Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Groumbahk

Le blog de Groumbahk

Le blog d'un passionné du Neuvième Âge (ex-Warhammer) ! Histoires, règles, photos, tutoriels de peinture, rapports de bataille. Bienvenue !

Publié le par _Gg
Publié dans : #Le Burgonde

Salut les aminches !

 

Un événement de taille se déroulait il y a environ un mois : le premier tournoi bourguignon de 9e âge !

Oh pinaise, déjà un mois !

Moi

Voici quelques souvenirs en vrac de ce formidable week-end.

 

I) De l’installation.

Le tournoi ayant lieu dans une boutique, nous avions quelques impératifs pour installer les 7 tables de jeu. Quentin, de Terra Ludica, nous avait dit de venir la veille au soir à partir de 22h30, heure à laquelle il fermait la boutique au publique (après un tournoi de Magic).

Avec Jack et Manu, nous arrivâmes à la boutique sur le coup des 23h – c’est fou ce que le temps passe vite quand on discute hobby – et nous y découvrîmes une surprise de taille : Il manquait 2 tables ! Quentin nous assura qu’on allait les avoir le lendemain entre 9h30 et 10h. Hop, un petit stress supplémentaire !

Hé les copains, on fait quoi si jamais on n'a pas les tables demain ???

Bien sûr, quand on reçoit, on veut que nos invités se sentent bien et que tout soit prêt pour les accueillir…

 

Bref, nous ré-organisâmes le magasin en installant déjà 5 tables de jeu. Autre grande inconnue du vendredi : les décors ! Je savais que l’association des astartes dijonnais avait déposé des décors mais je n’avais qu’une idée vague de ce qu’il y avait en stock. Je savais aussi qu’il y aurait quelques tapis de jeu, mais je n'avais pas le nombre exact. Enfin, je savais aussi que Quentin disposait de quelques décors à la boutique. Mais là encore aucune idée du stock. De mon côté, j’avais récupéré les décors de mon pote Yann et je pouvais aussi compléter avec des éléments de ma propre collection.

En tout cas le vendredi soir, c'était un peu la grande inconnue !

Nous fîmes donc le tri entre les différents décors tout en gardant en tête une liste d’éléments manquants à rapporter de chez moi le lendemain… L’installation se termina autour de 1h du matin ! Pfiou !

 

II) L’arrivée en fanfare (ou presque)...

Après une petite nuit de sommeil, nous arrivâmes à Terra Ludica un peu après 9h30. Presque tous les joueurs étaient déjà présents ! Bien, bien… sauf que nous attendions encore les deux dernières tables ! Heureusement, elles ne tardèrent pas à arriver. Nous avons donc réussi à tout installer et à commencer avec une petite demi-heure de retard sur le planning. Pas très inquiétant, l’ambiance étant assez bon enfant... Et pis on avait des croissants ! Merci Yann !

 

III) Le TOS.

Nous fîmes un tirage au sort pour déterminer les premiers matchs. Le principe fut assez simple, chaque participant avait un numéro entre 1 et 14 (j’ai simplement choisi l’ordre d’inscription sur T3, c’est-à-dire une fois que j’avais la liste et le paiement). J’avais mis dans une bourse, 14 jetons de loto (numérotés de 1 à 14, donc) et nous tirâmes ainsi les binômes pour les premiers affrontements. Evidemment, mon pote poissard tomba sur Math-CD, LE joueur le plus expérimenté du tournoi. Pour ma part, je rencontrai Jonathan et son armée de démons de la luxure.

 

IV) Souvenirs de bataille… N° 1 !

Cool ! Un nouvel adversaire ! Jonathan venait de Troyes pour l’occasion.

Une armée toute rose !

Une armée toute rose !

Quelle partie ! Jonathan jouait une armée originale : je n’ai jamais eu l’occasion de jouer contre un full luxure et j’avoue que ça pique ! Forte initiative, mouvement de 10 pour la plupart des troupes, de nombreux chars… Ce que je retiens de la partie, c’est la chance de mon adversaire (les dés étaient-ils truqués ???). J’avais une stratégie assez passive sur les premiers tours car j’espérais tuer un maximum de chars avec mes machines de guerre. J’avais de la chance sur mes lancers : j’arrivais à toucher et à blesser mais Jonathan réussissait toutes ses invulnérables à 5+ ! Vraiment ! Dans le genre sur 11 blessures infligées, 10 de sauvegardées…

Petite visite de ma famille durant la partie !

Petite visite de ma famille durant la partie !

Evidemment, ce fut compliqué car je me suis retrouvé submergé et encerclé. Au final, je perds 15 à 5 mais je me dis qu’avec un peu moins de chance dans les invulnérables, le score aurait pu être moins sévère… Félicitation à mon adversaire !

Et vous savez quoi ? J’ai réussi à la boucler en 3h cette partie !

 

Ola du publique

Malgré la défaite, j'ai passé un très bon moment !

Malgré la défaite, j'ai passé un très bon moment !

V) Pause repas.

A 13h30, toutes les batailles étaient terminées. Quentin – qui était aussi occupé avec des clients (bah oui, le week-end avant noël, les gens font des achats) – a réussi à nous préparer nos repas. Première fois que je mange à Terra Ludica. Et bien c’est sympathique ! Et puis cette pause nous a permis de faire le point avec les copains ^^

« Alors cette partie ? »

 

V) Souvenirs de bataille… N°2 !

Après avoir entré les scores de tout le monde dans l’ordinateur, Jack – qui s’occupait de toute cette logistique – annonça les affrontements ! « Jackot contre Math-CD, table 1 »… « Gérald contre Alexander, table 6 ». Arh ! Un Fampire ! Rencontre d’un nouvel adversaire qui venait d’Alsace. Bien sympa aussi !

La bataille fait rage... dans la bonne humeur !

La bataille fait rage... dans la bonne humeur !

Bon, alors tu le lances ton sort ? Hu hu hu...

Bon, alors tu le lances ton sort ? Hu hu hu...

Dans les faits marquants… que retenir ? Il y eut LE combat EPIQUE de la partie : des loups qui chargent une carriole de morveux et qui mettent 4 ou 5 phase de combat avant d’en venir à bout. Et puis que dire de ce géant qui charge la terreur hurlante et lui inflige 2D6 blessures après un test d’initiative raté ? Pfiout la grosse chauve-souris. Et puis il y a aussi ce seigneur vampire planqué dans une unité de chevaliers des tertres. Ces derniers n’ont pas aimé les coups de lance-kamikaze à répétition et lorsqu’ils se font charger par mon unité de gobelins, il ne reste  que le vampire et 3 gardes du corps… qui tombent sous les coups de mon héros avec arme lourde ! Je gagne le combat et le vampire se vaporise… Enfin, il y a ce régiment de 40 goules, qui a tenu tout le long de la partie sous les coups de mes orques primitifs puis de mes orques en fer. Mon général finit par mourir, notamment à cause d’un « Précipiter la fin » non dissipé (et qui lui coûte la perte de son second PV). Les orques en fer prennent la fuite au tout dernier round de combat du tour 6 ! Impossible de les rallier ! Je concède alors une victoire 11 – 9 à mon adversaire. Quelle partie ! Du fun, un bon début de bataille pour moi mais une partie qui n’est pas à sens unique et qui voit mon adversaire gagner de quelques petits points : 3447 à 3717 ! Rhaaaa ! La victoire m’échappe de peu… Surtout qu'à la fin, il ne reste qu'un petit point de vie au Varkolak et je ne parviens pas à lui envoyer une flèche dans l'arrière train (il s'éloigne de mes machines) (avec 2 phases de tir). Je parviens tout de même à le toucher avec mon dernier tir mais Alexander réussit la sauvegarde invulnérable !! Arg !

 

VI) Souvenirs de bataille… N°3 !

Hop, nouveau tirage au sort et nouvel adversaire : Esteban et sa très belle armée d’hommes-lézards.

Oh la jolie armée... Elle a d'ailleurs remporté le petit concours de peinture interne !

Oh la jolie armée... Elle a d'ailleurs remporté le petit concours de peinture interne !

Un joueur venant de Suisse, lui aussi. Il veut de la baston car il vient de passer une partie où son adversaire et lui se sont tournés autour tout le long pour un joli 10 – 10 à 0 point de victoire. Oui 0 point de chaque côté ! L’homme est affable et fantasque. Encore un bon moment en perspective !

Présentation des troupes !

Présentation des troupes !

Yoloooooooooo !

Yoloooooooooo !

Quels souvenirs de cette partie ? Mes tirs ont été – une nouvelle fois – meurtriers. Annihilant presque toutes les petites unités du lézard : les chevaucheurs de raptor (achevés avec un boulet-fou) et les skinks perce-nuage, au grand désarroi de mon adversaire. Esteban jouait un vilain seigneur sur carnosaure alpha et mon seigneur orque en fer en est venu à bout ! Incroyable ! Bon, mon seigneur a fini par rendre l’âme aussi, mais quand même ! Au final je REMPORTE la victoire de quelques petits points : 3157 à 3045 ! Yeah ! Bon, au final ça fait 10 – 10 et – malheureusement pour moi – mon adversaire remporte le scénario. Je termine donc sur un 13 – 7 pour Esteban, mais j’ai la victoire morale ! Et puis dans mon esprit, plus je joue, plus je me rapproche de la victoire ! Cela laisse présager du bon pour le lendemain.

 

VII) Allez, hop ! Au resto !

Quoi de mieux qu’un petit resto après tous ces moments forts pour décompresser. Nous nous retrouvâmes ainsi à 10 autour d’un bon repas. Une soirée bien sympathique !

Retour à la maison vers 23h30.

On aurait pu se coucher tôt mais ces fourbes d’anglais venaient de sortir la version 1.3 des règles du 9e âge. On a donc passé plus de temps que de raison à analyser les différents livres d’armée… Couchage à plus d’une heure de mat’….

 

VIII) Souvenirs de bataille… N°4 !

Arrivés sur les lieux un peu avant 10 heures, je prends connaissance de mon adversaire du jour. Il s’agit de Rémi, joueur de Châlon qui vient avec ses guerriers du chaos. Une rencontre d’autant plus intéressante que le sieur n’habite qu’à quelques kilomètres de Dijon. C’est un ami de Cédric, qui est venu plusieurs fois jouer à la maison. Je sens qu’on risque de se retrouver à nouveau autour d’une (ou plusieurs) table(s) de jeu !

Petit aperçu des troupes de Rémi

Petit aperçu des troupes de Rémi

Photos du déploiement
Photos du déploiement

Photos du déploiement

La bataille fut très serrée. Que retenir ? La charge suicide des bondisseurs gniarks et d’une carriole de morveux sur un pavé de 40 barbares afin de les affaiblir. Mes orques primitifs se retrouvent bloqués par de la cavalerie légère, ils sont obligés de charger pour s’en défaire en espérant faire un bon jet de poursuite. Malheureusement ce dernier ne suffit pas et mes orques se retrouvent engagés de flanc par les barbares. Evidemment, mon régiment se fait décimer. Au centre, il y a une charge d’un Centaure-dragon ancien et de dragons-ogres sur mes orques en fer. Seul le Centaure-dragon réussit son jet de charge et la bête se faire démonter par mon général avant même de taper (il avait déjà perdu 3 PV grâce à mes balistes). Dans un excès de confiance, je charge les dragons-ogres – accompagnés du général du chaos – avec mes orques en fer. Je gagne le combat mais le régiment tiens bon. Du coup je me retrouve engagé de flanc par les chevaliers broyeurs. Au final je perds mon régiment tout en ayant fait des pertes. Les chevaliers broyeurs sont achevés (à coup de catapulte, entre autre) et les dragons-ogres se font charger par un géant. Ils perdent le combat et fuient mais le géant ne les rattrape pas. Au final, ce sont les gobelins qui font la différence en chargeant le régiment de Rémi. Avec l’aide d’un géant, ils gagnent le combat, font fuir et rattrapent le général ! A la fin de la partie, il nous reste 1 pavé chacun : mes gobelins et les barbares. Les 2 généraux sont morts. Le bilan penche en ma faveur : 3442 pour moi contre 2948 pour Rémi. Un petit 11 – 9 pour moi ! Première réelle victoire. Hourrah !

 

IX) Pause photo !

Il est temps de faire une petite photo souvenir de cette journée ! Clic clac !

La fine équipe et Quentin de Terra Ludica

La fine équipe et Quentin de Terra Ludica

X) Changement de programme... un peu !

Au départ, nous avions programmé un scénario où le premier du classement rencontrait le second, le troisième affrontait le quatrième et ainsi de suite. Il s'avéra que de nombreux joueurs allaient rencontrer les mêmes adversaires que la partie précédente. Nous décidâmes donc de changer le programme SAUF pour le quatuor de tête. Pour les 10 autres joueurs, nous procédâmes à une nouvelle ronde suisse - en évitant les adversaires déjà rencontrés. C'est ainsi que je me retrouvais à jouer contre Jack et son armée d'elfes sylvains avec 0% de figurines Games Workshop. Une armée originale puisque chaque "esprit de la forêt" est représentée par une bête... Certains étaient déstabilisés par cette transformation. Il faut dire que jouer des ours en guise d'homme-arbre ou des renards en guise de dryades, ça peut surprendre... Personnellement, j'ai adoré le concept !

Petit regret : l'armée n'est pas peinte !

Petit regret : l'armée n'est pas peinte !

XII) Souvenirs de bataille… N°5 !

Honnêtement, à ce niveau là, je me fous un peu de mon classement. Terminer 10e, ou 8e ne changera rien. Alors on va s'éclater à donf' !

Tout s'est joué au tour 1. Jack avance ses troupes et - durant la phase de magie - il parvient à invoquer une bête totémique juste derrière mes machines de guerre. En y repensant, je me demande pourquoi je n'ai pas dissipé le sort avec ma couronne... Sûrement que je me suis dis que j'allais buter la bête avec mes machines de guerre durant ma phase de tir. Sauf qu'au début de mon tour, ça a fait TILT ! dans ma tête. La vilaine bestiole était à moins de 8" de mes gobelins des cavernes et j'allais être obligé de larguer mes boulets-fous (même Jack n'y avait pas pensé en invoquant sa créature si près). Je ne pouvais m'éloigner avec une marche forcée, ma seule chance était de charger ! Les régiments ennemis sont à 9 ou 10" de mes troupes et me voici qui lance la WAAAARGH ! dès le tour 1. Mes gobelins chargent des pauvres archers et mes orques sauvages chargent un homme-arbre. Mes orques sauvages font un flop et se font défoncer (après 2 tours de corps à corps) tandis que les gobelins peinent à venir à bout des archers, tenaces en forêt ! Au final tous les combats se sont joués dans la même forêt (ou presque) avec des gobelins qui ont été au corps à corps du tour 1 au tour 6 ! Ok, entre temps, ils ont fuit 2 fois, se sont ralliés et sont retournés au combat mais avouez que c'est épique ! Autre fait rigolo, un de mes géants charge un homme-arbre, parvient à gagner le combat (je ne sais trop comment) et l'homme-arbre fuit. Mon géant poursuit, ne rattrape pas l'homme-arbre mais impacte un aigle, fraîchement rejoint par la magicienne de Jack. Avec un peu de mal, je parviens tout de même à tuer la magicienne. Au final, Jack massacre mes machines de guerre avec la bête totémique, je perds mes orques mais je tue aussi pas mal de monde... mais pas assez ! Je marque 2580 et Jack 3788,5. C'est un 13 - 7 pour lui. Mais on a bien rigolé !

Une partie épique !

Une partie épique !

XIII) Bilan

Quel week-end, mes aïeux ! Ce fut vraiment excellent ! Toutes mes parties furent intéressantes et marrantes. J’eus la chance de tomber sur des adversaires que je ne connaissais pas, ce qui me permit de découvrir d’autres styles de jeu et de faire des rencontres. J’ai compté : au final, j’ai déjà joué contre 11 des 13 participants. Seuls Math-Cd et Christophe ne m’ont jamais affronté, mais ça sera pour une prochaine fois !

Franchement, l’ambiance était très bonne et il y a de fortes chances pour que j’organise à nouveau un tournoi dans un futur proche, surtout que quelques amis sont prêts à me donner un coup de main.

Je terminerai par les remerciement : Tout d’abord pour Quentin, qui nous a accueilli dans sa boutique le week-end avant noël et qui a assuré de A à Z en nous préparant nos repas, en venant jeter un œil aux tables de jeu tout en prenant des nouvelles et des photos, en nous servant de la bière (37 L sur le week-end) et en s’occupant AUSSI de ses clients. Chapeau, monsieur.

Je tiens évidemment à remercier tous les participants qui ont rendu ce moment inoubliable !

Enfin, je remercie aussi Myriam, la doudou de Patrick, qui accompagnait son homme durant le week-end et qui a pris des centaines de photos dont certaines illustrent cet article. MERCI !

Commenter cet article

Voltar le Barbare 24/01/2017 12:07

Super rapport de tournoi.
Tu vas faire un débrief de ta liste ou une vidéo ?
Et je trouve aussi l'armée Elfe sylvain très original. Par hasard tu ne serais pas ou il a pris les références des ours ?
Merci

_Gg 24/01/2017 18:57

Merci !

Concernant les ours, il y en a un de chez Reaper (ici : https://www.reapermini.com/OnlineStore/bear/sku-down/14452#detail/14452_G ). L'autre vient du même endroit, il me semble mais je ne l'ai pas trouvé. Je vais redemander à Jack.

Oh, et puis j'ai déjà fait un article sur ma liste d'armée ;-)

Articles récents

Hébergé par Overblog