Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Groumbahk

Le blog de Groumbahk

Le blog d'un passionné du Neuvième Âge (ex-Warhammer) ! Histoires, règles, photos, tutoriels de peinture, rapports de bataille. Bienvenue !

Publié le par _Gg
Publié dans : #Batailles !

Ouf ! Nous avons enfin trouvé une date pour continuer notre campagne avec Yann !

 

Pour ce troisième volet, nous avons décidé de jouer le scénario p. 150 du livre de règle : la tour de guet. Nous nous étions mis d'accord au début de la campagne : celui qui gagnait la première partie était le joueur qui contrôlait la tour au début de la bataille. Ce sera donc mes peaux-vertes qui auront cette lourde tâche...

 

Comme nous allons sortir la grosse tour de sorcier, nous allons utiliser les règles p.77 du White Dwarf n° 200 avec quelques modifications. En gros, les voici : la tour est si grande que n'importe quelle figurine peut lui servir de garnison. La seule exception concerne les figurines ayant la règle grande cible, qui peuvent charger la tour mais ne peuvent pas lui servir de garnison.

 

La tour est divisée en 4 étages : le rez-de-chaussée, le premier étage, le deuxième étage et le toit. Chaque niveau est traité comme un bâtiment séparé connecté aux niveaux adjacents. Les unités au dehors ne peuvent que charger ou occuper le rez-de-chaussée. La seule esception concerne les figurines qui suivent la règle grande cible, qui peuvent charger n'importe quel niveau, et celles avec la règle vol, qui peuvent charger ou occuper n'importe quel niveau.

 

Pendant la phase de mouvement, on peut monter (ou descendre) d'un étage. Si on fait une marche forcée, on pourra bouger de 2 niveaux.

 

Une garnison qui fuit après avoir perdu un assaut peut choisir de battre en retraite vers un niveau adjacent inoccupé. S'il n'y en a pas, elle doit sortir du bâtiment suivant les règles normales. Une garnison au premier étage devra alors passer des tests de terrain dangereux. Une unité au deuxième étage aussi mais avec un malus de -1 et une unité sur le toit aura un malus de -2 (J'imagine déjà les gobelins fuyant en sautant du toit : "Aaaaaaaaah" - splatch !). Une unité peut aussi choisir - délibérément - de sauter d'un étage avec les même malus (mais est-ce bien sensé ?)

 

Une unité en assaut qui perd un assaut reste au niveau qu'elle occupe. Si elle gagne, elle peut soit rester sur son niveau, ou occuper le niveau qu'elle a assailli. Une unité ne peut occuper qu'un seul niveau à la fois.

 

Le rez-de-chaussée : ce niveau possède une roue de magie gravée dans le sol, qui améliore les talents magiques des sorciers qui se trouvent à proximité. Un sorcier qui occupe ce niveau de la tour double son niveau de magie lors de ses jets de lancement ou de dissipation de sorts.

 

Pour ce qui est du tir, une unité au rez-de-chaussée seule dans la tour peut tirer sur 4 étages (soit 20 figurines). Si elle décide de monter d'un étage, elle ne pourra donc tirer que sur les 3 derniers (soit 15 figurines) et ainsi de suite. Si un ennemi occupe un niveau adjacent, les troupes préfèrent rester groupées et ne peuvent donc tirer que sur un rang. Si un ennemi occupe un niveau non adjacent, les troupes peuvent tirer sur plusieurs étages tant qu'il reste un niveau de vide, en gros ça ne peut arriver que dans 2 cas vu que notre tour n'a que 4 étages :

1. L'ennemi est au rez-de-chaussée et le tireur au deuxième étage : dans ce cas, il peut aussi tirer du toit

2. L'ennemi est sur le toit et le tireur au rez-de-chaussée : dans ce cas, il peut aussi tirer au premier étage.

 

De plus, on ne peut pas tirer ni lancer de sort avec une unité dans la tour sur une autre unité dans la tour.

 

Voilà pour les règles de ce scénario. Concernant la taille des armées, on part sur du 3600 pts pour avoir plein de monde sur la table !

 

Première réflexions :

- Vu qu'on a pas mal de points, je vais peut-être sortir mon arachnarock. Bon, elle ne peut pas entrer dans la tour mais elle peut tout de même lancer un assaut... Et pis j'ai trop envie de voir ce que ça donne sur un champ de bataille une grosse bête comme çà !

- Hey, mais il faut que je me grouille de finir mon arachnarock et ma tour de sorcier... Et peut-être 2-3 autres trucs !

- Je contrôle la tour en début de partie. Je peux donc y déployer une unité de BASE de MAXIMUM 20 figurines... Bof bof bof... Est-ce que ça vaut vraiment le coup de déployer 20 gobelins de la nuit qui vont se barrer dès qu'un guerrier du chaos (ou même un maraudeur) va se pointer ? Ou alors j'y met 20 orques ? des sauvages ? des kostos ? Ou rien du tout...

Voir les commentaires

Publié le par _Gg
Publié dans : #News

Oyez, oyez amis de la figurine, du pinceau et de la colle !

 

Ceci est une annonce pour tout ceux qui passeraient dans le coin de Beaune ces jours-ci. La boutique l'arène du jeu (47 rue de Lorraine, Beaune) déstocke tous ses produits Games Workshop. Du coup, ils font -25% sur toutes les boîtes et blisters (hors nouveautés).

 

Bon, bien sûr, ils n'ont pas toutes les références de chez Games mais il leur reste encore pas mal de trucs (même après notre passage, ah ah ah).

 

De mon côté j'ai acheté :

1 Bataillon ogre

2 Razorgors

2 Salamandres

1 Cloche Hurlante

1 Boîte de Troll d'eau

1 Boîte de chevaucheurs orques sauvages

1 Boîte d'escorteurs

1 Boîte de joueurs d'épée

1 Canon à malefoudre

 

Le tout pour 255,75 € au lieu de 341 euros soit une économie de 82,25 € (ça rentabilisera bien les frais du Games Day).

 

Quant à Yannick il les a dévalisé aussi (ventre-durs, décors, bataillon du chaos et deux-trois autres trucs) et il en a eu pour 324,75 € (au lieu de 433 euros soit une économie de 108,25 €)

 

Profitez-en tant qu'il leur reste du stock (la promo est valable jusque fin juin il me semble).

 

Bon, où sont mes scalpels et ma colle ??

Voir les commentaires

Publié le par _Gg
Publié dans : #News

Petit historique pour commencer : fin 2001, le petit Gérald achète fébrilement sa place pour son premier Games Day qui a lieu fin avril 2002 (le 22 se me semble). A cette époque, l'évènement a lieu à la cité des sciences. Même si l'organisation est un peu chaotique, c'est la tête pleine de souvenirs et les bras plein de figurines que le petit Gégé rentre chez lui à Dijon le soir en se disant : "C'est trop bien, j'y retourne l'année prochaine !"

 

Et c'est ainsi que nous prîmes l'habitude avec mon pote Yannick (et oui, toujours lui) de monter tous les ans à la capitale afin de profiter de cette journée dévouée à notre hobby préféré. Je me souviens, avec une légère nostalgie, des tables de jeu impressionnantes, du magnifique diorama géant (qui changeait tous les 2 ans), des animateurs enjoués (que de parties jouées avec le staff de Dijon !), des waaaagh hurlés avec entrain, des figurines présentées au Golden Demon qui nous faisaient baver, de la file d'attente impressionnante au stand de vente, du coffre de la voiture rempli de 'gurines au retour, de l'organisation qui s'améliorait d'année en année...

 

La dernière cuvée à laquelle nous avions assisté était celle de 2006. Nous en gardons aussi un très bon souvenir. Puis nous avons fait une pause. En 2007, plusieurs raisons firent que nous n'y allâmes pas (entre autre le budget non extensible (entre le prix du trajet aller-retour Dijon - Paris, les sommes dépensées en figurines..)). De même en 2008, 2009 et 2010 : plus d'impératifs, moins de temps, moins de budget, des figurines exclusives pas terribles...

 

Fin 2010, lorsque les annonces du games day 2011 arrivent, je me dis que ça pourrait être pas mal d'y retourner ! Déjà parce que ça fait bien longtemps, et puis parce que la figurine exclusive est bien sympatique (qui plus est, Yann joue aussi les skavens), le T-shirt est parfait pour moi, et je vois là l'occasion de faire le plein de nouvelles troupes ! Je nous voyais déjà acheter 4 abomination de la malefosse avec Yann afin d'en avoir une gratos ! Le début de l'année 2011 s'annonçait pour le mieux : nouveaux orques & gobs, rumeurs sur les rois des tombes... Miam ! Le caddie allait être rempli de nouveautés et je me préparais à investir dans pas mal de boîtes : Doublette d'arachnarocks, quelques orques sauvages, 4 canons à malefoudre/catapulte de la peste (pour faire 2 catapultes et 2 canons)... De son côté Yann lorgnait sur les nouveaux rois des tombes ! Bref tout ceci annonçait du bon...

