Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Groumbahk

Le blog de Groumbahk

Le blog d'un passionné du Neuvième Âge (ex-Warhammer) ! Histoires, règles, photos, tutoriels de peinture, rapports de bataille. Bienvenue !

Publié le par _Gg
Publié dans : #Batailles !

Salut à tous. Aujourd'hui nous allons tester pour la deuxième fois la V8. Après une belle victoire de l'empire face aux nains de Jackot, je vais tenter cette fois ci de me démener avec mes hommes-lézards.

 

Nous partons sur une partie de 2500 pts.

 

Premiers constats :

- La façon de calculer une liste change. Du coup je dois assigner 625 pts en troupes de bases !! Ouh là ! Moi qui avait pour habitude de jouer un ou deux pavé d'une douzaine de skins et un pavé de saurus, je suis bien loin du compte !

-  L'initiative de m***e (1 ou 2 pour les troupes d'élite !) va être un problème au corps à corps... 
- Les tirailleurs et la magie sont revus à la baisse...

Peu importe, je relève le défi ! Du coup voici ma liste d'hommes-lézards V8, sortie tout droit de mon esprit malin et tordu (oui, surtout tordu).

 

Seigneur (355 pts) :

- Djab'Az Eheut : Prêtre mage Slann (domaine de la vie) + concentration métaphysique + grande bannière + plaque de divine protection + baguette tellurique = 355 pts. Le big boss. Bon, jouer de la magie contre des nains qui génèrent plein de dés de dissip' c'est peut-être pas forcément malin malin mais je considère qu'une armée sans Slann c'est comme une crêpe sans chantilly... ça manque de graisse ! Plus sérieusement, je veux vraiment tester la nouvelle magie !

 

Héros (445 pts) :

- Gazralmound : Kuraq saurus + armure légère + venin du crapaud luciole + bouclier mutilateur = 130 pts. Un bon gros lézard qui frappe assez fort !

- Zyopt : Tupac skink + javelot + armure légère + bouclier + téradon + heaume du dragon + épée de puissance = 127 pts. Un skink qui vole et qui peut s'attaquer à une machine de guerre ou un petit régiment de tir avec ses copains sur téradon !

- Djinkgo : Tupac skink + potion de force + arme additionnelle + armure légère + bouclier = 83 pts.

- Tomhinga : Prêtre skink niveau 2 + icone de fer maudit = 105 pts. Quand j'vous dis que je veux tester la magie !

 

Base (805 pts) :

- 23 saurus + lances + EMC = 306 pts. Le héros saurus rejoint l'unité. Un bon pavé qui va encaisser les charges !

- 13 tirailleurs skinks + kapac = 97 pts. On compte sur les attaques empoisonnées contre des régiment qui n'ont pas beaucoup de sauvegarde (tueurs, voire guerriers de base).

- 32 skinks + 4 kroxigors + EMC = 402 pts. Alors là j'ai longuement hésité ! Vu que je n'arrivais pas à case mes 5 ou 6 kroxigors en spécial et qu'il me manquait des points de base, je tente ce big régiment qui acceuillera le tupac + le prêtre !!! Un unité de 50 ça le fait (même si la règle horde est nulle pour des skinks). Je compte mettre un max de rang pour rester indomptable (genre 8 de front par 6 rangs + 2 au dernier rang...). ça risque d'être rigolo !

 

Spé (520 pts) :

- 14 gardes des temples + EMC + étendard tranchant = 304 pts. La garde rapproché du Slann quoi...

- 3 teradons = 90 pts. Les potes du tupac !

- 10 caméléons + kapac = 126 pts. A mort les machines de guerre et les petites unités de tir peu protégées !

 

Rare (375 pts) :

- 2 salamadres = 150 pts. Froutch !!

- 2 razordons = 150 pts : Splik !!

- 1 razordon = 75 pts. Re-splik sur une autre cible éventuellement !

 

Total : 2500 pts pile poil !!

 

Voici les photos du déploiement (oui elles sont d'une piètre qualité passke j'avais plus de batterie dans mon appareil... Donc j'ai fait les photos avec mon portable !)

 

Les lézards sont bien regroupés (à gauche) et les nains vont devoir courir (ça va leur faire transpirer la bière qu'ils ont ingurgité avant la bataille) :

Bataille du 29 juillet

Le champ de bataille, vu de l'autre côté (donc les lézard sont à droite, ben oui c'est logique) :

Bataille du 29 juillet

Rhaa les vilains rangers longues-barbes (dont un thane) déployés sur mon flanc droit à 12 ps de mes troupes ! Notez aussi la présence de skinks caméléons prêts à harceler les fesses des nains. Le petit régiment au fond à droite est un régiment de mineur (qui n'est arrivé qu'au tour 3 finalement).

Bataille du 29 juillet

Oooh la belle ligne de nains ! Dans l'ordre (de gauche à droite) : Un pavé de guerriers + thane (qui n'a servi à rien pour la bataille), une catapulte, une enclume du destin, des arquebusiers (dans la ruine), des tueurs avec un héros, une catapulte, des marteliers avec le général et des tueurs.

Bataille du 29 juillet

Mon armée impréssionnante (ah ah ah).

Bataille du 29 juillet

Un razordon prêt à contourner les nains !

Bataille du 29 juillet

Faits marquant et/ou rigolo :

- Un slann fait de la magie ! Si, si même avec la nouvelle édition ! Avec son pouvoir qui lui donne un dé, ça le fait !

- Les catapultes naines runées, c'est horrible... mais le domaine de la vie qui fait ressusciter les pitous, c'est rigolo !

- Un razordon tout seul c'est pratique !

- Les caméléons c'est bien ! Les téradons aussi même s'ils restent chers.

- Les skinks + kroxigors : Bof bof bof... La prochaine fois je mettrai peut-être 2 pavés de saurus.

- Les mineurs et rangeurs longues-barbes, c'est chiaaaaaaaaaant !

- Mes salamandres ont tué le général nain au corps à corps !! 4 attaques, 3 touches, 3 blessures, 3 sauvegardes à 3+ ratées et 3 svg à 5+ invulnérables aussi !! Whahahahahahahahaha mort de rire... enfin pas trop Jackot qui était blazé !

- La grande bannière, c'est utile !

Bilan : Victoire des hommes lézards (1192 à 568)

Voir les commentaires

Publié le par _Gg
Publié dans : #Décors

Hey vous savez quoi ? C'est les grandes vacances ! Depuis le début de celles-ci, je me suis remis activement à Warhammer et j'ai enfin pris du temps pour continuer mon stock de décors ! Depuis le temps que je voulais refaire mes vieux marais hideux...

 

Donc voici une technique toute simple pour faire des marais.

Tout d'abord manger une boite de lasagnes à la bolognaise maggi afin de récupérer le carton de l'emballage... Oui n'importe quel carton fin fera l'affaire, si vous préférez manger des chokapics croquants, des old el passo épicés à donf' ou du riz oncle benz benz benz c'est vous qui voyez !

 

Tracer la forme principale de votre marais sur le carton puis découpez le :

Démarrer des marais...

Ensuite, prendre une feuille de carton plume (il faut quelque chose de bien épais, mais pas trop. Vous pouvez aussi prendre du carton bois, du carton bien épais, du polystyrène fin,...). Découpez la même forme sur votre carton plume et évidez le centre.

Démarrer des marais...

Gardez le centre pour d'éventuels autres décors, ça peut toujours servir ! Nous allons passer à la peinture. Munissez vous d'un pinceau assez gros et d'un pot de catachan green. Peignez la surface de votre marais puis appliquer une sorte de brossage à sec tourbillonnant au camo green.

Démarrer des marais...

Coller l'anneau de carton plume sur votre carton de lasagnes (j'utilise tout simplement de la colle scotch (la verte)).

Démarrer des marais...

Ensuite passez deux bonnes couches de vernis sur la partie peinte (bah oui, un marais c'est quand même principalement de l'eau donc ça doit briller sur votre table de jeu).

Démarrer des marais...

Collez du sable sur l'anneau de carton plume (j'utilise de la colle à bois).

Démarrer des marais...

Maintenant il faut peindre le sable. Je le fais en 3 couches. La première avec du marron maison bien dilué (pour pas trop en utiliser). Rappel : Le marron maison est un mélange batard entre du chaos black et du bestial brown.

Démarrer des marais...

Ensuite vous devez procéder à un brossage à sec en bubonic brown.

Démarrer des marais...

Enfin, appliquez un brossage à sec en skull white. Il ne reste plus qu'à coller du flocage et le tour est joué !

Démarrer des marais...

Voir les commentaires

Publié le par _Gg
Publié dans : #Décors

Un champ de bataille de Warhammer sans décors, c'est comme une glace sans chantilly, c'est inconcevable ! Avec l'arrivée de la V8 et de ses chamboulements, mon tableau de génération de décors était devenu obsolète. En m'inspirant de celui p.142, de l'ancien tableau et des décors que je possède (ben oui, je vais pas caser un autel de Khaine si j'en ai pas !) voici le nouveau tableau tout frai tout neuf !

 

Les deux joueurs lancent un dé. Le plus grand commence à générer les décors. Le nombre de décors minimum doit être de 1D6 + 4.

Une fois ce nombre atteint, chaque joueur peut, s’il le souhaite, effectuer un dernier jet sur le tableau. Pour générer un élément de décor, lancez 2D6 et consultez le tableau ci dessous. Les joueurs peuvent relancer les éléments déjà obtenus. Dans ce cas ils choisissent quel lancer appliquer (entre le 1er et le 2e). On obtient une « relance infinie » si les joueurs tombent sur des décors déjà posés et plus disponibles dans la réserve (si on obtient un 3e marais alors qu’il n’y en a que 2 de disponible par exemple).

Une fois que les décors ont été déterminés, les joueurs alternent le placement des décors jusqu’à ce que tous aient été posés.

 

2-3 : Rivière ou lac

Jetez un dé. Sur 5+ : décor mystérieux (p.120).

Choisissez soit une section de rivière, soit un lac. Une rivière doit entrer par un bord de table et sortir par n’importe lequel. Elle doit avoir un unique pont ou gué. Les marches forcées sont impossibles. Une unité au moins partiellement dans une rivière (ou un lac) ne peut pas être indomptable (sauf si elle est tenace). De plus elle ne bénéficie jamais de son bonus de rang.

 

4 : Marais

Jetez un dé : 5 = le sang et la terre.

6 = marais putride.

Une zone d’eau stagnante comptant comme un terrain dangereux pour toutes les unités (sauf les tirailleurs). La cavalerie, cavalerie monstrueuse et les chars ratent leur test sur 1 ou 2.

 

5 : Obstacles

Jusqu’à trois sections de clôtures, haies ou murs placées en ligne droite ou sur trois côtés d’un champ. Une figurine de cavalerie, cavalerie monstrueuse ou char effectue un test de terrain dangereux en cas de marche forcée, charge, fuite, poursuite passant par-dessus un obstacle.

Les obstacles imposent un malus de -1 pour toucher à toute unité chargeant des figurines directement en contact avec l’autre côté du mur.

Les murs fournissent un couvert lourd et bloquent les lignes de vue.

Les haies fournissent un couvert léger et bloquent les lignes de vue.

Les clôtures fournissent un couvert léger mais ne bloquent pas les lignes de vue.

 

6 : Colline

Il s’agit d’une zone de terrain surélevé, considéré comme un terrain découvert. Les figurines situées sur une colline voient par-dessus les figurines n’étant pas elles-mêmes sur une colline et par dessus les obstacles se trouvant au sol. Réciproquement des figurines au niveau du sol peuvent voir les figurines sur les collines, par-dessus les autres figurines au niveau du sol, y compris les autres membres de leur unité. Les troupes situées sur des petites collines ne voient pas par-dessus les bois, ni les bâtiments. Enfin les collines bloquent les lignes de vue des figurines au sol sauf les grandes cibles.

 

7 : Bâtiment

Un bâtiment soumis aux règles pages 126 à 129 du livre de règles. Il peut être accompagné d’un cabanon, un tas de bois…

 

8 : Forêt

Jetez un dé. Sur 5+ : décor mystérieux (p.119). C’est une zone représentée par des arbres. Les forêts sont des terrains dangereux pour la cavalerie, cavalerie monstrueuse ou char en cas de marche forcée, charge, fuite, poursuite ainsi que pour une figurine qui possède la règle Vol qui commence ou termine un déplacement dans une forêt. Il n’est possible de voir qu’à travers 2 ps de forêt. Donc, si une figurine se trouve à moins de 2 ps de sa lisière, elle peut voir et être vue. Les troupes se trouvant à majorité dans une forêt (ou derrière) comptent comme étant à couvert léger. Les forêts bloquent les lignes de vue. Une grande cible n’est pas visible et ne voit pas à travers une forêt.

 

9 : Bâtiment en ruine

Jetez un dé : 1 = Manoir hanté

Un bâtiment soumis aux règles pages 126 à 129 du livre de règles avec les exceptions suivantes.

La cavalerie, cavalerie monstrueuse et les chars peuvent entrer dans une ruine mais ils considèrent que c’est un terrain dangereux. De plus ils ratent leur test sur 1 ou 2.

On peut entrer dans une ruine après une marche forcée.

Une unité peut traverser un bâtiment en ruine (et donc poursuivre en cas de victoire) en faisant un test de terrain dangereux en cas de marche forcée, fuite, poursuite…

Lorsqu’une unité veut tirer, nous considérons que 8 figurines par étage peuvent le faire.

 

10 : Hameau

1D3 bâtiments, 1D3 obstacles. Jetez un dé :

1 = pierre maudite.

2 = statue sinistre.

3 = ruines antiques.

4 = cercle magique.

5 = pierre gardienne.

6 = puits de vie.

 

11 : Monument mystique

Jetez un dé : 1 = pierre maudite.

2 = statue sinistre.

3 = ruines antiques.

4 = cercle magique.

5 = pierre gardienne.

6 = idole de Gork.

 

12 : Forteresse

2 tours et un mur suivant les règles de bâtiments pages 126 à 129 du livre de règles.

 

Et voilà le travail ! Qu'ils vont être beaux nos futurs champs de bataille !

Voir les commentaires

Publié le par _Gg
Publié dans : #Batailles !, #Campagnes

Un an... Putain un an.... C'est le temps qu'il nous aura fallu pour caser nos 5 parties de notre campagne avec Jean-Phi !!

 

A quelques jours de la V8 de Warhammer (que je viens de recevoir, niark niark niark !), nous allons jouer notre bataille, qui risque fort d'êtra la dernière en V7. Et pour terminer en beauté, on va jouer un scénar rigolo !

 

Déjà dans la conception des listes : C'est parti, on met un pied dans la V8 et on séléctionne notre troupes ainsi :

Empire : Armée de 4000 pts.

Maximum 1000 pts de Seigneur (25 %)

Maximum 1000 pts de Héros (25 %)

Minimum 1000 pts d' unités de Base (25 %)

Maximum 2000 pts d'unités spéciale (50 %) et pas plus de 8 fois la même unité (!!!)

Maximum 1000 pts d'unités rares (25 %) et pas plus de 4 fois la même unité.

 

Orques & gobs : Armée de 4000 pts.

Maximum 800 pts de Seigneur (20 %)

Maximum 800 pts de Héros (20 %)

Minimum 800 pts d' unités de Base (20 %)

Maximum 2000 pts d'unités spéciale (50 %) et pas plus de 8 fois la même unité (!!!)

Maximum 800 pts d'unités rares (25 %) et pas plus de 4 fois la même unité.

  

Ensuite pour gagner du temps, on a préparé le champ de bataille la veille. Voici les photos :

Un scénar rigolo pour notre dernière partie...
Un scénar rigolo pour notre dernière partie...
Un scénar rigolo pour notre dernière partie...

Enfin pour le fun, les dieux du chaos vont avoir un oeil sur la bataille (voir la future histoire "L’idole verte de Gorbazm L’Krotteu’ : Acte V : La lutte finale"). Du coup il y a 3 portes dimensionnelles sur le terrain (plutôt au milieu du champ de bataille). A chaque tour du premier joueur, nous allons tirer un jeton pour savoir ce qui va apparaître (il y a 6 tours donc 6 jetons) : Il y aura 2 enfants du chaos, 1 nurgling suicidaire (avec un profil diminué), 1 shaggoth (faut bien rigoler un peu !), 1 nain du chaos ivre et 1 familier frénétique. Ces créatures auront un pouvoir qui sera aussi tiré au hasard (oui celà donne une combinaison à la Small World, excellent jeu de société qui plus est ! ). Ces pouvoir seront :

Bête comme ses pieds : La créature est stupide

De la cité du Nheuftroa : Elle a la haine

Tiens c'est pratique ce troisième bras : +1A

Acnéique : Attaque empoisonnée

Rikiki : - 1 CC ; - 1 E ; - 2 F

Boiteux : - 2 ps sur le mvt

Qui louche : - 1 CC quand il frappe

Chanceux : svg invulnérable à 6+

Apprenti magicien : envoie une boule de feu aléatoirement.

Brutal : +1 CC ,+1 F et +1 A

Du coup on peut se retrouver avec un Shaggoth acnéique, un nurgling suicidaire de la cité du Nheuftroa, un enfant du chaos qui louche, un nain du chaos ivre apprenti magicien (ouh là !!), etc....

De plus nous avons ajouté quelques décors spéciaux :

- La maison hantée de Senojanaidni : Les troupes alentour doivent réussir un test de peur sinon elle ne peuvent pas s'approcher à moins de 4 ps.

- Les portes de la forteresse impériale donne une bonus de +1 en Cd au troupes humaines à 10 ps ou moins.

- L'idole peau-verte donne une bonus de +1 en Cd au troupes orques et gobelines (pas les troll, géant...) à 10 ps ou moins.

Bref du fun en perspective !

Voir les commentaires

Publié le par _Gg
Publié dans : #Orques & Gobelins, #Peinture

Salut les Kéké, salut les vivin, salut les Kévin !

 

Bon assoyez vous, sortez vos pinceaux et vos peintures, j'vais vous expliquer comment peindre facilment un troll chauve qui sourit... euh... un troll quoi !

 

Tout d'abord on peint la peau en catachan green... Bweeeeeeh c'est moche !

Grompf !

Grompf !

Ensuite, méga feinte ! On repasse la peau avec du graveyard earth légèrement dilué afin que la couleur ne couvre pas totalement le vert. Mais si Kévin, tu peux y arriver, vazy trempe ton pinceau plein de poils ! Quoi ? Tu trouves ça drôle Kévin ? Mais tu es désespérant mon pauvre...

 

Grompf !

Grompf !

Ensuite nous allons faire un brossage à sec en space wolves grey. Pour celà il faut bien essuyer les poils de ton pinceau... Bon, Kévin, tu me donnes ton carnet de correspondance ! Les ongles sont éclaircis davantage.

Grompf !

Grompf !

Afin de finr la peau du troll, nous allons appliquer un lavis ogryn flesh. Nous pouvons aussi commencer à peindre le reste de la 'gurine. La peau du gnobalr a été peinte en vert gnoblar... Oui c'est une peinture maison, créée à partir de goblin green et de codex grey il me semble (j'en ai fait un gros pot à l'époque où sont sortis les ogres, je ne me souviens plus bien du mélange exact !). Les "pompes" du gnoblar sont peinte en bubonic brown...

Grompf !

Grompf !

Un peu de marron maison sur les habits du gnob' (mélange bestial brown + noir), le fer en boltgun metal, les cordes et les cheveux du nain en terracota (collector), la tête du nain comme la tête du prêtre guerrier que l'on a déjà peint.... Comment Kévin ? Tu ne te souviens pas comment faire ? Et bien bravo, en plus tu n'apprends même pas tes leçons ! Regarde ton livre, c'est expliqué ici ! Les cheveux du nain sont brossés à sec avec du bubonic brown (rien à voir avec James ou Alphonse). Les cordes sont peintes en catachan green et en snakebite leather (ainsi que la tunique).

 

Grompf !

Grompf !

Et hop, on colle la massue peinte en bestial brown, rotting flesh et boltgun metal. On fait aussi les yeaux du gnoblar en blood red. Les écailles sont peintes en catachen green et éclaircies au camo green. L'oeil est peint en catachant green et la pupille en bilious green (collector aussi)

Grompf !

Grompf !

Enfin, les finitions : Les crânes, os et dents en skull white et bleached bone.

Grompf !

Grompf !

Pour finir : On passe un lavis badad black sur toute la 'gurine sauf la peau ! Attention Kévin, ne dépasse pas ! Il reste à socler le tout et voilou !

Grompf !

Grompf !

Voir les commentaires

Publié le par _Gg
Publié dans : #Hommes-lézards, #Peinture

Salut bande de moules ! Aujourd'hui je vais vous montrer comment peindre un razordon simplement. Oui Kévin, même toi tu peux y arriver !

 

Tout d'abord vous prenez votre bêbête et vous peignez le la peau en rotting flesh. Pour les écailles, on va utiliser le marron maison. Comment Kévin, "Cé koi le marronmézon ?", et bien c'est tout simplement un mélange de Bestial Brown et de Chaos Black pour obtenir un marron assez foncé. Montre ta bêbête Kévin... Oui je parle de ta figurine *soupir*

Les cours de peinture de M. CHAUCHOT : Un razordon

Ensuite nous allons faire un brossage à sec en Bleached Bone sur les écailles de la figurine. On en profite pour faire les griffes des papattes. Allez Kévin, au boulot !

Les cours de peinture de M. CHAUCHOT : Un razordon

Maintenant on peint la langue en Hormagaunt Purple et l'oeil en Snot Green. Attention à ne pas dépasser Kévin ! Puis la langue est peinte en violet maison. Quoi Kévin ? C'est quoi le "Vieux laid maison" ? Et bien c'est du purple liche mélangé avec du blanc voyons ! La pupille de l'œil est faite en jaune.

Les cours de peinture de M. CHAUCHOT : Un razordon

Pour finir les noeinoeils et la langounette, on fait un tout petit point noir sur l'oeil et un lavis Leviathan Purple sur la langue. Mais oui Kévin, tu peux le faire sans dépasser !

Les cours de peinture de M. CHAUCHOT : Un razordon

Alors que nous reste-t-il à faire ? Et bien simplement du Shining Gold (Non Kévin, rien à voir avec le film d'horreur et le groupe français... Quoique... Il est vrai que Gold ça fait aussi peur que Shining) sur les bijoux de la bête... Non Kévin, je ne parle pas des bijoux de famille *soupir*

Les cours de peinture de M. CHAUCHOT : Un razordon

Et voilou ! Il ne reste plus qu'à faire un bon vieux lavis noir (badab black) sur les bij... euh les joyaux et socler la figouze ! Fastoche non ?

Les cours de peinture de M. CHAUCHOT : Un razordon

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog