu'ils étaient à 12 ps de mes escorteurs. Nous lançâmes les dés pour savoir qui allait commencer, je fis 4 (3 +1 parce que j'avais fini mon déploiement en prems) et Julien 3 ce qui me permit de prendre le premier tour...

 

Tour 1 de l'empire de Gégé : J'avançai prudemment mes troupes : mes hallebardiers (pour être à portée d'un regard embrasé sur le détachement et son sorcier niveau 4) et mes chevaliers qui s'alignèrent avec eux. Mes flagellants avancèrent en ligne droite de 8 ps afin de se rapprocher des hallebardiers. Sur le champ de bataille, il y avait un portail magique qui envoyait un sort sur l'unité la plus proche si bien que mes flagellants se prirent une incarnation de Wyssan pour le tour... Pour la phase de magie j'eus 10 dés contre 6 sauf que la plupart de mes sorts de protection n'allait pas encore me servir... je gardais dans un coin de ma tête l'idée de lancer le regard embrasé sur le détachement pour tenter de faire fuir le sorcier de niveau 4 si bien que je commençais par une protection de Pha améliorée pour protéger tous mes petits copain dans un rayon de 12 ps. Je pris donc 4 dés et fit un joli double 6 ! Heureusement le fiasco qui en résultat ne fut pas trop grave ! Je fis un retour d'énergie qui me fit perdre 1 point de vie sur chacun de mes 2 sorciers. Mon prêtre guerrier ne fut pas blessé grâce à son amulette d'opale. Par contre je perdis mes 6 dés de pouvoir restant et la phase de magie prit fin. Lors de la phase de tir, mes feux d'enfer attendirent patiemment que l'ennemi se rapproche tandis que mon canon retira 2 points de vie au tank et que mes escorteurs tuaient 2 archers...

 

Tour 1 de l'empire de Julien : Julien avança ses troupes et parvint à générer 5 points de chaudière avec son tank à vapeur qui s'approcha du flanc des flagellants. Ses chevaliers demigriffons foncèrent dans le bois mais perdirent 1 point de vie suite à un test de terrain dangereux raté. Lors de la phase de magie ce dernier fut la cible d'une vitesse de la lumière à cause du portail magique. Julien bénéficia de 9 dés et moi 5. Il ne se passa pas grand chose puisque je pus dissiper les sorts que Julien lança (du moins, ceux qu'il réussit à passer ^^) même si j'ai grillé mon parchemin de dissipation contre les êtres du dessous sur mes hallebardiers qui aurait pu être particulièrement méchant. Durant la phase de tir le tank à vapeur fit un incident de tir avec son canon de coque qui lui fit perdre 1 point de vie mais il parvint à tuer 5 flagellants avec sa couleuvrine à vapeur...

Les troupes se rapprochent... petit à petit !

Les troupes se rapprochent... petit à petit !

Tour 2 de l'empire de Gégé : Mes flagellants avancèrent à fond en direction des hallebardiers, faisant fi du tank à vapeur. Mes hallebardiers reculèrent prudemment de 2 ps puis vint la phase de magie. Le tank à vapeur se prit une peste oxydante qui diminua sa sauvegarde à 2+ (à cause du portail magique). J'eus 9 dés à dépenser contre 7 et Julien laissa passer une nouvelle protection de Pha améliorée et une incarnation de Wyssan sur mes hallebardiers. La phase de tir fut encore bonne puisque mon canon retira encore 5 points de vie au tank à vapeur et les escorteurs firent perdre 1 point de vie aux chevaliers demigriffons (malgré des jets pour toucher à 7+). Je tentai un tir avec le feu d'enfer (malgré le couvert et la longue portée) sur les chevaliers et parvins à en désarçonner un !

 

Tour 2 de l'empire de Julien : Julien tenta de générer 3 points de chaudières. Il fit un incident de tir qui l'empêcha de bouger (mais pas de tirer). Il y eu une double charge sur mes flagellants avec les chevaliers de le Reiksguard et les hallebardiers. Il tenta aussi une double charge sur mon autre flanc avec ses archers sur mon canon et ses chevaliers demigriffons sur mes escorteurs. Cependant un joli 3 en mouvement de charge fit échouer celle des archers et les demigriffons furent bloqués aussi... Enfin les escorteurs vinrent sur le flanc de mes chevaliers. En magie Julien fit 4+1 avec les dés. Je parvins à sortir un double 6 avec mes 3 dés si bien que j'eus 6 dés contre seulement 5 pour Juju qui fit une phase de magie plutôt inutile... En tir, il balança un gros boulet de canon mais fit un incident de tir. Le tank à vapeur tira aussi au canon de coque et toucha un de mes feux d'enfer mais il ne lui retira que 2 PV ! Niveau baston mes flagellants prirent cher même s'ils tuèrent aussi de nombreux adversaires.

 

Tour 3 de l'empire de Gégé : Il y eu tout d'abord une contre-charge de mes hallebardiers sur le flanc de la Reiksguard de Dju puis mes chevaliers firent un mouvement pour bloquer une éventuelle charge des chevaliers du loup blanc sur le flanc de mon unité. Lors de la phase de magie, j'eus 8 dés contre 4 et je pus lancer une distorsion de Birona sur mes hallebardiers. Les tirs furent de nouveau meurtriers étant donné que mes escorteurs firent 4 blessures aux chevaliers qui cédèrent à la panique et s'enfuirent... Le feu d'enfer fit 24 tirs sur les pauvres escorteurs qui furent réduit en bouillie ! L'autre feu d'enfer tira sur le tank à vapeur mais le couvert lourd du portail magique fit que seule une blessure fut causée à l'engin de mort qui n'avait donc plus qu'un point de vie... Le gros corps à corps central vit la perte de nombreux flagellants mais Olaf Indumonde, le prophète, resta jusqu'au bout de la baston !

 

Tour 3 de l'empire de Julien : Au niveau des charges, il y eu le tank à vapeur (avec ses 3 points de chaudière) sur mon canon et les archers sur mes escorteurs. Au niveau des autres mouvements, seuls les chevaliers du loup blanc bougèrent afin de sortir de l'angle de vue de mes chevaliers... Julien rallia aussi les chevaliers demigriffons.

Julien se prépare pour sa phase de magie...

Julien se prépare pour sa phase de magie...

Mon adversaire fit 6 et 2 avec les dés déterminant les vents de magie mais mes sorciers canalisèrent 2 dés aussi si bien que nous fûmes à égalité. Vu que son magicien était à côté d'une tour de sorcier, il avait la compétence "Maître du savoir" si bien que Julien put lancer "Racine de la vigne". Je choisis de le dissiper (ce sort restant en jeu et boostant tous les autres du domaine de la vie, cela pouvait être fort dangereux). Sur une dissipation foireuse, Julien ajouta 2 à l'endurance de ses chevaliers de la Reiksguard grâce à "Chair de pierre". La phase de corps à corps vit la mort de mon prêtre guerrier. J'eus bien du mal à blesser les troupes forte endurante mais je gagnai tout de même le combat à la fin. Julien, tenace, ne s'enfuit pas mais il ne parvint pas à reformer son unité pour me faire face... De l'autre côté, le canon se fit rouler dessus mais les archers furent pitoyables ! Il ne blessèrent qu'un seul de mes escorteurs et se mangèrent plein d'attaques en retour ! Il perdit le combat et s'enfuit et mes escorteurs se jetèrent à leur poursuite sans les rattraper. Je perdis tout de même un escorteur qui rata son test de terrain dangereux à l'entrée du bois... Ce fut sûrement ma seule erreur du jeu, trop avide de massacre que je suis ! En effet sans cette poursuite sur une unité que de toute façon Julien ne pouvait rallier car réduit à moins de 25%, j'aurais pu me réorienter pour faire un maxi tir sur le tank à vapeur pour tenter de lui enlever son dernier PV (et avec 18 tirs, ça aurait été jouable).

 

Tour 4 de l'empire de Gégé : Mon général éperonna son cheval et se lança à l'assaut du détachement, seul (car le régiment ne pouvait pas faire une roue et charger à cause du bâtiment). Julien préféra fuir si bien que je redirigeai mon assaut sur le canon... Il profita aussi de la phase de mouvement pour "faire place" et mettre son grand maître avec croc runique ainsi que son prêtre guerrier au contact de mon unité, m'obligeant ainsi à taper ses persos... Niveau magie je fis une phase à 11 dés ! Vu que le sorcier de Julien était en fuite, il allait morfler ! Au final je pus lancer "Distorsion de Birona", "Protection de Pha" et "Incarnation de Wyssan" sur mes hallebardiers et Julien dissipa "Vitesse de la lumière". Les feux d'enfer tirèrent sur le tank sans succès puis nous passâmes aux corps à corps. Mon général détruisit le canon à coup de croc runique et se reforma pour prêter main forte à ses camarades lors du prochain tour. Le combat central vit l'échec de Julien pour tuer ma grande bannière : il le toucha 3 fois mais son invulnérable à 5+ lui laissa la vie sauve... Il perdit donc le combat mais resta encore en place. D'ailleurs il ne put toujours pas se reformer !

Allez, ça va craquer !

Allez, ça va craquer !

 

Tour 4 de l'empire de Julien : Julien chargea aves ses hallebardier mes hallebardiers afin de mettre en contact son répurgateur avec mon sorcier ! Il rapprocha ses loups blanc du dos de mes chevaliers et parvint à rallier son détachement (et accessoirement son sorcier niveau 4 ^^). Le tank fit un incident de tir qui lui fit perdre tous ses points de chaudière (un bon gros dégazage d'urgence... moi j'en fais tout le temps ^^). Il subit 2D6 touches de force 2 mais ne perdit pas son dernier point de vie... Ses demigriffons se rapprochèrent du centre de la bataille puis nous passâmes à la phase de magie. Julien eu 7 dés contre 3 pour moi mais il ne parvint à lancer qu'une incarnation de Wyssan sur ses chevaliers suite à un ratage d'un sort de vie de son mage niveau 4... Lors de la baston le répurgateur parvint à toucher mon sorcier puis réussit à faire un 6 pour le blesser ! Coup fatal ! Julien s'exalta avant de voir que mon sorcier réussit un 6 sur sa sauvegarde invulnérable à 4+ ! Le général de Juju frappa de nouveau ma grande bannière qui périt sous les coups du croc runique du grand maître. Le reste du corps à corps me permit de faire quelques pertes dans le régiment de mon adversaire si bien que Julien perdit le combat de 5. Il fuit avec les hallebardiers mais tint bon avec ses chevaliers (sans pour autant pouvoir les reformer).

Les troupes se rapprochent du centre...

Les troupes se rapprochent du centre...

Vu que Julien devait partir nous arrêtâmes la partie ici... Nous avons compté brièvement et nous étions à égalité (avec un léger avantage pour Julien vu qu'il venait de tuer ma grande bannière) mais si nous avions joué jusqu'au sixième tour, il semble que la victoire me serait revenue... Bref, ce fut une belle partie même s'il est évident que la chance avait choisi son camp. Julien ne fut pas avare en conseils et mes connaissances des règles me permirent de lui ré-apprendre aussi 2-3 trucs. Nous sortons donc grandis de cette partie (pour ma part en tout cas, mais j'aime à penser que Julien aussi) qui se déroula sous le signe de la convivialité. Et puis j'ai vaincu mes démons : je n'ai pas perdu contre le maîîîîîîîître (parce que lors de mes affrontements précédents je m'étais fait roulé dessus en quelques tours puisqu'il avait une chance insolente).

 

Voir les commentaires

Publié le par _Gg
Publié dans : #L'empire, #Batailles !

Voici donc mon armée impériale qui va affronter une autre armée impériale ! Je pense qu'il va y avoir de la nouveauté en face (Demigriffons, héliobolis...) du coup je vais sortir une armée old school et ce pour 3 raisons.

1. Ne pas avoir la même armée que le gars d'en face (sinon c'est moins fun, je pense)

2. Je veux une armée peinte (dans la mesure du possible).

3. Je n'ai pas encore les nouvelles figouzes !

 

Alors voici ma liste finale :

Seigneurs (525 pts) :

Grand maître + croc runique + bouclier ensorcelé + potion d'impétuosité + pierre de chance = 255 points. Le général. Il frappe tout de même avec 4A CC6 I6 et toutes les touches blessent sans sauvegarde. C'est, à mon avis, la meilleure machine à tuer chez l'empire ! J'espère juste que Julien n'aura pas la même combo et que les 2 généraux ne se rencontrerons pas sinon ça fera "pouf t'es mort... ah ben moi aussi !". Mais bon ça peut être fun !

Seigneur sorcier de niveau 4 de ... + talisman de préservation + parchemin de dissipation = 270 points. Un bon gros magicien ! J'ai longuement hésité sur le domaine...

 

Héros (396 pts) :

Capitaine + grande bannière + talisman d'endurance + heaume du dragon + armure de plates complète + arme lourde + icône du fer maudit = 142 points. Ne pas sortir sans grande bannière avec l'empire ! Et puis il donne la "flegme" à son régiment !

Sorcier de niveau 2 de la bête + destrier + miroir de Van Horstmann = 156 points. J'adore l'idée de pouvoir lancer "incarnation de Wyssan" sur mes chevaliers ! Et puis il relevra les défis des héros de Julien pour échanger de profil et laisser mon général taper tranquillos !

Prêtre guerrier + armure lourde + lames d'escrimeur + amulette d'opale = 117 points. Ainsi j'aurais 3 personnages qui canalisent et des hallebardiers qui auront la haine...

 

Unités de base (667 pts) :

14 chevaliers du cercle intérieur + état-major complet + étendard d'acier = 415 points. Ils seront rejoints par le grand maître et le sorcier de la bête pour fondre sur leurs ennemis ! Chargeeeeez !

37 hallebardiers + état-major complet = 252 points. Ce régiment sera rejoint par le sorcier de niveau 4, la grande bannière et le prêtre-guerrier ce qui devrait faire une unité centrale qui tient !

 

Unités spéciales (657 pts) :

7 escorteurs + musicien + champion = 167 points. Parce que 21 tirs d'arquebuse, ça le fait grave !

Grand canon = 120 points. Pour les éventuels demigriffons, griffons, pégases, tank à vapeur, héliobolis et autres chiures impériales ^^.

30 flagellants + champion = 370 points. Parce que j'aime les flagellants ! Indémoralisables, frénétiques, armés de fléaux... Mon seul regret : pas assez de points pour ENFIN faire un régiment de plus de 30...

 

Unités rares (240 pts) :

2 Canons feu d'enfer = 240 points. Parce que le double braoum, c'est drôle ! Et puis je ne vais pas cracher sur de la force 5 perforantes ! Bon après je joue pas mal avec de l'aléatoire, d'autant plus que je ne me suis pas payé d'ingénieur... mais bon on va rigoler un peu !

 

Total : 2500 points pile poil comme d'hab' !

 

Niveau déploiement, mon centre sera formé par les hallebardiers qui auront de part et d'autre un canon feu d'enfer chacun. D'un côté se trouveront les flagellants et de l'autre les chevaliers ce qui devrait déterminer ma ligne frontale. Le grand canon et les escorteurs trouveront leur place suivant les decors et le placement de Julien...

Voir les commentaires

Publié le par _Gg
Publié dans : #L'empire, #Peinture

Quand je le peux, j'aime jouer une armée entièrement peinte. Hélas mon armée impériale est plus de couleur blanche-sous-couche qu'autre chose.

 

Mais en ce moment j'ai la chance d'avoir les figurines de Jean-Phi chez moi. Et il y en a beaucoup. Cependant il n'a pas de grande bannière et je ne me vois pas sortir sans. Du coup je me suis attelé à la peinture de la mienne ! Et voilà le résultat (le tout aux couleurs de la Burgondie, of course)...

Les armoiries de mon armée...
Les armoiries de mon armée... Les armoiries de mon armée...
Les armoiries de mon armée... Les armoiries de mon armée...

Les armoiries de mon armée...

Voir les commentaires

1 2 > >>

Articles récents

Hébergé par Overblog