 

Et puis vint le mois d'avril... Un petit article sur le site de Games, répondait à quelques questions et mon regard s'arrêta sur la partie "Stand de vente" : "il n'y aura aucune avant première cette année." Ouais bon, pas grave je veux des orques et des skavens (et pis aussi quelques autres trucs plus vieux, genre du stégadon ou de l'empire).

"Il n'y aura pas de promotion spéciale cette année". Hein ??? Comment ?????

 

Alors bon... Du coup je n'ai pas hésité à claquer 170 euros chez Cultura lors de leur promo. Naïfs que nous étions, nous n'osions y croire à 100% pour se donner de faux espoirs en jouant avec les mots. Yann insistait sur le "spéciale". Il n'y aura pas de promo spéciale, ça veut peut-être dire qu'il y aura la promo habituelle mais rien de plus. Mouais. Je n'y croyais guère mais bon sait-on jamais ! Et pis de toute façon, on a nos places depuis un bail alors on y va quand même, hein ! Ah oui, on a nos places depuis super longtemps parce que y'a 5 ans tout était complet en février donc il fallait se grouiller d'acheter des places alors que là... ben... on pouvait même en acheter sur place ! Et pire, des gens pouvaient entrer gratos à partir de 14h (sans bénéficier de la figurine, heureusement), de quoi être dégoûte d'avoir claqué 30 euros mais bon... Il faut croire que Games Workshop n'était pas là pour faire du blé, ah ah ah (rire jaune).

 

Samedi j'ai reçu mon White Dwarf annonçant la révolution dans le hobby : Games abandonne le métal pour se mettre à la résine ! Ouah ! Avec des photos à l'appui, nous pouvons admirer des anciennes références qui passent en résine (baliste gobeline, gyrocoptère nain, chevaliers de sang comtes vampires et j'en passe). Je me dis "cool, on verra sûrement tout ça demain au games day !". Et bien que nenni !!

 

Que retenir du games day de cette année ? Et bien déjà la confirmation que la promo à la boutique, c'est zobbi. Ben c'est cool, ma femme va être contente, je n'ai rien acheté du tout (alors qu'avant je m'en tirais facilement pour 200-300 euros). Même au niveau des stocks : aucun blister, que des boites plastiques... Ils auraient pu écluser un peu leurs figurines en métal avant la refonte en résine (j'aurais peut-être investi dans un ou deux trucs que je ne trouve que sur commande). Mon pote n'a rien acheté non plus, fin dégouté. C'est bien, Games n'aura pas trop gagné d'argent ! Comme c'est intelligent ! A la limite, ils auraient juste fait un petit 10% qu'on en aurait acheté tout plein... (et ça n'aurait pas été de la vente à perte, loin de là).

 

Bon alors, Forgeworld ? Très très peu d'expostion (à part les nouveautés). Où sont passés les mammouths de guerre, les démons et les gros véhicules de 40K ? Et puis faire la queue pendant 1h30 pour se retrouver face à un gars qui ne parle pas français et qui vous dit qu'il n'a pas ce que vous voulez ? Bof, bof, bof. Moi je ne voulais rien acheter mais j'ai vu plein de personnes qui repartaient déçus de ne pas avoir leur figurne de la mort qui tue qu'elle est vraiment trop bien. Mon pote voulait des ogres du chaos, il les a eu, cool... Mais là encore je me dis "quel manque d'organisation". Forgeworld n'a pas de revendeur en France, plusieurs personnes, moi le premier, sont réticent à commander sur leur site à cause des frais de port... Ils peuvent avoir l'opportunité de vendre des palettes de 'gurines et ils viennent avec des stocks minables et une organisation des plus pourries ! Yann a attendu 15 minutes, ses ogres à la main avant de se faire encaisser ? Il serait parti sans payer que ça ne se serait même pas vu... Heureusement qu'il est honnête (mais était-ce le cas de tous les clients ?). N'importe quoi...

 

Les tables ? Boaf... Toutes aussi communes les unes que les autres... Elle étaient chouettes, certaines sortaient un peu du lot, mais globalement j'ai retrouvé ce que je vois habituellement dans mon Games Workshop... ça valait vraiment le coup de faire 600 bornes pour voir ça...

 

Les figurines du golden demon ? Ouais cool. C'est toujours le bordel pour les voir, les uns allant dans un sens, les autres dans un autre et certains arrivants carrément par le centre. Et pis tout le monde veut prendre sa photo avec son numérique trop trop bien qu'il est tout moderne, mais du coup on percute des objectifs quand on se relève, on attend trois plombes que môssieur ait pris sa photo qui ne rendra rien derrière une vitre pleine de trace de doigts, alors qu'il y en aura des toutes belles sur le site officiel dans quelques jours. Putain y'avait pas autant d'appareils y'à 5 ans... ça m'a limite gonflé. Un tout petit peu d'organisation, ne serait-ce qu'un sens de parcours, une exposition un peu plus en hauteur (sans être obligé de se mettre à 4 pattes) aurait surement fluidifié un peu tout ça. Mais bon, ça a toujours été plus ou moins le bordel pour admirer les petites beautés du jour.

 

Admirer les nouveautés ? Ouaiiiiiis, on a pu voir les jolies figurines des rois des tombes (celles du livre d'armée) et c'est cool de les voir en vrai. Et le reste ? Ben nada, que dalle, peau d'zob. Même pas une figurine en résine (à côté de son homologue en métal pour comparer par exemple), pas une préview histoire de nous faire baver afin de claquer notre thune quand ça sortira, rien... ça aurait couté quoi aux invités du studio de prendre les modèles résine qu'on voit dans le dwarf, hein ? C'est quand même une sacrée révolution dans le hobby d'abandonner le métal et ça me troue un peu le cul d'en voir plus dans un magasine à 5 euros que dans la grande convention annuelle de la maison mère......

 

Que reste-t-il à se mettre sous la dent ? Malheuseuement pas grand chose. Faire 600 bornes pour si peu... Nous sommes partis à 15h30, c'est la première fois que nous partons si tôt...

 

Nous n'avons pas passé un moment désagréable, loin de là mais on était loin de l'euphorie des autres games day auxquels j'ai assisté. Sûrement les vestiges d'une époque glorieuse révolue. C'était surement la dernière fois que je participais à ce genre d'évènement. Et pourtant je suis un fervent défenseur de Games Workshop ! Je ne râle pas sur les hausses de prix, j'aime l'évolution du jeu, les nouvelles figurines mais là, bof, bof et re-bof. Si j'habitais sur place, pourquoi pas ! J'y retrouverais mes potes, je profiterais de la figurine exclusive et du T-shirt. J'arriverai en métro (parce bonjour la galère pour se garer ! Au moins une demi-heure à tourner en rond). Mais là, faire 6 heures de voiture, payer 40 euros de péage et au moins autant d'essence, payer 3 euros pour 2 cafés sur les aires d'autoroute pour même pas bénéficier d'une petite ristourne, et bien je dis non. C'était mieux avaaaaaaant (et merde, je vieillis...)

 

Un grand bravo tout de même au staff qui doit garder la foi. Les p'tits gars font tout ce qu'ils peuvent pour garder l'envie et le sourire et ça c'est cool ! Ils sont tous passionés et ça fait rudement plaisir mais bon, hier, on aurait dit que rien n'était mis en place pour VENDRE ! Je me souviens d'une époque où il y avait des goodies (des boucles de ceinture orks, des bagues...). Franchement ça sert à quoi d'y aller pour voir exactement ce qu'on a dans nos boutiques ? Il me reste 2 bonnes raisons qui pourraient me motiver : Participer au golden demon (mais je suis très très loin du niveau requis pour espérer une distinction) ou faire le grand tournoi : du coup on monte tout le week-end à Paris et on est sur place avec des vraies parties à jouer, mais là aussi je ne suis même pas sûr d'être qualifié. Et puis quand bien même j'y serai, est-ce que mon pote le serait aussi ? Monter tout seul à Paris sans partager les frais avec Yann et arriver au Games Day sans connaître personne ? Non merci !

Petite photo souvenir avec notre Juju du games de chez nous !

Petite photo souvenir avec notre Juju du games de chez nous !

Ouh là, non ! Coupez, coupeeeeeeeeeeeeeeeeeez !

Ouh là, non ! Coupez, coupeeeeeeeeeeeeeeeeeez !

Voir les commentaires

Publié le par _Gg
Publié dans : #Orques & Gobelins

J'aime beaucoup les squigs broyeurs du nouveau L.A. des orques & gobelins. A l'heure où je rédige ces lignes, il n'existe toutefois pas encore de figurine les représentant. J'ai donc décidé d'en convertir une !

 

Description du L.A. (extraits) :

"Seul un fou furieux peu regardant pour sa propre vie oserait enchaîner ensemble deux squigs pour les pousser vers l'ennemi."

"Se tirant l'un l'autre, les deux squigs mutuellement entravés sont jetés à l'assaut. Les gobelins tentent tant bien que mal de diriger les squigs broyeurs, mais en vain."

"Les deux squigs géants enchaînés constituent un spectacle incroyable, dont la finalité est de voir les deux squigs se courir après dans un tourbillon de mâchoires qui claquent."

 

Concept :

Déjà je ne voulais pas partir sur un enchaînement de deux squigs normaux afin de représenter la force de 6 de la figurine. De plus la description parle de squigs géants. L'idée de base était donc de partir avec les deux figurines de squigs géants disponibles à l'heure actuelle à savoir : Gobbla et le chef gobelin de la nuit sur squig géant ! L'idée que j'avais était de mettre un squig en train de sauter (grâce aux tiges des socles de volants) enchaîné à un autre gros squig (Gobbla).

 

Ingrédients :

Une figurine de Skarsnik & Gobbla :

Conversion de squigs broyeurs !

Une figurine de héros gobelin sur squig géant :

Conversion de squigs broyeurs !

Le gobelin de la nuit de la mini scène "La chasse" :

 

Conversion de squigs broyeurs !

Une boite à rabiot bien fournie :

Conversion de squigs broyeurs !

Une chaîne achetée dans un magasin de loisirs créatifs (du genre Cultura) :

Conversion de squigs broyeurs !

Une tige de socle de figurine volante :

Conversion de squigs broyeurs !

Conversion :

J’ai gardé le socle de Skarsnik, même s’il tient à peine sur un socle carré de 40 mm (socle réglementaire pour la figurine de squig broyeur d’après la V.P.C.).

Conversion de squigs broyeurs !

En premier, je me suis attaqué au squig géant, en lui perçant un trou dans le ventre avec une petite mèche afin de pouvoir y insérer la tige du socle volant. Ensuite j’ai collé la figurine sans spécialement la convertir (la cuisse du squig, la tête et le bras du gobelin).

Conversion de squigs broyeurs !

J’ai collé Gobbla (mâchoires, crocs et jambes). J'ai comblé les interstices avec de la pâte à fix (oui j'aime pas trop la résine verte ^^). Il prendra sa place sur le socle.

Conversion de squigs broyeurs !

Voilà, on a quasiment fini. Oui, c'est facile comme conversion, je ne me suis pas trop cassé la tête ! Bon il reste tout de même un poil de sculpture : nous allons utiliser du Green Stuff (Bah ouais, quand même) pour l'attache de la chaîne du squig sur sa papatte. Tant qu'on y est, on va ajouter la chaine avant que le Stuff soit sec. Pour la peinture, je compte garder 4 pièces distinctes : le socle, le gobelin de la nuit et les deux squigs. Du coup, je ne vais pas relier la chaîne à Gobbla tout de suite, mais elle le sera à la fin. Voici donc un apeçu de la figurine :

Avec la grande chaîne et mes gros doigts qui tiennent le tout assemblé !

Avec la grande chaîne et mes gros doigts qui tiennent le tout assemblé !

Avec la chaîne coupée, mais toujours avec mes gros doigts

Avec la chaîne coupée, mais toujours avec mes gros doigts

Et le gobelin qui se barre !

Et le gobelin qui se barre !

Y'a plus qu'à peindre maintenant !

 

Rab de pièce ?

En cadeau bonux, on va pouvoir faire un joli héros gobelin de la nuit avec la figurine de Skarsnik ! Il faut juste mettre quelque chose au bout de la chaîne. Tout général peau-verte qui se respecte a déjà acheté une boite de fanatiques en plastique gobelin de la nuit. Et bien dans les pièces en rab, il y a un petit squig. Je vais tout simplement le mettre en laisse au bout de la chaîne de Skarsnik ! Et voilà le travail :

Conversion de squigs broyeurs !
Conversion de squigs broyeurs !

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog