Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de Groumbahk

Le blog de Groumbahk

Le blog d'un passionné du Neuvième Âge (ex-Warhammer) ! Histoires, règles, photos, tutoriels de peinture, rapports de bataille. Bienvenue !

Publié le par _Gg
Publié dans : #Orques & Gobelins, #Histoires

Marvin était un levraut qui vivait dans un terrier au pied du mont des trolls. Le petit lièvre courait par ce beau matin d’été en profitant de la moiteur de l’aube. Il s’arrêta pour brouter un instant un petit carré d’herbe verte lorsque tout à coup il sentit une douleur à l’arrière de la tête et perdit connaissance…

« Yééééééh, hurla un petit gobelin un lance-pierre à la main !! J’lé eu !!

- Bien ouéj, p’tit» lui rétorqua un vieux gobelin appuyé sur son bâton de vieillesse. « Utiliser la force de l’esprit tu dois… »  enchaîna-t-il en se dirigeant d’un pas tremblant vers le lièvre inconscient. Il s’agissait de Nostradamorka, un chaman gobelin de la nuit de la tribu des lunes blafardes. Le vieux gobelin observa son disciple, fier de son coup… et il se revit plusieurs décennies en arrière avec son maître chaman de l’époque : Yaudha le vert. Ce dernier avait péri dans un accident grotesque. Yaudha et Nostradamorka préparaient une potion qui nécessitait la plus grande précision qu’il soit. Ils manipulaient une fiole contenant de la bile de troll. Il est de notoriété publique que le PH de l’estomac du troll est proche de 0 et la bile sécrétée est un acide ultra puissant. Après avoir terminé leur potion les deux gobelins allèrent boire une bière à la tombée la nuit printanière hors de leur laboratoire. Cependant Yaudha le vert souffrait d’allergie au pollen. À peine quelques minutes hors du repère, le gobelin se sentit oppressé et enchaîna une longue série d’éternuement visqueux… Il rentra précipitamment dans sa tanière pour s’injecter ses gouttes nasales anti-allergies. Malheureusement, dans le capharnaüm de l’antre, il se trompa de fiole et s’injecta de la bile de troll dans la narine gauche, dans la droite avant d’inspirer profondément… et d’hurler de douleur ! Nostradamorka arriva en courant et aperçu son maître dont le nez fondait à toute vitesse dans une fumée verte malodorante. Le jeune gobelin vomit puis alla secourir son ami. Yaudha avait inspiré si fort que l’acide avait pénétré les sinus, la gorge et entamait l’œsophage de la pauvre créature qui toussait, fondait, hurlait, fumait et se décomposait… Et pas forcément dans cet ordre. Quand Nostradamorka approcha de Yaudha, il reçut en plein visage des glaires acides que son maître crachaît. Il en fut marqué à vie. Non seulement il ne pu sauver son ami mais il perdit l’usage de son œil gauche.

Aujourd’hui Nostradamorka était reconnu comme un sage, un thaumaturge et un oracle. En effet, Nostradamorka était un aruspice, il était capable d’annoncer l’avenir en examinant les entrailles d’un homme, d’un animal ou d’un autre peau-verte. « Alor, on va savoir des truk sur not’ av’nir ?, demanda le jeune gobelin.

- Tout à fait, lire l’avenir dans les entraill’ du ‘tit lapin, je vais. » Nostradamorka sortit son cimeterre et fit une incision sur le ventre de la pauvre bête inconsciente. Le chaman sortit un chapelet de trippes et commença la lecture. « Pleuvoir demain, il va… Mouais pas très intéressant, ça être, il tira 10 centimètres de trippes et reprit sa lecture, Aaaaaaaah, très intéressant est ceci…

- Vous voyez kek’ choz’ la d’dans ? demanda son disciple qui ne voyait pas ce qu’il pouvait lire dans de la bidoche.

- Bien sur, jeune Pada Whan. En plus écrit gros est ce morceau d’intestin !

- Ah. Et kek’ça dit ?

- Et ben d’après ce ‘tit lapin, vers notre repère, des chevaliers des zoms approchent.

- Ah… Va y’avoir un peu d’animation… C’était trop kalme en c’moment.

- Dans quelques jours, ici ils seront !

- Euh… chef.

- Koi ?

- J’me disais… Est-ce-ke j’peux manjer c’ke vous avez fini de lir’ ?

- Hmmm. Manger tu peux » le chaman sorti la fin des boyaux du levraut. Il continua de lire et son visage blêmit. Il devint vert pâle quoi. Il leva son regard vers son disciple mais celui-ci était bien trop concentré à manger pour voir le changement de teint de son maître. En effet, le chaman venait de lire que les chevaliers étaient forts nombreux et que les gobelins allaient essuyer un cuisant échec. Nostradamorka reprit son sang froid : « Jeune Pada Whan.

- Ouich… Krunch

- Au kamp retourner tu dois.

- Chomp, ah !

- Oui. L’chef d’la tribu, prévenir de l’arrivée des zoms tu dois.

- Mouais, sluirp. Mais, tu viens pas ‘vek moi ?

- Euh… nan… Aller prévenir Groumbahk L’terrib’ à Ruffheim, je dois.

- Ah… Krunch.

- Oui et maintenant, partir je dois. Allez, file jeune Pada Whan et n’oublie pas. Utiliser la force de la waaagh tu dois.

- Oké. » Le jeune gobelin partit en direction du sud-est en mâchouillant son levraut tandis que Nostradamorka partit en direction du sud-ouest en pensant « Kan mêm’ c’est vach’ment utile de savoir ki va gagner les bataill’ pour pas mourir au kombat… »

 

La bataille : 2500 pts de troupes avec les restrictions habituelles pour l'empire (plutôt orientée cavalerie). Les orques & gobs font une armée sans orques et n’ont que 1250 pts de troupes. Le scénario joué est « la percée » du livre de règles de la V6 (scénario 8).

La partie s’est achevée par une victoire de l’empire…   

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog